Les Enseignements Pratiques Interdisciplinaires (EPI)

logo_EPI

C'est quoi 

  • Une façon différente de travailler : les EPI doivent permettre de construire et d’approfondir des connaissances et des compétences par une démarche de projet conduisant à une réalisation concrète, individuelle ou collective ;
  • 2 à 3 heures hebdomadaires leur sont consacrées : elles sont prélevées sur les cours traditionnels qui y sont travaillés (toutes les disciplines contribuent aux EPI au cours du cycle) ;
  • A chaque établissement de définir, pour chaque niveau, quels thèmes sont travaillés, quelles matières sont impliquées, etc.

Les thèmes

Les EPI s'inscrivent dans l'un des 8 thèmes de travail suivants :   
 

  • Culture et création artistiques ;
  • Transition écologique et développement durable ;
  • Information, communication, citoyenneté ;
  • Langues et cultures de l’Antiquité ;
  • Langues et cultures étrangères ou, le cas échéant, régionales ;
  • Monde économique et professionnel ;
  • Sciences, technologie et société.

Au moins 6 de ces thèmes seront traités par chaque élève au cours du cycle 4 ( 5ème, 4ème et 3ème), à raison d'au moins 2 thèmes différents traités chaque année.

Principes de travail en EPI

L'interdisciplinarité : chaque EPI mêle plusieurs disciplines autour d'un thème, de manière à permettre aux élèves de « comprendre le sens de leurs apprentissages en les croisant ».

La pédagogie par projet : les EPI favorisent en effet une démarche de projet conduisant à une réalisation concrète, individuelle ou collective (site internet, magazine, maquette, etc.), qui fera l'objet d'une évaluation. L'objectif est de placer l'élève dans une démarche active qui l'amène à utiliser et concrétiser savoirs et compétences.

Organisation des EPI

L'organisation des EPI relève pour une grande part de chaque établissement. Elle varie en fonction des besoins des élèves accueillis et du projet pédagogique de l’établissement. Il appartient au conseil pédagogique de chaque établissement de :

  • décider la répartition du volume horaire qui leur est dédié entre EPI et AP (4h hebdomadaires à répartir, dont 2 à 3h pour les EPI) ;
  • fixer, pour chaque niveau, quels EPI seront traités, avec quelles matières et pour combien de temps (trimestre, semestre, etc.) ;
  • préciser les modalités de regroupement des élèves en EPI et du recrutement de ces regroupements, c'est-à-dire si les EPI seront imposés ou choisis par les élèves, s'ils seront formés sur les groupes-classes ou sur des groupes inter-classes, etc.