"La nuit des temps" de Barjavel par Adam

La nuit des temps bis

Découvrez la critique d'Adam MOKRANE, 4ème A, après la lecture de La nuit des temps de Barjavel.

 

 

Mon passage préféré (pages 95 à 105)

​Contexte: Des scientifiques viennent de découvrir un homme et une femme congelés depuis 900000 ans. C'est alors que se posent de terribles dilemmes: Faut-il les ramener à la vie ? Si oui, lequel réanimer en premier ?

​​C'est mon passage préféré car il s'agit d'un moment-clé de l'histoire, il y a de grandes décisions dans ce chapitre qui vont affecter la suite du roman.​

Il y a également des rivalités entre les nations, chacun veut prendre la première place... J'ai également apprécié le fait que malgré le fait que ce livre soit sorti en 1968, certaines de ses rivalités existent toujours !  L'auteur appellerait cela un "beau chahut" (page 101).

​​L'ampleur de la découverte est mondiale et l'opinion du public et des médias est divisée: en effet, certains pensent qu'il est nécessaire de les ramener à la vie, tandis que d'autres pensent qu'on devrait les laisser reposer en paix; c'est donc un véritable dilemme qui se pose ici et c'en est d'autant plus intéressant.

"Selon les uns ou selon les autres, on avait le devoir impérieux de tenter de les rappeler à la vie, ou on n'avait absolument pas le droit de troubler la paix dans laquelle ils reposaient depuis un temps invraisemblable."

On suppose aussi alors qu’Éléa et Coban formaient un couple, ce qui rend l'histoire encore plus émouvante, même si l'on apprend par la suite que ce n'était pas le cas...

" - Et vous, Madame ? - Ils sont si beaux ! Ils sont tellement beaux ! Ils sont sûrement vrais !"

 

​​Critique du livre

​J'ai eu un coup de cœur pour ce roman de René Barjavel car il est assez original: en effet, on parle ici d'une civilisation plus avancée que la nôtre (jusqu'ici, c'est assez banal), sauf que celle-ci se trouve désormais dans le passé et non dans le futur !

​​Ce livre met beaucoup plus en avant les histoires d'amour que la plupart des livres de science-fiction, avec notamment le couple Éléa et Païkan, amants qui se retrouvent séparés à cause de Coban sans même le savoir (c'est donc une tragédie); la relation entre Hoover, chimiste américain, et Léonova, anthropologue russe, qui semble au départ impossible à cause du conflit entre leurs pays respectifs, mais finit malgré tout par aboutir; et enfin, l'amour qu'éprouve Simon, médecin français, envers Éléa, qui est un amour platonique mais sincère.

Toutes ces histoires prouvent que l'amour n'a pas de frontières.

​​Surtout, le récit est haletant, car grâce à l'originalité de l'histoire et aux nombreux rebondissements (tels que l'explication de la relation entre Éléa et Coban qui n'était en fait que supposée), René Barjavel réussit à nous tenir en haleine jusqu'à la dernière page...

​Pour conclure, je pense sincèrement que La nuit des temps restera dans ma mémoire et je recommande ce livre à tout le monde car vous ne le regretterez pas.