Égalité filles– garçons

29 mars 18
trophe academique egalite-fille-garcon

Égalité filles – garçons

Cet EPI s’est bâti autour d’un projet concernant l’égalité fille-garçon dont l’objet d’étude était l’histoire des femmes dans la société.

Le premier objectif était, au sein du collège, d’instaurer, dès le plus jeune âge, une culture de l'égalité et du respect entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes de demain, lutter contre les discriminations à raison du sexe. A cet effet, cet EPI sur l’histoire des femmes dans la société a permis aux élèves d’avoir un regard sur l’évolution de la condition féminine à travers les siècles.
Pour ce faire, Les professeurs ont travaillé en équipe :

  • Maryam Mirzakhani, mathématicienneLa professeure d’EPS, Mme Brieux, a traité des femmes sportives et qui a fait  intervenir une sportive professionnelle.
  • Le professeur de mathématiques, M. Meddah, a traité des femmes scientifiques.
  • La professeure de lettres classiques, Mme de Montis, dont l’objet d’étude était l’évolution de la condition féminine à travers le prisme de plusieurs grands écrivains de la littérature française.

Annie Ernaux, La femme geléeLe deuxième objectif était de mener des débats entre les élèves concernant l’évolution de la condition féminine. Ces derniers ont alors appris  à écouter la parole d’autrui, à intervenir en amenant des arguments pertinents, à  exprimer des émotions, à prendre du recul face à des situations.

Olympe de Gouges Femme de lettresL’objectif final consistait en l’élaboration d’exposés construits par les élèves qui retraçaient l’histoire des femmes scientifiques d’un côté, et de l’autre, le point de vue littéraire sur la condition féminine. Pour ce faire, le professeur de mathématique et de lettres classiques ont travaillé en co-animation afin de guider les élèves, tout en leur laissant une part d’autonomie. Ces derniers ont travaillé en îlot afin d’échanger leurs différents points de vue et afin de construire Leurs exposés.

Ces exposés ont alors donné lieu à une exposition sur l’histoire des femmes dans la société.

COMPÉTENCES TRAVAILLÉES :

  • Recourir à l’écriture de manière autonome pour garder des traces de ses lectures.
  • Etre capable de formuler à l’écrit un point de vue en réponse à une question.
  • Participer à un débat : être capable de présenter de façon ordonnée des informations et des explications, d’exprimer un point de vue personnel en le justifiant.
  • Planifier les étapes et les tâches pour la réalisation d’un exposé.

Des droits encore restreintsL'Histoire des femmes