Sciences de la Vie et de la Terre au collège

Les contenus abordés par le programme de Sciences de la Vie et de la Terre font appel aux acquis des programmes d'enseignement de l'école primaire pour les renforcer, les compléter et, finalement, assurer à tous les élèves la maîtrise du socle commun de connaissances et de compétences nécessaires pour leur permettre d'aborder avec profit les classes du lycée.
Au terme du collège, en classe de troisième, l'enseignement des Sciences de la Vie et de la Terre s'appuie sur le recours au concret et sur des activités pratiques de laboratoire. Il vise à renforcer la culture scientifique et à évaluer des connaissances, les capacités et les attitudes développées tout au long de la scolarité au collège. Il doit à la fois achever de donner une vision cohérente du monde aux élèves auxquels cette discipline ne sera plus enseignée, comme il est attendu dans le socle commun, et procurer aux autres des bases sur lesquelles s'appuiera la formation qu'ils poursuivront au lycée dans ce domaine. Dans cette double perspective, on attend de chaque élève, au terme du collège, une maîtrise suffisante :
de connaissances indispensables assurant une compréhension du monde vivant, de la terre et du monde réel, celui de la nature, celui construit par l'homme, ainsi que les changements induits par l'activité humaine ;
de capacités et d'attitudes permettant d'utiliser ces connaissances, et d'effectuer des choix raisonnés au cours de sa vie d'adulte et de citoyen.
L'enseignement des Sciences de la Vie et de la Terre participe au développement progressif chez l'élève des attitudes telles que le sens de l'observation, la curiosité, l'esprit critique, l'intérêt pour les progrès scientifiques et techniques, l'observation des règles de sécurité, le respect des autres, la responsabilité face à l'environnement et à la santé...


1.Présentation du programme de la classe de sixième


Il permet d'identifier les composantes essentielles de l'environnement proche et d'en comprendre deux aspects : le peuplement des milieux, la production et le recyclage de la matière. Ces bases scientifiques permettent d'analyser certaines applications biotechnologiques et de mettre en évidence l'intervention de l'Homme sur son environnement pour satisfaire ses besoins alimentaires. Ainsi, dès l'entrée au collège sont présentés les deux aspects de la science, l'un tourné vers la compréhension de la Nature, l'autre vers l'action que l'Homme exerce sur elle. A travers ces différentes études apparaissent la diversité et l'unité du monde vivant.

  • Caractéristiques de l'environnement proche et répartition des êtres vivants
  • Le peuplement d'un milieu 
  • Origine de la matière des êtres vivants 
  • Des pratiques au service de l'alimentation humaine 
  • Partie transversale : diversité, parentés et unité des êtres vivants


2.Présentation du programme de la classe de cinquième


En classe de cinquième, avec la double perspective d'une éducation à la santé et à l'environnement, des investigations, plus poussées qu'en classe de sixième, conduisent à un premier niveau de compréhension des fonctions de nutrition chez l'Homme, de la fonction respiratoire chez les êtres vivants, du fonctionnement de la planète à partir de ses manifestations de surface. Le programme est organisé en trois parties.

  • Respiration et occupation des milieux de vie
  • Fonctionnement de l'organisme et besoin en énergie
  • Géologie externe : évolution des paysages


3.Présentation du programme de la classe de quatrième


En classe de quatrième l'étude des manifestations de la vie se poursuit par l'étude de la reproduction sexuée chez les êtres vivants et chez l'Homme. Cependant, un palier est franchi à ce niveau puisqu'il s'agit également de montrer que la coordination entre les différentes fonctions de l'organisme est assurée par des mécanismes de transmission de l'information : communications nerveuse et hormonale sont abordées à un premier niveau de compréhension. L'étude du fonctionnement de la Terre se complète progressivement. En classe de cinquième, il a été abordé par ses paysages, ses phénomènes dynamiques externes, une première approche de la reconstitution de son passé a été menée ; il s'agit maintenant de sensibiliser les élèves à sa complexité qui se révèle progressivement par sa dynamique interne dont l'étude fait l'objet de ce programme. Les savoirs construits en biologie et en géologie en classe de quatrième, en développant chez l'élève, une plus grande prise de conscience à l'égard de la santé et de l'environnement, vont permettre de densifier l'éducation à la responsabilité amorcée aux niveaux précédents et contribuent à l'éducation à la citoyenneté.
Le programme est organisé en quatre parties :

  • Activité interne du globe terrestre
  • Reproduction sexuée et maintien des espèces dans les milieux
  • Transmission de la vie chez l'Homme
  • Relations au sein de l'organisme


4.Présentation du programme de la classe de troisième


Inscrit dans la logique d'ensemble du collège, le programme de Sciences de la Vie et de la Terre pour la classe de troisième vient enrichir les connaissances sur l'Homme (génétique, immunologie), les caractéristiques du vivant (unité, biodiversité et évolution des espèces) et les attitudes que sont d'une part la conscience des implications éthiques de certains progrès scientifiques, d'autre part la responsabilité face à l'environnement, au monde vivant et à la santé. Le programme est organisé en quatre parties :

  • Diversité et unité des êtres humains
  • Evolution des êtres vivants et histoire de la Terre
  • Risque infectieux et protection de l'organisme
  • Responsabilité humaine en matière de santé et d'environnement .


Les contenus enseignés sont toujours l'occasion de contribuer :

  • à l'éducation à la santé, à l'environnement et à la citoyenneté ;
  • au développement des capacités d'expression écrite et orale ;
  • à l'acquisition de capacités liées à la maîtrise des technologies usuelles de l'information et de la communication ;
  • au développement de l'autonomie et de l'initiative de l'élève ;
  • à l'éducation aux choix d'orientation.


(Extraits du Bulletin officiel spécial n° 6 du 28 août 2008 )