Classes Préparatoires aux Grandes Écoles

Vous êtes actuellement élève en Terminale, et envisagez de poursuivre des études supérieures scientifiques ou littéraires de haut niveau ?

Pour en savoir plus sur les Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles du Lycée International de Paris - Honoré de Balzac, rendez vous sur le site des CPGE Balzac.

Les étudiants (prépas scientifiques et littéraires) peuvent consulter leurs notes de colles (interrogations orales) ainsi que les commentaires de l’examinateur, tout au long de l’année sur le site Balzacolles ou sur smartphone en téléchargeant l'application gratuite e-colle depuis l'App store ou Google Play.

1º année : lettres supérieures (hypokhâgne)

Les classes préparatoires littéraires offrent aux élèves curieux et motivés un excellent choix de début d’études supérieures.

 

Articulez les savoirs
  • La classe prépa littéraire est pluridisciplinaire: littérature, histoire-géo, philosophie, langues vivantes et anciennes, toutes les matières enseignées le sont « à égalité », et elles y sont en contact les unes avec les autres.
  • Vous êtes encouragés à transférer les connaissances d’une discipline à une autre et, dans tous les cours, à approfondir la construction de raisonnements argumentés.
  • Votre rapport à la langue s’affine avec l’exercice de la traduction et l’analyse de textes, là aussi dans toutes les disciplines.
  • Vous avez des entraînements individuels réguliers à l’oral dans chaque matière, ce qui vous fait progresser non seulement dans les disciplines, mais aussi sur le plan de l’expression orale et de la gestion du stress.

 

Ouvrez les perspectives
  • Les enseignements sont riches et denses: vous découvrez des horizons intellectuels nouveaux.
  • Vos cours convergent sur le plan méthodologique: vous progressez en rigueur et en autonomie et prenez confiance en vous.
  • L’espace de la classe permet la proximité avec des camarades aux intérêts proches: les petits groupes de travail que vous constituez soutiennent votre ambition et vous aident à vous projeter dans l’avenir.
  • Les enseignants vous apportent des informations sur les possibilités d’études ultérieures et accompagnent votre réflexion sur l’orientation, notamment par l’invitation d’anciens élèves.
  • En deuxième année : le concours de l’Ecole Normale Supérieure, dont les épreuves constituent le socle des objectifs, ainsi que d’autres, Sciences Po, Ecoles de Commerce ou de Journalisme. Certains vont faire une Licence 3 à l’étranger avec Erasmus après la Khâgne, et beaucoup d’étudiants se dirigent aussi vers des Masters sélectifs à l’Université après avoir fait deux années de Khâgne.
  • Si les Ecoles de l’enseignement supérieur ouvrent grand leurs portes aux élèves de prépa littéraire, c’est parce qu’elles ont compris qu’ils ont acquis des atouts précieux en matière de culture, d’expression et de réflexion.

 

2º année : Première supérieure (khâgne)

Le Lycée Honoré de Balzac propose une préparation de haut niveau au concours de l’Ecole Normale Supérieure de Lyon, options PhilosophieLettres Modernes, ou Histoire et géographie.

La plupart des épreuves de ce concours font l’objet d’un programme renouvelé chaque année. Leur préparation nécessite donc un travail personnel régulier et l’assiduité aux cours.

Les étudiants visant également des concours d’Ecoles de Commerce, ou d’autres concours accessibles à l’issue de la Khâgne, bénéficient en outre de la possibilité de suivre des cours ciblés supplémentaires en français (synthèse), anglais, espagnol et allemand. C’est généralement au cours de cette deuxième année que les étudiants réalisent la diversité des parcours qu’ils peuvent envisager après la classe préparatoire.

La filière PCSI-PC

Pour postuler en PCSI, il est vivement recommandé de choisir en Première les spécialités Mathématiques et Physique-Chimie, plus éventuellement une troisième spécialité scientifique, et de conserver en Terminale les spécialités Mathématiques et Physique-Chimie (plus éventuellement l’option Mathématiques expertes) : ce sont les deux matières les plus importantes en PCSI et les programmes de mathématiques et physique-chimie de PCSI s’appuieront sur les programmes de spécialités de Terminale. D’autres choix de spécialités scientifiques sont néanmoins envisageables, les candidatures seront soigneusement étudiées.

Les sciences physiques sont à l’honneur dans cette filière, dont l’enseignement théorique laisse néanmoins une place de choix à l’illustration expérimentale des concepts étudiés. Le volume horaire étant conséquent (8h de physique + 4h de chimie), vous aurez un professeur de physique et un professeur de chimie, contrairement aux filières MPSI et PTSI où un seul professeur assure le cours de physique-chimie.

Attention : bien que le « M » n’apparaisse pas dans le sigle, les mathématiques sont bel et bien présentes (10h/semaine !). Le programme de maths est proche de celui de la filière MPSI, mais légèrement moins approfondi.

Au second semestre, les étudiants sont invités à choisir l’une des options suivantes :

  • Option chimie : Les étudiants ne font plus de sciences industrielles (SII) et conservent leurs 4 h de chimie par semaine.
    ➔ En 2e année, ils poursuivent en classe de PC au lycée Balzac.

 

  • Option SII : Les étudiants ne font plus que 2 h de chimie et conservent leurs 4 h de sciences industrielles (SII).
    ➔ En 2e année, ils poursuivent en classe de PSI, dans un autre établissement de l’académie.

Internat ou logement en ville ?

L’emploi du temps d’un élève de prépa est très chargé et il vous est recommandé d’éviter les temps de transport importants. Internat ou logement en ville ? La question peut se poser, si vous habitez très loin du lycée.

Au lycée Balzac, nous disposons de quelques places réservées pour nos étudiants à l’internat de la réussite Jean Zay. Il s’agit plus grand internat de Paris entièrement réservé aux étudiants de Classes Prépa. Les étudiants sont prioritairement boursiers. En plus des cours de la journée, le soir l’internat propose des dispositifs pédagogiques  : cours, clubs, tutorats, etc.

Pour ceux qui n’auront pas eu de place à l’internat, ou qui n’aiment pas la vie en communauté, un logement en ville à proximité du lycée peut être une solution. La plupart des étudiants locataires (y compris en résidence) peuvent bénéficier d’une aide versée par la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) et destinée à couvrir partiellement leur loyer.

 

Bourses

La scolarité en classe prépa est gratuite dans les lycées publics. Des frais d’inscription à l’université (170 € en 2019) peuvent être dus en cas de double inscription. Les seuls frais pour les études en prépa sont donc le logement, le transport et les inscriptions aux concours en deuxième année.

Les étudiants de CPGE peuvent prétendre au même titre que tous les étudiants aux bourses de l’enseignement supérieur. Environ 30 % des élèves de CPGE scientifiques sont boursiers du supérieur.

IMPORTANT : Le revenu des parents n’est pas le seul critère pris en compte pour être boursier. L’éloignement du domicile familial et le niveau des études suivies par les frères et sœurs entrent également en considération.

Puis-je être boursier ?
Le site du CNOUS permet d’effectuer une simulation pour répondre à cette question. N’hésitez pas ! Étudiants ou futurs étudiants de classe préparatoire, vous avez tout intérêt à souscrire une bourse, même à l’échelon 0. On peut très souvent être boursier de l’enseignement supérieur alors qu’on ne l’était pas dans l’enseignement secondaire. C’est important : parlez-en avec vos parents. 

Quelles démarches dois-je effectuer ?
Il vous suffit de constituer un Dossier Social Étudiant ici. Attention à la date limite : le 30 avril de l’année qui précède celle concernée par la bourse demandée. Pour plus de renseignements sur les bourses, consulter le CNOUS.

Inscription en 1re année (PCSI ou hypokhâgne)

 

Les candidats à l’admission en CPGE 1re année (scientifique : PCSI, ou littéraire : HK) doivent s’inscrire par Internet sur la plateforme nationale parcoursup entre janvier et mars.
Une phase complémentaire est ensuite ouverte à partir de la fin du mois de juin.

 

Inscription en 2e année (PC ou khâgne)

 

Après une première année dans un autre établissement, il est possible de poursuivre sa scolarité en 2e année de Prépa au Lycée Balzac. Il faut pour cela demander un dossier au secrétariat des classes préparatoires (coordonnées ci-dessous) et le constituer dès que la décision du conseil de classe de votre établissement d’origine est connue.

Le conseil des professeurs fera connaître sa réponse à votre demande fin juin / début juillet.

En fin d’année, les étudiants proposés par le Conseil des Professeurs obtiennent normalement la validation de leur année de travail par l’Université dans laquelle ils sont inscrits (la double inscription à l’Université est obligatoire pour tous les étudiants en CPGE). En général, cette validation est garantie aux élèves par la convention existant entre les classes préparatoires du Lycée Balzac et les Universités partenaires (Paris I Panthéon – Sorbonne ; Paris III, Sorbonne Nouvelle ; Paris IV, Sorbonne ; Paris VII, Jussieu ; Paris X, Nanterre).

 

Etudiants de 1re année : obtention d’une équivalence L1

 

Tout étudiant admis à poursuivre en 2e année de Prépa à la fin de l’année d’hypokhâgne ou de PCSI reçoit 60 crédits universitaires (ECTS) correspondant à la L1 (1re année de licence).

Le conseil des professeurs peut également attribuer ces 60 crédits à certains étudiants même s’ils ne sont pas admis en 2e année de prépa, s’ils ont malgré tout travaillé avec régularité et obtenu des résultats honorables. Les étudiants concernés peuvent alors poursuivre leurs études à l’Université, directement en L2.

 

Etudiants de 2e année : obtention d’une équivalence L2

 

Pour les étudiants en khâgne (2e année prépa littéraire) :

Tout élève admissible à l’ENS a automatiquement l’équivalence de L2 (2e année de Licence).
Une liste supplémentaire l’accorde à des élèves non admissibles (appelés sous- admissibles).
Les élèves proposés par le conseil des professeurs peuvent obtenir 60 crédits si leur scolarité a été sérieuse et régulière. Les 120 crédits totalisés pendant les deux années correspondent au niveau L2.
L’U.F.R. de l’université de rattachement administratif fait connaître éventuellement les examens complémentaires concernant une matière non enseignée au lycée. Ces examens devraient être passés en septembre. Il importe de se renseigner dès le début de l’année scolaire auprès de l’U.F.R.

 

Pour les étudiants en PC (2e année prépa scientifique) :

(à venir)