EXPOSITION DMÉO

Affiche-expo

EXPOSITION DMÉO

Les élèves de la classe de 1AG2 vous présenteront leur exposition sur le projet Dix Mois d'École et d'Opéra (DMEO) à partir du lundi 23 novembre 2020 à 10h. Cette exposition se déroulera au CDI, dans la salle B01 et au Foyer.

Les 1ag2 ont le privilège de participer au projet Dix Mois d'École et d'Opéra, en partenariat avec l'Opéra National de Paris, et  qui s'inscrit sur une durée de deux ans.

 

L'année dernière, les élèves de cette classe ont fait plusieurs activités :

  • Ils ont réalisé une émission de radio dans les locaux de Radio Clype.

mceclip2 - 2020-11-20 15h28m48s

  • Ils ont visité l'Opéra Garnier, l'Opéra Bastille et l'exposition "Degas et l'opéra" au  Musée d'Orsay.mceclip0 - 2020-11-20 15h28m23smceclip1 - 2020-11-20 15h28m30s
  • Ils ont rencontré des professionnels de l'Opéra,...

 

LA SUITE, LE JOUR DE L'EXPOSITION !!

 

Basirou TIRERA

Délégué de la classe 1ag2


Tous en scène !

figaro-en-visio-presentation

Les 14 et 15 octobre 2020, les classes théâtre de Mme Le Net ont présenté, à la direction, les enregistrements de leurs prestations -COVID oblige.

Un grand merci à M. Fonquernie et à nos partenaires : le Théâtre Monfort, le Théâtre des Champs-Élysées et les Gens du 4 avril.

Avec Margot Faure du Théâtre Monfort, les 1ag2 (aujourd’hui Tag2) ont revisité Le Mariage de Figaro, la célèbre pièce de Beaumarchais. Les ateliers de pratique, stoppés par le confinement, ont continué à distance via zoom.

mceclip1 - 2020-11-14 10h34m52s

Au programme : lectures théâtrales, transpositions, monologues, interviews. Certains élèves ont révélé de véritables talents de comédiens. Un grand merci à Margot pour ce travail remarquable !

 

 

Les BTS Professions Immobilières ont présenté leur conférence théâtralisée « De la vitesse ».

mceclip2 - 2020-11-14 10h35m50smceclip3 - 2020-11-14 10h36m30s

Là encore, les ateliers d’éloquence, dirigés par Aurélie et Pierre, de la Compagnie Les Gens du 4 Avril, ont été interrompus par le confinement. Le travail a pu se finaliser grâce à M. Fonquernie qui a assuré les enregistrements et le montage final.


Journées du Patrimoine : les Tag2 à Versailles

20200918 134637

            Le 18 septembre 2020, la classe de TAG2 a eu la chance, vue la période que nous traversons, de réaliser une sortie scolaire à Versailles, en lien avec le projet opéra/théâtre mené autour du Mariage de Figaro de Beaumarchais, une pièce qui parle de comtes, valets. C’est donc naturellement que nous sommes allés visiter un ancien hôtel particulier et un château, lieux que Beaumarchais avait fréquentés. Nous avons visité deux monuments historiques français : l’Hôtel des Menus Plaisirs et le Château de Versailles.

            Nous sommes restés toute la matinée à l’Hôtel des Menus-Plaisirs qui a été créé entre 1741 et 1748 afin d’abriter les ateliers de décors et le matériel de jeux liés aux réjouissances du roi Louis XV. L’Hôtel des Menus-Plaisirs est resté célèbre dans l’histoire de France pour avoir accueilli l’Assemblée des États Généraux en 1789.

20200918 120438

L’Hôtel des Menus Plaisirs abrite depuis 1996 le Centre de musique baroque de Versailles. Le Centre fait rayonner la musique baroque française du XVIIe et XVIII siècle. La musique n’était pas réservée à la noblesse, tout le monde faisait de la musique : à l’église, à la chasse, dans des fêtes, des spectacles, au théâtre, à l’opéra. Nous avons écouté des extraits d’œuvres de compositeurs baroques : la Marche pour la cérémonie des Turcs de Jean-Baptiste Lully (1632 - 1687), le TE DEUM de Marc Antoine Charpentier (1613 - 1704), Les Indes Galantes de  Jean-Philippe Rameau (mort en 1764). Nous avons aussi vu les différents instruments utilisés à cette époque : le clavecin, l’orgue ou encore la flûte à bec.

À midi nous nous sommes installés autour de la pièce d’eau des Suisses, pour pique-niquer et admirer la vue. Puis nous sommes allés au château de Versailles.

20200918 132819

Nous avons pu visiter différentes pièces du château et c’est hallucinant comment il est bien entretenu. Il fut la résidence des rois de France Louis XIV, Louis XV et Louis XVI.

20200918 140801

 À l’époque, les rois n’avaient presque pas de vie privée : ils étaient toujours observés par le peuple. Notre guide nous a expliqué que, à partir de Louis  XV, ça a  changé, le roi s'est fait aménager des appartements spéciaux pour avoir un peu d’intimité et ce sont ces appartements privés du roi que nous avons visités : la salle des espions, la chambre de Louis  XV, sa salle à manger, la salle de bain et la salle où il gardait ses chiens de chasse. Mais notre guide n’a pas voulu nous laisser partir sans nous avoir montré la célèbre Galerie des glaces.

20200918 143925

Avant de partir, nous nous sommes promenés dans les jardins musicaux de Versailles.

20200918 155122

Cette journée nous a beaucoup plu ;  nous avons appris de nouvelles choses et passé un agréable moment. C’était un plaisir de visiter ces monuments, d’en apprendre plus sur les XVIIe et XVIIIe siècles  et d’admirer les œuvres d’art.

Mariana, Mikaël, Joao, Caricia et Cylia


DMÉO : c’est reparti pour un an !

Billet-Indes-Galantes2

Pour le lancement de la deuxième année de Dix Mois d’École et d’Opéra, les 1ag2 étaient invités mercredi 7 octobre 2020 à la projection du film de Philippe Béziat, Les Indes galantes.

L’occasion de retrouvailles pour les 1ag2 avec l’Opéra Bastille.

             Revenir à l’Opéra Bastille : cela m’a fait un réel plaisir. Avant, je n’imaginais pas qu’à Bastille il y avait des films et des spectacles de cette envergure. Pour moi, l’opéra n’était que chants et spectacles ennuyeux. Après ce film, j’ai vraiment changé d’avis sur l’opéra.

                La mise en scène des Indes galantes était originale car les danseurs sur scène étaient issus des quatre coins du monde et au lieu de voir de la danse classique, nous avons vu différentes catégories de danses « HIP-HOP ».

Clément Cogitore a voulu pour Les Indes Galantes à Bastille une forme de modernité en choisissant des danses à part.

                Le danseur qui m’a le plus surpris est et qui a vraiment attiré l’attention de tout le public était le danseur un peu fort, avec des mèches noires. Il dansait fortement quand la musique était forte. Il est apparu à la fin et tout le monde l’a applaudi. On avait vraiment envie de danser après son interprétation à l’Opéra.

Le chef d’orchestre était assez exceptionnel car il n’avait qu’à dire un mot et tout le monde lui obéissait aussitôt. Il dirigeait tellement bien l’ensemble des groupes qu’il nous donnait plaisir à voir et j’irais même jusqu’à dire que les spectateurs et moi-même étions pris dans le mouvement. C’était exceptionnel.

J’ai trouvé les décors spéciaux. Le décor qui m’a tout de suite plus était l’épave de bateau. C’était original de le mettre au milieu entouré par tout le groupe. Dans le film, on nous avons même montré la maquette et expliqué le processus de fabrication.

Le costume que j’ai préféré était le costume de CRS. Il m’intriguait beaucoup. Il était assez original. Le costume se mettait par l’avant. Ce qui était étonnant, c’est que dès qu’un danseur revêtait ce costume, tout le groupe devenait sérieux d’un seul coup.

                Une phrase m’a marqué : « Nous avons payé 200 € pour voir des danseurs à qui on ne donnerait même pas un centime si on les voyait danser dans la rue »

                En guise de conclusion, je tiens à remercier toutes les personnes qui nous ont invités moi et mes camarades pour le lancement de la deuxième année de « Dix Mois d’École et d’Opéra ». Je tiens à féliciter Philippe Béziat pour son film  Les Indes Galantes : je l’ai trouvé exceptionnel car il était vraiment fait pour tout le monde. Ce film nous a donné de l’espoir à travers tous ces danseurs qui n’ont rien lâché et qui ont travaillé dur. Merci aussi à vous les danseurs : vous avez été formidables.

Walid CHABARI

mceclip0 - 2020-11-03 22h11m32s

Revenir à l’Opéra Bastille m’a beaucoup réjoui car j’apprécie l’Opéra et encore plus cette fois car c’était un autre thème EXTRÊMEMENT ORIGINAL, une grande réussite. Pour ma part, j’ai extrêmement apprécié cette expérience et je conseille à TOUS ce film Les Indes Galantes. (Awa AIDARA)

Venir à l’Opéra Bastille c’est une « expérience » enrichissante. C’est un très bel opéra avec un style architectural des plus élégants. (Affou SAMASSI)

Revenir à l’Opéra Bastille m’a fait du bien. En effet, je commençais à oublier le plan de la grande salle. Et c’est la première fois que je vois de mes propres yeux le parterre rempli comme ça. (Basirou TIRERA)

Revenir à l’Opéra Bastille m’a fait plaisir car cela m’a permis de me remémorer les sorties de l’année dernière que j’avais bien aimées. Et remettre les pieds à l’Opéra après neuf mois pour voir un spectacle c’était cool. (Mickaël SICOT)

Revenir à l’Opéra Bastille signifie beaucoup de choses pour moi : on est dans une période où une épidémie fait rage dans le monde. Aussi, assister à une projection à l’opéra me fait oublier tous les problèmes. La voix des chanteurs, les danseurs, l’orchestre : que d’honneur. (Adama KALOGA)

Revenir à l’Opéra Bastille m’a fait plaisir car auparavant j’y étais allé mais la salle était vide et là, le fait voir le parterre rempli et d’assister à une projection, que j’ai beaucoup aimée, m’a fait beaucoup d’effet. J’ai hâte d’assister à d’autres représentations ou projections. C’est très inventif et original. Cela change de ce que l’on peut voir au quotidien. (Mohamed TAIHI)

Revenir à l’Opéra Bastille, c’est un plaisir. (Lamin SAHO)

Revenir à l’Opéra Bastille m’a fait plaisir car j’aime bien l’endroit. Il est grand par rapport à Garnier et la salle principale est plus spacieuse. (Hebruchi NKOSI)

Revenir à l’Opéra Bastille m’a donné quelques frissons et m’a fait plonger dans des souvenirs. J’ai pensé à la dernière fois où j’étais venue. (Rania HAMIDA)

Revenir à l’Opéra Bastille m’a fait un effet bizarre car ça faisait très longtemps que je n’y étais pas allée. (Anaïs ATTEBI)

Je pense que ça a été ma meilleure sortie dans le cadre du projet DMÉO. D’une part, nous sommes revenus dans un endroit que l’on connaissait. D’autre part, malgré des circonstances particulières à cause du COVID ça s’est très bien passé. J’ai aimé le film, le message et l’énergie transmis. (Soulajane ZITOUL)

Revenir à l’Opéra Bastille m’a fait plaisir. J’ai pu revoir la grande salle, revoir la dame qui nous avait accompagnés lors de la visite guidée. J’ai aimé le film car c’est très original et c’est une première de ramener le Hip Hop à l’Opéra. Nous retrouvons deux univers différents : le Hip Hop qui réunit les jeunes, la nouvelle génération et l’Opéra très ancien. (Fatoumata FADIGA)

Après le film, j’avais envie de me lever et de danser avec eux. Franchement, pour une fois, j’étais bien concentrée sur la danse. (Thipiga THUSHINTHAN)

J’ai bien aimé revenir à l’Opéra Bastille car nous n’avons pas tous cette opportunité. (Natacha PAIVA BATISTA)


Les BTS PIM récoivent des professionnels : 

IMG 4339

De la théorie à la pratique...

octobre 2020

Maryse Sella, professionnelle expérimentée, est venue à la rencontre des BTS PIM première année

pour leur faire découvrir les différents métiers de l'immobilier : 

  • Marchand de biens
  • Promoteur immobilier
  • Lotisseur-aménageur foncier
  • Gestion immobilière
  • Transaction immobilière

 

Elle a ensuite mis les élèves en stuation avec des jeux de rôles autour du métier de l'agent.

 

Merci à l'association C'Possible d'avoir facilité cette rencontre et tout particulièrement à Madame Lartigue.

 

Les étudants de PIM1 et leur professeur I. GASTELU


NOUVEAUTES AU LYCEE ERIK SATIE

logo rvb 3cm[2]                            NOUVEAUTES !!!!

20190614 145142                                     L'immobilier, une option, non obligatoire, mais porteuse d'études et d'emplois.

                                                                             

 

 DES NOUVEAUTES AU LYCEE ERIK SATIE - les informations concernant la pandémie se trouvent sur MONLYCEE.net (accès élèves et familles)

 - Secondes : le lycée offre 2 filières : GESTION-ADMINISTRATION/TRANSPORT-LOGISTIQUE (Gestion) et METIERS DE LA RELATION-CLIENT (Commerce/Accueil),  La section européenne espagnole est ouverte à TOUS.

 - Tous les élèves sont dotés d'un matériel informatique individuel (avec traitement de texte et tableur), qu'il est possible d'emporter à la maison. 

 - Tous les élèves peuvent dès la seconde choisir une option "Transaction et Gestion Immobilière". L'immobilier est l'un des secteurs qui proposent le plus d'emploi aujourd'hui. Cette option n'est pas obligatoire, car vous avez le droit d'avoir un autre projet.   

 - Tous les élèves peuvent proposer de faire une partie de leurs stages ou PFMP en Espagne, avec une bourse importante.   

 - Le lycée Erik Satie est classé parmi les 3 premiers lycées parisiens dans son domaine. 9 élèves sur 10 ont leurs examens. La poursuite d'études après le bac est assurée.                                                                                   

- Pour la rentrée 2020, le lycée ouvre une première année de BTS "Professions Immobilières" en alternance, en plus de son BTS "Gestion de la PME" et de son BTS "Professions Immobilières" en formation initiale. Contactez la direction à ce.0752846l@ac-paris.fr pour déposer un dossier d'admission.                                                                                                                                                                                                                                                                                                            

                                                                                              

          

 

 

  20190927 103441                                                       Le lycée est Ecole Ambassadrice de l'Europe


FONDS DOCUMENTAIRE DU CDI

on 4/22/20 at 5:55 AM

Envie d'une exposition virtuelle? D'un livre? D'un document?

Les ressources de notre CDI vous emmènent loin et vous font rêver...

CLIQUEZ SUR    https://0752846l.esidoc.fr/