« Classe médias » en classe d’accueil

 

Motivations de l’ouverture

                                                                 

La classe d’accueil médias a pour objectif d’éduquer les élèves allophones aux médias. Grâce à une appropriation des processus de communication, l’usage de la presse et des médias facilite la compréhension et l’acquisition de la langue écrite et orale, la maîtrise des codes culturels et l’adaptation au monde scolaire (et par conséquent aux classes banales) mais aussi à la société de façon plus large. L’éducation aux médias est aussi l’occasion d’acquérir des connaissances et des compétences en analyse de l’image, en histoire et en histoire de l’art, tout en accompagnant l’éducation à la citoyenneté. Le projet permet le travail interdisciplinaire et l’appréhension des apprentissages par un angle commun.

 

Les objectifs de la Classe médias en classe d’accueil :

 

L’ambition de ce dispositif pédagogique est de proposer une éducation aux médias, à l’image et à la communication aux élèves de classe d’accueil, et de leur permettre de produire eux-mêmes des objets médiatiques, en l’occurrence pour la classe d’accueil du LP Erik SATIE, un travail de type documentaire sur les métiers de la mode. Dans le cadre du partenariat avec la Mgi, la dimension de rencontre avec des professionnels consisterait, d’une part, en un apprentissage « en direct » avec un réalisateur pour la réalisation du film. D’autre part, en des rendez-vous avec les représentants des divers corps de métiers faisant l’objet du documentaire. Parmi les domaines de prédilection des publics non francophones, les métiers de la mode passionnent, intriguent, et véhiculent aussi un certain nombre de stéréotypes.

Un documentaire (ou docu-fiction) autour de ces métiers amènerait les élèves à mieux appréhender la réalité des professions associées à l’univers  de la mode. Une alternative consisterait à focaliser le projet sur la création de costumes pour le spectacle, manière d’ouvrir d’autres perspectives professionnelles pour les élèves, et de raccorder le projet cinématographique aux codes de l’imaginaire.

L’enjeu d’un tel atelier est aussi de placer les élèves en situation « simulée » de projet professionnel : Pratique nécessaire de la langue française pour les prises de rendez-vous, acquisition d’un lexique lié aux professions rencontrées, apprentissages de techniques, mais aussi de la rigueur et de la méthodologie nécessaire à concrétiser et à finaliser un projet.

 

 

 

Structuration du projet en liaison avec :

le volet culturel du projet d’établissement

le projet d’établissement dans son ensemble

L’axe 2 du projet d’établissement «  favoriser un accomplissement professionnel et personnel pour permettre une meilleure intégration sociale et professionnelle » comporte un objectif culturel «  faire de la culture un instrument de réussite des élèves et d’insertion sociale ».

S’agissant des élèves de classe d’accueil le projet permet à la fois de travailler sur l’orientation et sur la langue. S’intéresser aux métiers par le biais du film documentaire  s’intègre  dans l’objectif culturel de l’axe 2 du projet d’établissement, action 2 «  proposer aux élèves de classe d’accueil des projets qui favorisent leur intégration et leur orientation »

 

Objectifs de fonctionnement de l’interdisciplinarité /

Objectifs de fonctionnement de la transversalité du projet par rapport aux pratiques artistiques

 

La classe média revêt un caractère fortement interdisciplinaire ; en effet, tant dans les domaines de l’histoire et de l’histoire des arts, que de l’analyse de l’image, les enseignants peuvent coordonner leurs enseignements, leur donnant ainsi une plus forte cohérence. Des entrées dans les apprentissages par les médias sont réalisables dans toutes les disciplines, et, en termes de productions médiatiques et artistiques, les enseignants pourront travailler en synergie, en arts appliqués et en français, et ce plus particulièrement pour le travail sur l’image et le film documentaire qui est envisagé dans la classe.

 

Synergie du projet au sein de l’établissement.

 

Une classe d’accueil média peut être un fort appui pour intégrer les élèves primo-arrivants au sein de l’établissement en « médiatisant » leurs actions par le biais des vecteurs locaux de communication (site, PIA, ENT, journal d’établissement), leur donnant ainsi une visibilité et valorisant leurs différentes réalisations. Elle apporte une dynamique à l’ensemble de la communauté éducative.

            Le dispositif d’éducation aux médias facilite l’ouverture de la classe dans l’établissement, mais aussi au monde extérieur à travers des rencontres avec des professionnels de l’information et de la communication, des visites dans les médias, des présentations des productions (du documentaire).