Le P'tit Guillaume - décembre 2016

Le P'tit Guillaume revient après un an d'absence! La nouvelle équipe se réunit au cours d'un atelier tous les jeudis midi pour vous concocter ce journal accessible sur le site du collège.

LES ORIGINES DE NOEL    

par Eloïse et Louise

I- L’origine du Père Noël rouge

Saint-Nicolas-1-191x300

Le Père Noël aurait pour origine Saint Nicolas. On retrouve dans sa représentation toute la symbolique de St Nicolas (barbe blanche, manteau rouge…).

Le père Noël voyage dans un traîneau tiré par des rennes, Saint Nicolas voyageait sur le dos d’un âne. Malgré la réforme protestante du XVIe siècle qui supprima la fête de St Nicolas dans des pays d’Europe, les Hollandais gardèrent leur Sinter Klaas (nom hollandais pour Saint Nicolas) et sa distribution de jouets.

Lorsqu’ils s’installèrent aux États-Unis, Sinter Klass devint Santa Claus. Santa Claus subit des transformations vestimentaires et culturelles pour se transformer en un Père Noël plus convivial.

dessin-thomas-nast-241x300

En 1863 « Harper’s Illustrated weekly », le journal New-Yorkais, revêtit Santa Claus d’un costume garni de fourrure blanche et portant un large ceinturon de cuir. Le dessinateur Thomas NAST en fut l’auteur.

 Pere-noel-coca-cola

La firme Américaine Coca Cola a eu le génie de demander à Haddon SUNDBLOM de dessiner ce vieux bonhomme (dont la renommée grandissait la-bàs) en train de boire du Coca Cola pour reprendre des forces pendant la distribution de jouets. Ainsi les enfants seraient incités à en boire durant l’hiver.

Le dessinateur l’habilla aux couleurs de la célèbre bouteille de Coca Cola : rouge et blanc. Ce nouveau look et la renommée que lui valut la publicité, firent du vieux bonhomme le maître planétaire de la nuit magique, le Père Noël.

 

II- L’origine des boules de Noël

Au XIXème siècle, il n’était pas questions de boules de Noël, mais de pommes !

On les accrochait dans les sapins pour les conserver, mais c’est devenu une tradition. Puis une grande sécheresse arriva et priva l’Est de la France de ces fruits.

Un artisan eut l’idée alors de remplacer les pommes par des décorations ayant la même forme.

L’idée se répandut d’abord progressivement en France et en Allemagne, puis dans le reste du monde !

Aujourd’hui vous trouverez plein de boules de Noël avec différentes formes et couleurs.

 

                                                                                                                                                                      

sapin

I- L'origine

Il est difficile de connaître la véritable origine du sapin de Noël. Dans l'Antiquité (donc avant la naissance de Jésus), les Celtes possédaient un calendrier basé sur les cycles de la lune : chaque mois a son végétal. Comme il est facile de le deviner, l'épicéa est celui de décembre : cette espèce d'arbre, qui ne perd pas ses feuilles en automne et qui reste vert, alors que les autres se dénudent, devient symbole de vie éternelle et d'espoir de renouveau à travers le monde végétal. Au solstice (21 décembre), on le décore de fruits, de fleurs, de blé, voire de pièces de monnaie, dans l'espoir d'avoir un printemps fertile.

Au XVIe siècle, les Alsaciens décoraient des arbres avec des pommes. La tradition de l'arbre de Noël était née. La tradition se développa surtout dans les pays protestants (Allemagne, et Grande-Bretagne), qui ne veulent pas représenter la Nativité par une crèche de Noël. Les premiers arbres de Noël apparaissent à Paris dans les années 1840. L'exil à travers la France, de nombreux Alsaciens après l'annexion de l'Alsace-Lorraine par l'empire allemand de 1871, répand la tradition de l'arbre de Noël.

II- Quel arbre?

En Europe et en Amérique du Nord, l'arbre de Noël est un épicéa. L'épicéa représentait la naissance, c'est pourquoi il a été utilisé comme symbole de Noël. On utilise aussi le sapin de Nordmann pour des raisons pratiques : il perd ses aiguilles moins vite.

Certains arbres de Noël sont aussi en plastique.

Dans l'hémisphère Sud, l'arbre de Noël est un pohutukawa. Les saisons sont inversées entre l'hémisphère Sud et l'hémisphère Nord. Donc, à Noël, c'est l'été dans l'hémisphère Sud. Le pohutukawa est un arbre à fleurs. Il a des fleurs rouges qui rappellent les boules rouges.

III- Décorations et accessoires

Une étoile au sommet du sapin, rappelle pour les chrétiens l' étoile de Bethléem.Traditionnellement c'est l'enfant le plus jeune de la famille qui installe l'étoile sur le sapin.

Les boules de Noël sont brillantes et de différentes couleurs.

D'autres suspensions de formes diverses ayant un rapport avec Noël s'y trouvent, notamment des angelots, des Pères Noël, des miniatures d'objets en bois, des serpentins multicolore et même des bougies allumées

gateaux

I- Sablés Rennes de Noël

(pour une vingtaine de sablés)

Ingrédients:

    - 200gr de farine

   - 1 oeuf

   - 90gr de beurre

   - 100gr de sucre

   - 50gr de chocolat noir ou au lait

   - des Smarties

   - 1 sachet de sucre vanillé

Préparation:

- dans un récipient mettre le sucre et le beurre mou puis mélanger

- ajouter l'oeuf et mélanger

- ajouter le sachet de sucre vanillé et mettre la farine peu à peu, tout en mélangeant

- pétrir la pâte (avec les mains) et former une boule ( ajouter de la farine si la pâte colle trop)

- laisser reposer la pâte 30min au frigo

- préchauffer le four à 200°

- mettre sur un papier sulfurisé de la farine et ressortir la boule de pâte et la déposer sur le papier sulfurisé 

- étaler un peu la pâte et la recouvrir avec un autre papier sulfurisé et écraser la pâte à l'aide d'un rouleau 

- enlever le papier sulfurisé du dessus et faire des petits ronds dans la pâte à l'aide d'un emporte pièces 

Cuisson:

- disposer les sur du papier cuisson

- enfourner à peu près 20 min, à vous de surveiller de temps en temps !

- faire fondre le chocolat et décorez avec le chocolat et les Smarties 

Bon appétit !!!

II- Brownies sapin de Noël

 Ingrédients:

- 60gr de farine

- 15gr de cacao en poudre

- 1 pincée de levure chimique

- 100gr de beurre

- 150gr de sucre

- extrait de vanille

- 400 gr de nutella

- 2 oeufs

- 1 pincée de sel 

décoration:

- 1 blanc d'oeuf

- 150g de sucre glace

- Colorant vert

- Mini smarties rouge

- Sucres d'orge

Préparation: 

- préchauffer le four à 180 degrès

- mettre dans différents coins dans un grand saladier: la farine, le cacao, une pincée de levure chimique et enfin,une pincée de sel (A METTRE SUR LE COTE!IL NE FAUT PAS QUE CA TOUCHE LA FARINE!

- mélanger le tout avec une cuillère

- dans un autre saladier mettre le sucre, le beurre mou découpé en morceaux

- mettre le tout dans un micro-onde pendant 50 secondes

- mélanger pour obtenir une texture homogène

- rajouter au mélange 2 extraits de vanille ou vanille fraîches

- mettre une première partie de nutella soit 200 grammes

- bien mélanger avec un fouet et ajouter 2 oeufs puis mélanger à nouveau

- verser cette pâte dans le premier saladier et mélanger une dernière fois !

Cuisson:

- dans un moule avec du papier sulfurisé, mettre la moitié de la pâte

- sur le dessus on vient mettre un peu de nutella (facultatif)              

- on vient recouvrir le tout avec le reste de la pâte

- enfourner 35 min à 180°

Bon appétit!!!

Comment réagir face à un cadeau de noël pourri? 

 

Au lieu de crier d’effroi ou de faire l’enthousiaste, garde ton sang froid. Analyse la situation. S'il s'agit d'un cadeau fait maison, tu peux juste sourire et dire merci, pour ne pas faire pleurer ta grand-mère qui a passé l'automne à te tricoter un écharpe (horrible et qui n'est pas du tout à tes goûts) . Ou ta mère, qui a encadré une photo de toi avec des coquilles de moules( sa nouvelle passion). Si l'emballage indique un magasin (ta tante a dévalisé la Fnac en t'achetant une collection de livres de français), tente de récupérer le ticket de caisse, avec un super excuse bidon: "Je l'ai déjà", "je l'ai déjà vu ou lu", ... Tu pourras alors échanger les cadeaux. Si tu ne peux pas l'échanger, tu peux donner les vêtements à une association caritative, les re-vendre, ou encore les ré-offrir (cette solution ne s'applique que si vous avez l’âme méchante), ...

 

Léa, Manon et Madeline  

COMMENT SURVIVRE À UN DÎNER DE FAMILLE ?

 

Ah, Noël!!! Pour le dîner du réveillon, la famille se réunit autour de la table, la bûche, les cadeaux...

Voici quelques astuces pour survivre :

 

Fuir la place à côté de votre oncle

 

Ne jouez pas les innocents. Vous aussi, vous fuyez chaque année au moins une ou deux personnes. Vous savez bien votre tante qui parle sans cesse ou encore votre oncle fan de politique, …

Que faire ? Arrivez à l'heure et placez-vous à l'autre bout de la table. Si vos places ont déjà était désignées : espérez avoir commandé pour noël des bouchons d'oreilles ou un casque anti-bruit !

Les petits reproches

Quand une personne de votre famille vous dit que vous auriez pu mieux vous coiffer alors que vous avez passé des heure sà vous préparer. Ou encore cette petite phrase « Tu n’aurais pas grossi ? ».   Il faut vraiment faire preuve d'un minimum de self contrôle.

 Que faire ? Evitez de vous énerver, ignorez la personne, ou répliquez à votre tour :  "Et toi, tu n’aurais pas pris un coup de vieux ?". C’est radical !!!

Quand on met votre immaturité en avant

C’est à ce moment là que votre tante remarque votre pull de Noël « petit rêne » et vous demande si on va grandir….. un jour !

Que faire? On lui refait la choré de Beyoncé sur "Single Ladies" et on part se chercher un bol de Chips, en chantant Merry Christmas !

 

Et surtout, JOYEUX NOEL !