Projets culturels au lycée

Projets culturels au lycée Gustave Ferrié

Cultures du monde

Le 4 décembre 2015, atelier rencontre avec la Violoncelliste Myriam Teillagory au lycée. Les élèves ont découvert le fonctionnment d'un orchestre symphonique et du rôle de chacun. Ils ont pu également écouter une suite de Bach en direct pendant cet atelier. Cela a permis d'avoir un autre regard sur la musique classique en général.

violoncelle

Le 12 décembre 2015, concert orchestre Divertimento "Cultures du monde" à l'espace Paul Eluard.

A l'issue du concert rencontre et débat avec la chef d'orchestre Zahia Ziouani pour un échange informel et convivial.

Concours de poésie

Concours de poésie "à la manière de Baudelaire" :

Dans le cadre du programme de français, les élèves sont invités à découvrir les grands noms de la littérature. C’est ainsi que les élèves de la 2nde ont côtoyé la poésie de Charles Baudelaire. Dans ses Fleurs du Mal, le poète nous parle d’Amour, de Mort de Beauté, le tout imbriqué dans une prose moderne. Les élèves ont participé à un concours de poésies « à la manière de Baudelaire ». Après un vote par l’ensemble des élèves et du personnel de l’établissement, voici les deux poèmes gagnants : 

Poème de Théo classe de seconde :

Mon Amour

Mon amour, sous le soleil, augmente
Dès que je m’écarte mon amour s’écarte.
La vision de cette femme me hante
Mon grand amour ne se joue pas aux cartes.

Cette magnifique rose vient vers moi, joyeux.
Cette splendeur horrible vient et m’envoûte
Elle est tout pour moi, ma clé de voute ;
Elle me guide le soir, elle est ma veilleuse.

Tu es ma lumière et mes ténèbres ;
Tu es mon fil conducteur dans cette vie,
Je te retrouverais sans faire de pli.

Au final, toi seul, Amour de ma vie,
Je ne sais pas si je dois te haïr.
Aujourd’hui et maintenant, vas-y, crie !

 

Poème de Kaci classe de seconde :

Ode à la mort

Cette putride mort qui nous rappelle à la vie,
Cette mort froide, nous renvoie à la chaleur.
Elle nous intrigue, nous fascine et nous fait peur,
Mais plaît aux vautours, car c’est elle qui les nourrit.

On s’en éloigne car elle représente une fin,
Elle qui nous l’impose comme un cruel tyran ;
Et nous montre que vivre est insignifiant,
Mais on l’aime, car on se souvient des défunts.

On se souvient de tous ceux que l’on a aimés.
Elle nous ramène dans les obscures ténèbres,
Pourtant elle est la plus grand des entités.

Et c’est pour ça qu’elle est tristement célèbre.
Au moment décisif, on l’attend pour finir,
Mais au moment où elle arrive, on veut s’enfuir.

Les Enfants du Patrimoine

Deux classes du lycée Gustave Ferrié ont participé à la treizième édition de la manifestation « Les Enfants du Patrimoine ». Il s’agit de la terminale Electrodomestique et de la terminale Audiovisuel. Nous avons visité, pour l’une des classes la Maison Victor Hugo dans le 4ième arrondissement (place des Vosges) et pour l’autre, la Bibliothèque Mazarine située quai Conti à Paris. Ces visites ont été guidées et accompagnées par quatre professeurs du lycée et par des membres du personnel des établissements respectifs. Ces sorties participent à la formation des élèves et à leur ouverture culturelle. Ci-dessous quelques photographies prises lors de l’une des sorties :

 
 
biblio-Mazarine (8)
 
biblio-Mazarine (9)
 
 biblio-Mazarine (4)
 
 biblio-Mazarine (5)