Bonjour,

en raison d'une opération de maintenance, les contributions sur les sites Web d'établissements, d'écoles, de circonscriptions et les Cybercarnets seront momentanément indisponibles le mardi 27 octobre de 9h30 à 12h.

La consultation de ces sites ne sera pas impactée (les accès en lecture restent opérationnels).

Nous vous prions de nous excuser pour la gêne occasionnée.

La DSI

J'ai compris !

Atelier « EXPERIENCES DE CINEMA »

Depuis de nombreuses années le Collège Paul Verlaine organise et participe à des activités en lien avec le cinéma, par exemple sorties et ateliers à la cinémathèque française, réalisation de courts métrages dans le cadre de projets ou d'ateliers encadrés par des professeurs et/ou des intervenants extérieurs, ou encore ciné-club pour les 3°.

PROJET EN COLLABORATION AVEC LES CINEMAS INDEPENDANTS PARISIENS

Le lien avec les Cinémas Indépendants Parisiens  (CIP) remonte également à plusieurs années. De nombreuses classes participent chaque année à « Collège au cinéma», organisée par les CIP et qui propose une sélection de films, accompagnés d'un dossier pédagogique, projetés pour les élèves dans les cinémas du quartier.

Les films sélectionnés cette année pour les élèves de Troisième étaient Mon oncle, 1958, de Jacques Tati, Les Rêves dansants. Sur les traces de Pina Bausch, 2010, documentaire d'Anne Linsel et Rainer Hoffmann, et Summertime, 2012, de Matthew Gordon.

CLASSE DE 3°A 2015-2016

EXPERIENCES DE CINEMA

Cet atelier est la reconduction d'un dispositif déjà engagé en 2013-2014 et 2014-2015

L'objectif est de permettre aux élèves d'aborder le cinéma à travers la pratique en réalisant un court-métrage sur un thème imposé. Les élèves sont encadrés par un professeur et un professionnel du cinéma, en lien avec les CIP et la Mission cinéma de la Ville de Paris.

Cette année, quatre établissements participaient au dispositif (un lycée avec une classe de Terminale et trois collèges avec une classe d'intégration et deux classes de Troisième). 

VERLAINE FAIT SON CINEMA

Les premières séances  ont porté sur le vocabulaire de l'image et du cadrage, à partir d'images fixes et de celui du cinéma, avec une mise en application à l'aide du Kid de Chaplin.

Le projet lui même s'est déroulé entre janvier et mai.

Il s'est ouvert pour les élèves par une sortie à l'auditorium de la Mairie de Paris, pour une conférence et une présentation sur le thème choisi cette année : la question du son au cinéma, axé sur la réalisation de la bande-son avec des exemples extraits de films d'animation et de « Jour de fête », 1949, de Tati.

Les ateliers se sont déroulés ensuite avec la participation de Baharé Khadjé-Nouri, de l'association Braquage.

Il s'agissait pour les élèves de réaliser un court métrage en travaillant directement sur de la pellicule 16mm avec des techniques de dessin, d'encrage et de grattage. Le thème sonore était extrait du film Mon oncle.

Dans un premier temps, les séances ont été consacrées à un retour sur le thème, à l'écoute de la bande sonore, à la réalisation d'un sonogramme, à une réflexion entre le son et sa représentation, figurative ou abstraite, et au visionnage de court métrages animés.

Ils ont ensuite réalisé le travail sur pellicule, collectivement et individuellement, chacun prenant en charge une partie du film (au total, les 3 minutes et 30 secondes du film représentent environ 5000 images projetées).

Le film a été ensuite numérisé et monté par Sébastien Ronceray, de Braquage, et projeté à l'auditorium de la Ville de Paris, en présence des autres classes participant au projet, des responsables des CIP et de la Ville.

Après les projections, les élèves ont présenté oralement leur travail à l'assemblée.

Le film réalisé a reçu un bon accueil et a été également projeté lors des Portes ouvertes du Collège.

 M. Ananos, professeur d'Histoire-Géographie, responsable du projet