En marche pour l’Ubérisation de l’économie ?

10 mai 16

En marche pour l’ubérisation de l’économie ?


« Uber aujourd’hui, chômage demain »
« L'Ubérisation, est une évolution majeure de la société »
« C’est mieux Uber qu’un million de chômeurs ! »

Uberisation

L’ubérisation coquille vide ou véritable révolution sociale ? Ces quelques phrases montrent la fracture qui sépare pro et anti Uber. Mais d'où vient ce terme qui est entré dans le vocabulaire commun ? L’entreprise Uber est un phénomène récent dans l’économie. Il consiste en l’utilisation de services permettant aux particuliers de se mettre en contact quasi instantané avec des professionnels grâce à l’utilisation des nouvelles technologies.

L’apparition de nouveaux acteurs a donné lieu à une nouvelle forme d’économie qui transforme notre mode de vie, la gestion des entreprises et le rôle de l’État. Cette nouvelle forme d’économie est apparue il y a peu grâce notamment aux disciples modernes de l'économiste autrichien Joseph Shumpeter qui prônait il y a plusieurs années la théorie de la destruction créatrice. Ce principe de destruction créatrice est le phénomène qui entraine le pan de l’économie capitaliste de l’âpres-guerre vers l’essor du capitalisme numérique et la modernisation des sociétés par l’Uberisation. L’Uberisation de notre économie comporte de nombreux problèmes d’ordre fiscal et surtout dans le droit du travail.

Lire la suite de l'article...

Participez au concours de Tweet

 WeWantYou