La Première STMG - Réforme du Bac - session 2019-2020

1ERE STMG

Dans le contexte général de la réforme des lycées, la nouvelle série « Sciences et Technologie du Management et de la Gestion » s’inscrit dans la poursuite de la transformation de la voie technologique. Cette réforme, et en particulier celle portant sur la série STMG vise à faire de ce parcours de formation une voie de réussite et d’excellence.

La Réforme du Bac - Bac 2021 - Voie technologique
Série STMG

Diaporama "Le contrôle continu"  

Programme
•Les enjeux de la réforme
•Les évolutions majeures
•La présentation des nouveaux programmes et de repères pour la formations
•Droit
•Economie
•Sciences de gestion et numérique
•Management
•ETLV

STMG  pourquoi ?
Faire de la préparation au baccalauréat un tremplin pour la réussite dans l’enseignement supérieur.
Approfondir davantage ce qui va permettre de mieux réussir après le baccalauréat.
Offrir un large socle de culture commune.
Mieux travailler l’expression orale et la valoriser dans l’épreuve d’oral terminal.
Construire son parcours de formation grâce au temps dédié à l’orientation et à l’accompagnement.
Simplifier les épreuves du baccalauréat et les rendre moins aléatoires

La maquette de la formation
La maquette de la formation a été publiée au BO n°29 du 19 juillet 2018.
En seconde : 1 enseignement optionnel : Management et gestion (une heure trente par semaine).

mceclip0 - 2019-10-24 15h49m09s

mceclip1 - 2019-10-24 15h49m26s

Place du numérique
Sciences de gestion et numérique :
prise en compte des préoccupations nouvelles liées à la transformation numérique des organisations : rôle des données, de l’intelligence artificielle, RGPD ….
Le numérique comme support d’apprentissage
Mobilisation dans toutes les disciplines
PIX

Contexte de la rénovation de l’enseignement du droit et de l’économie
Enseignement obligatoire de SES en classe de seconde.
Enseignement optionnel «managementet gestion» en seconde offert aux élèves.
-Une nouvelle appellation «Droit –Économie» qui revêt toute son importance,
-Une évolution horaire significative :
Enseignement de droit et économie
= 4 heures par semaine en première
= 6 heures par semaine en terminale
⇒+ 2 heures hebdomadaires en classe de terminale !

Des principes fortement affirmés
Un travail de fond doit être conduit sur un nombre de thèmes resserré, en droit comme en économie,
Parallèlement un effort doit être fait pour favoriser l’appropriation de méthodes propres à chaque discipline,
Des capacités ont été systématiquement ajoutées en introduction de chaque thème. Ces capacités constituent des objectifs pédagogiques à part entière et, de fait, des limitations aux notions à étudier et à l’épreuve du baccalauréat.
L’outil numérique doit être utilisé autant que possible (recherche documentaires, tableurs, graphiques, jeux de simulation, etc.).

Quelques changements significatifs...

mceclip2 - 2019-10-24 15h52m12s

3 objectifs généraux :
•Acquérir des concepts fondamentaux
-Capacité d’analyse
-Raisonnement juridique
•Contribuer à la formation du citoyen
-Compréhension du cadre juridique des individus et des organisations
•Participer à la formation générale de l’élève
-Prise de position justifiée à l’écrit et à l’oral

Les objectifs de l’enseignement de l’économie
Mieux maitriser les notions fondamentales
Développer les aspects méthodologiques
Le nombre de notions a été réduit mais elles ont été approfondies
Les capacités constituent des objectifs pédagogiques et des limites
Des transversalités peuvent être trouvées dans les programmes d’économie , de droit , de sciences de gestion et numérique et de management

Le positionnement des enseignements de spécialité Management, Sciences et gestion et numérique
Des définitions qui positionnent les 2 enseignements
Le managementest le gouvernement des organisations. Il consiste à orienter l’action collective en tenant compte de l’environnement. Il a une dimension stratégique, la définition des buts de l’organisation, et une dimension éthique, notamment à travers la responsabilité sociale des entreprises.
Les sciences de gestion étudient le fonctionnement des organisations. En analysant les ressources internes et l’environnement, elles apportent au management des connaissances sur les dimensions humaine et technologique des organisations.»
Sciences de gestion et numérique : volonté d’afficher les préoccupations liées aux transformations numériques des organisations dans le programme