Hier nous sommes allés dans la classe de Madame Nosrée où Anilore Banon nous a expliqué sa démarche et l'évolution de son projet « vitae », accompagnée de l'astrophysicien Jean Audouze. « Vitae project » est un projet scientifique et artistique.

Oumou et Appoline

 

Lundi 27 juin, Madame Nosrée nous a invités dans sa classe où elle recevait l'astrophysicien Jean Audouze et la sculptrice Anilore Banon. L'astrophysicien nous a parlé de la lune et la sculptrice de son projet.

Anteo et Eufémia

 sculpture

Lundi 27 juin, l'astrophysicien Jean Audouze et la sculptrice Anilore Banon sont venus nous parler de la lune et de « vitae project ». Jean Auduze nous a parlé de la lune. Il nous a dit qu'elle s'était formée à la suite d'un choc entre la terre et une autre planète.

C'est sur la lune que sera déposée la sculpture fin 2017.

Par moment, selon la température, la sculpture s'ouvrira et il y aura 1.000.000 de mains affichées. Grâce à un laser, la statue sera visible de n'importe où sur la terre. Le plan de cette sculpture est fait et elle est en construction à Brest car c'est là que l'on fabrique le matériau nécessaire.

Gabriel et Juliette

 

« Vitae project » est un projet qui est d'envoyer sur la lune une sculpture. Elle s'ouvrira en fonction de la température qu'il fera sur la lune. Quand elle s'ouvrira, nous verrons un petit laser de la terre.

Aïna

 

La lune s'est crée par un choc entre la terre et une planète qui allait très très très vite, environ à des millions de kilomètres par heure. Un gros morceau de la terre s'est détaché. Depuis qu'elle s'est formée, la lune s'éloigne de 3 cm par an. Sur la lune, la gravité est beaucoup plus faible que sur la terre.

Joachim

 plan de la fleur

« Vitae project » est un projet organisé par Anilore Banon qui avait comme but de faire une sculpture qui pourrait unir les hommes, mais pour cela il fallait un endroit qui fasse rêver. Elle a donc choisi la lune. Avec l'aide d'un astrophysicien de génie, Jean Audouze et pleins d'autres gens encore…

Ces mains sur la sculpture, qui viennent du monde entier, c'est aussi pour montrer qu'il n'y a pas seulement Anilore Banon qui a fait ce projet mais aussi le monde entier.

Chiara

 

 

Les élèves ont posé des questions…

 

Aurélien : Pourquoi la lune est-elle à 400.000 km, si c'est un bout de la terre ?

J.A. : C'est parce que la lune s'éloigne de quelques centimètres tous les ans et que ce choc s'est produit il y a des millions d'années.

 

Margot : Est-ce que la sculpture va vraiment aller sur la lune ?

J.A. : oui, bien sûr si les fonds nécessaires pour le vol sont récoltés. Au pire, si ce n’est pas dans un vol scientifique, elle partira avec un vol commercial.

 sculpture lune0001

Mathurin : La sculpture va-t-elle toujours fonctionner ?

A.B. : Elle est prévue pour 10 ans et après les scientifiques observeront comment elle se dégrade. Ce sera un objet d'étude.

 

Baptiste : D'où pourrons-nous voir la sculpture sur la lune et à quel moment ?

A.B. et J.A. : On la verra de partout mais à certaines occasions seulement, par exemple au 14 juillet.

 

Enseignante : Madame Blaye