Qui était Jean Perrin?

16 avr. 13

Jean Perrin était un physicien, chimiste et homme politique français né à Lille en 1870.

Suite à la mort de son père en 1880, sa mère l'éleva seule avec de faibles moyens financiers. Il obtint une bourse pour ses études secondaires, et après sa réussite au baccalauréat à Lyon, il partit étudier en classe préparatoire de mathématiques spéciales à Paris et réussit le concours d'entrée à l’École Normale Supérieure.

Ses travaux de physique ont rapidement fait référence. Il a été le premier à démontrer l'existence des électrons, et il a calculé le nombre d'Avogadro (nombre de molécules contenues dans des volumes égaux de gaz différents, à des conditions de pression identiques). A partir de ce résultat, il put prouver l'existence d'atomes dans la matière. Il a obtenu le prix Nobel en 1926.

Convaincu que la science moderne est une composante de la culture au même titre que les humanités, il consacra une grande partie de son énergie au développement de la recherche institutionnelle, ainsi qu'à la vulgarisation de la science, notamment avec la création du Palais de la Découverte en 1938 et celle du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) en 1939.

Son engagement politique s'affirma au cours de ses études avec ses prises de position en faveur du capitaine Dreyfus. Il a été nommé sous-secrétaire d’État en 1936. En 1940, il fuit le régime de Vichy et s'installa à Alger, puis, après un retour d'un an à Lyon dans la clandestinité, il partit en 1941 pour New York, où il mourut en 1942.