Le lycée Belliard à la Sorbonne pour lutter contre l’homophobie

17 mai 18
IMG 7053

A l’occasion de la journée de lutte contre l’homophobie, Anaïs et Alexandre, nos deux élèves de seconde Bac cuisine et par ailleurs ambassadeurs contre le harcèlement scolaire, ainsi que Fatoumata élève de 1CAP avaient été conviés avec leurs enseignants à participer, au grand salon de la Sorbonne, à une matinée de réflexion et d’échange consacrée à l’homophobie

 

Après l’ouverture par Gilles Pécout, recteur de la région académique Ile de France et  recteur de l’Académie de Paris, à l’ origine de cette manifestation et une conférence sur l’histoire de l’homophobie, les intervenants de la première table ronde ont pris place face à un public conséquent de 200 personnes.

Lutter contre l’homophobie dans les établissements scolaires, un thème sur lequel ont pu s’exprimer les deux élèves invités, Djebril Fuzeau, éleve de terminale au lycée Guimard et Anaïs Chauveau, élève de 2de Bac Pro cuisine au lycée Belliard. Elle est  aussi ambassadrice harcèlement et membre du CVL de son lycée.

Anaïs a souligné l’engagement de Belliard pour l’égalité filles/garçons et a expliqué que suite à la formation des déléguées et des membres du CVL sur ce sujet  qui a été engagée cette année dans l’académie, un groupe d’élèves a décidé de lancer une campagne de sensibilisation contre le harcèlement et le cyber sexisme dans le cadre du CVL.

Elle a ajouté qu’aujourd’hui,  le harcèlement ne s’arrête pas aux portes des établissements scolaires. Il continue une fois rentrés chez nous à cause des réseaux sociaux. Avec le cyberharcèlement, les élèves se sentent persécutés dans un lieu sensé être rassurant et sûr.

Il faut pousser et aider les victimes à parler, les soutenir. Mais il faut aussi permettre aux harceleurs de prendre conscience de la portée de leurs actes et réaliser que cela peut détruire une vie et conduire au suicide.

Ainsi, un groupe de cinq élèves a  décidé de monter un projet de sensibilisation contre le harcèlement/cyber harcèlement, ce qui inclue de fait le harcèlement homophobe avec l’objectif de sensibiliser tout le monde dans le lycée, les jeunes et aussi les adultes, d’aider et de soutenir ceux qui sont les cibles de ces discriminations  et prévenir ce genre d’attitude.

Tout cela sera mis en place à la prochaine rentrée.

IMG 7056  QTIT4750

 Photo de gauche: Anaîs au micro pour présenter le projet lors de la table ronde  "Lutter contre l'homophobie dans les établissements scolaires"

Photo de droite: Marlène Schiappa, Secrétaire d'Etat auprès du Premier ministre chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes, est intervenue lors de la table ronde: "Lutter contre l'homophobie dans les pratiques sportives, du sport scolaire au sport professionnel.

L'article de l'Académie de Paris : https://www.ac-paris.fr/portail/jcms/p2_1677670/une-matinee-de-reflexion-et-d-echange-en-sorbonne-pour-la-journee-de-lutte-contre-l-homophobie-et-la-transphobie