Sortie M6 projet cinéma du mardi 6 juin 2017

12 juin 17
M7

Parcours Artistique et culturel et Parcours avenir :

 

Des élèves de 3e et de 4e ont eu la chance de visiter les locaux du groupe M6 à Neuilly, dans le cadre du Projet Court Métrage « Shirley ou le Protocole Algernon » (adaptation filmique du roman de Daniel Keyes), mené toute l’année à l’unisson par Mme ELMOUATASSIM, M. BOTTEMANNE et M. BOURRET, metteur en scène. Ce fut l’occasion de découvrir le studio Jean Drucker, les différentes régies et d’initier nos élèves aux techniques de mixage du son. Dans le cadre du Parcours Avenir, les élèves ont pu explorer le fonctionnement d’un plateau-télé, les techniques de diffusion audio-visuelles, les différents métiers de la télévision et prendre connaissance d’un parcours de formation spécifique lors d’une discussion avec un stagiaire en poste.

En espérant que ce projet et cette journée aient suscité quelques vocations parmi nos élèves…

Remerciements à Mme Larcade, parent d’élève de 3e2, qui nous a accompagnés tout au long de ce beau projet !

Rendez-vous le 23 juin au collège pour la première !

 

Mme ELMOUATASSIM, M. BOTTEMANNE.

 

Textes d’élèves autour de la sortie M6 du mardi 6 juin 2017- Mme Elmouatassim

 

Thibault Kleitz

Avec l’équipe d’ «Algernon », nous nous sommes rendus à Neuilly pour visiter une partie des locaux d’M6. Au début de la visite, on a été accueillis par une directrice de la communication qui gère le lien entre les intervenants extérieurs et la chaine M6. Nous avons formé 2 équipes pour commencer la visite. Nous sommes donc partis avec mes camarades, mes professeurs et des responsables de la chaine qui nous ont expliqué leur rôle et les tâches qu’ils effectuent au sein de l’entreprise. Nous sommes montés dans l’ascenseur pour accéder aux étages (il y en a 6). Nous sommes arrivés dans un studio de mixage qui était plus petit que je ne l’imaginais. L’un des premiers souvenirs que je garde en mémoire, c’est le chemin pour accéder à ce studio, c’est très sécurisé. J’ai pu voir pendant ce trajet une partie des locaux et les différentes pièces dont la salle de rédaction. J’ai été marqué par la proximité et les échanges entre les collaborateurs d’M6, on sentait une ambiance agréable et familiale entre eux. Dans le studio, j’ai pu découvrir une palette de boutons et quelques écrans d’ordinateur. La personne qui occupait ce lieu, nous a reçus très chaleureusement et nous a montrés et formés aux techniques du mixage. On a même pu poser nos voix sur l’émission « Turbo ».  Les sourires et l’accueil chaleureux de tous m’ont vraiment marqué et ont rendu cette visite très relaxante et agréable. L’ingénieur son était très détendu, passionné et en même temps sérieux et très précis dans son travail. Il a fait preuve d’un travail de qualité d’une précision impeccable. Tout cela montre bien que c’est un professionnel très expérimenté qui maitrise ses outils. Il nous a enseigné quelques règles par rapport au son, les modifications et le travail assez long et complexe qu’il y apporte. Il nous a aussi fait découvrir les métiers et personnes qui gèrent le son autour de la caméra. L’ingénieur son nous a dit que le métier qu’il effectue demande beaucoup de savoirs faires dans plusieurs domaines. Mais hélas ! Il était temps de laisser la place à l’autre groupe. Nous sommes descendus au niveau -3, un niveau sécurisé avec des zébras pour accéder au plateau télé. Ce dernier me paraissait plus grand à la télé, mais il comportait une technologie très moderne. La personne qui nous faisait la visite était très sérieuse et a été très patiente avec moi et mes nombreuses questions informatiques. Il nous a expliqué le principe de la réalité augmentée et nous a montré la « grue », une caméra robotisée énorme qui fait face au plateau. Après avoir quitté le plateau, nous sommes partis en régie, une salle très organisée et très moderne où les gens étaient très concentrés, cela nous imposait un calme absolu. On s’est familiarisé avec le métier de « truquiste ». Je pense que cet endroit était le plus impressionnant de tout le bâtiment. Les serveurs principaux de secours se trouvaient derrière les rangées d’ordinateurs placés eux-mêmes en face d’un grand écran, qui dévoilait l’image en direct. C’était obscur, seulement éclairé par des écrans et quelques lampes. Une technologie précise omniprésente conjuguée à une ambiance concentrée et sérieuse. Ce fut une expérience très enrichissante qui m’a dévoilé la beauté et la complexité de cette chaine de télévision.

Une pression est exercée sur les employés en raison de la tension du direct et de la concurrence. Aucun droit à l’erreur ! Mais grâce à ce défi constant, un esprit d’équipe se forme et les membres de l’entreprise ne font plus qu’un. C’est aussi cet esprit qui m’a marqué et qui me marquera durablement. Mille mercis.

 

Rapaoly Andrianina

Nous avons été reçus par quelques personnes de la DRH (direction des ressources humaines) ainsi que par Emmanuelle qui travaille dans la communication interne de M6. Nous nous sommes scindés en 2 groupes de 6, l’un accompagné par M. Bottemanne et l’autre accompagné par M. Bourret, le réalisateur et Mme Elmouatassim. Je suis parti avec mon groupe dans une salle de mixage et dans un studio. Pierre, l’ingénieur son nous y a expliqué en quoi consiste son métier. Louane, son stagiaire, nous a raconté son parcours scolaire qui l’a mené à ce stage. Après ces explications, Pierre nous a proposé de poser pour la voix off du sommaire de l’émission « Turbo ». C’était une expérience impressionnante car lors de l’enregistrement, on entend notre voix en retour, c’était très amusant, tout le monde a ri ! Ensuite, nous sommes descendus au niveau-3 pour visiter la régie ainsi que le plateau Jean Drucker où est tourné notamment le 19H45. La visite du plateau terminée avec les explications, on nous a initiés au principe de la réalité augmentée qui se fait en post-production. Pour finir, nous sommes remontés à la cafétéria pour manger et faire un débriefing avec l’équipe d’M6. Cette sortie était très instructive ! Merci aux professeurs et à Mme Larcade pour l’avoir organisée et merci à M6 de nous avoir reçus. 

 

 

 

Théo Brunelle

 

Lors de la sortie M6, nous avons pu accéder à des régies et des studios d’enregistrement.  C’était intéressant de connaître comment marchent les machines qu’ils utilisent et comment ils s’en servent. Le doublage est une expérience amusante et très instructive. Ensuite nous sommes allés sur l’un des plateaux de M6 où sont tournés des émissions comme CAPITAL, ENQUETE CRIMINELLE, E=M6 ou encore les éditions du 19 : 45 et du 12H45. On a pu voir comment marchaient les caméras et aussi certains effets spéciaux qu’ils rajoutent en plein direct sur les écrans. L’équipe d’M6 nous a montrés une salle des commandes spéciale pour le direct, qui jouxte le plateau où se trouve également la régie son. Nous y avons vu par exemple l’ingénieur du son. C’était une expérience enrichissante. Tout cela nous a permis de connaître beaucoup mieux le fonctionnement ce monde particulier de la télévision.

 

 

Victor Lesourd

 

Durant la visite, c’est Emmanuelle et M. Bottemane qui nous ont accompagnés. M. Bourret et Mme Elmouatassim accompagnaient l’autre groupe en compagnie de Xavier. Dans la salle d’ingénieur du son, nous avons été accueillis par Pierre, l’ingénieur et son stagiaire, Louane. Dans cette salle, il y avait une énorme « console » qui sert à manipuler et placer le son et les voix sur les différentes émissions.  L’émission que nous devions doubler était assez connue. Après avoir passé un agréable moment avec Pierre et Louane, nous sommes descendus sur un plateau de tournage. J’ai été très impressionné par le nombre de machines, caméras et projecteurs qui se trouvaient au-dessus du plateau.  Il y avait des caméras articulées et des écrans circulaires qui se trouvaient autour du plateau. On nous a parlé de la réalité augmentée qui consiste à rajouter des images ou objets virtuels. Ensuite, nous nous sommes dirigés vers la régie. C’était impressionnant, il y avait des écrans et des consoles partout. J’ai beaucoup aimé cette visite et j’ai beaucoup appris sur le tournage et le déroulement des émissions de télévision.

 

 

 

 

 

 

Marin Bessière

A Neuilly, nous avons vu le plateau du 19H45, la régie, un studio d’enregistrement où nous avons pu enregistrer nos voix.  Nous avons vu « l’envers du décor » en quelque sorte.  On ne s’est pas contenté de visiter, puisque nous avons pu expérimenter nous-mêmes les conditions d’enregistrement en plaçant notre voix à la place d’un présentateur sur une émission de télé célèbre.

 

Maelys  Toulze

 

Le 6 juin, nous avons visité les locaux d’M6. La visite s’est faite en 2 parties.

Dans un premier temps, nous avons vu un studio d’enregistrement vocal avec Pierre, l’ingénieur du son. Il nous a expliqué comment fonctionne le mixage et l’enregistrement des faiseurs (boutons qui gèrent le volume et les différents effets). Ces « faseurs » se trouvent sur une « décommande ». Pierre nous a appris que le studio dans lequel nous nous trouvions avait été fait sur mesure, ensuite il nous a montré l’émission télé « Turbo » et nous a proposé d’enregistrer notre voix sur ce programme à la place du présentateur habituel. Pour enregistrer, il faut se tenir droit, mettre le casque et parler au signal de Pierre. Ce studio est scindé en 2 parties : il y a une salle insonorisée pour s’enregistrer et une autre pour mixer.

Dans un deuxième temps, nous sommes allés sur le plateau du 19H45 avec Emmanuelle de la DRH. Thierry nous a expliqué que sur le plateau, il n’y a que 2 personnes lors du tournage. Les mouvements de caméra sont préenregistrés. Il nous a appris que la salle peut atteindre jusqu’à 12 degrés le soir car les caméras sont en HD et toutes les imperfections et les gouttes de sueur sont visibles. Ensuite, nous avons vu la régie, nous avons appris que lors des tournages, la régie doit voir la concurrence pour être plus « accrocheuse », notamment lorsque les autres diffusent des publicités.

En conclusion, cette visite a été très constructive et m’a appris plein de choses que je ne soupçonnais pas à propos de la télévision. Et pour tout cela, je remercie les organisateurs de cette journée.

 

Samuel  Vallois

 

Mardi 6 juin, nous sommes partis visiter les locaux de la chaine M6. Nous avons été accueillis par toute une équipe de la chaine. Ils nous ont divisés en 2 groupes, le nôtre est allé en premier visiter le plateau Jean Drucker où est tourné habituellement le 19H45. Nous étions accompagnés par M. Bourret, notre metteur en scène et Mme Elmouatassim. Sur ce plateau, notre interlocutrice M6 a principalement abordé les sujets de l’éclairage et des plans de caméra, ils ont aussi abordé les « aléas » du direct et la « réalité augmentée ».  Nous avons observé le fonctionnement d’un prompteur, qui n’est pas infaillible et le journaliste a toujours une tablette à sa disposition pour palier aux imprévus.  La régie contrôle la partie technique. La visite du plateau a été faite avec  Xavier. Nous avons ensuite visité le studio où Pierre, l’ingénieur du son, travaille. Il était en compagnie d’un assistant –stagiaire, qui était là car il préparait un BTS son. Le travail de Pierre consiste à synchroniser le son et la voix avec l’image des émissions.  Il peut tout modifier et ajuster si nécessaire grâce à son tableau de bord.

 

Chloé Reinero

Mardi 6 juin 2017, nous sommes allés au siège du groupe M6 à Neuilly.  Avec mon groupe, nous avons pu explorer le métier du mixage audio. Pierre nous a montré comment il travaillait sur l’émission « Turbo ».  Il nous a proposé de poser notre voix dessus.  Un exercice difficile car on était isolé dans une pièce, avec un casque où l’on entendait notre propre voix. Ce fut une agréable expérience.  Son assistant, Louane, nous a expliqué le parcours de formation qu’il a suivi et les différents parcours et diplômes qui permettent de devenir ingénieur-son. Il faut être très bon en Mathématiques, donc souvent, on recrute des bacs plutôt scientifiques ou techniques. Il nous a également décrit comment se déroulaient ses cours en BTS audio-visuel. Pour lui, aujourd’hui, il faut être très polyvalent pour pouvoir travailler dans ce métier qui est multitâche. Ensuite, on nous a invités sur le plateau du journal télévisé.  Xavier nous a expliqué le mécanisme des caméras et nous a précisé qu’un seul plateau sert à beaucoup d’émissions. Il faut juste changer les plateaux lumineux qui constituent l’arrière-plan. Il nous a parlé de la « réalité augmentée » qui est possible grâce aux caméras. Cette technique consiste à afficher des images sur l’écran du téléspectateur comme si elles se trouvaient sur le plateau, de faire des plans en plusieurs parties sur les écrans. Pour finir, il nous a amené en régie où on contrôle tout se qui se passe en direct.  C’était une journée intéressante et instructive. J’ai pu découvrir de nouveaux métiers passionnants et différents de ceux que je connaissais avant.