Septième jour à Arcachon

Cybercarnet - blomet chuzar 1

20190320 211138b

Photo de la lune prise la veille

Ce matin, nous avons construit des micro-fusées. Elles fonctionnent avec 10 grammes de poudre alors que pour une vraie fusée, il faut prévoir au moins 500 tonnes (pour qu'elle atteigne 28 000 km/heure, ce qui est nécessaire pour traverser l'atmosphère.

1) Nous avons scié le corps de la fusée dans un tube de carton : le corps pouvait mesurer 20, 25 ou 30 cm.

20190321 100929

2) Nous avons découpé les ailerons avec des cutters (sans perdre le moindre doigt !). Il fallait 3 à 6 ailerons pour stabiliser la fusée.

20190321 102206

3) Nous avons utilisé un gabarit pour placer les ailerons.

20190321 101633

4) Nous avons utilisé un pistolet à colle pour fixer les ailerons sur le corps de la fusée.

20190321 101858

5) A l'aide d'une perceuse et de papier de verre, nous avons donné une forme aux coiffes de nos fusées ("sapin", "pointe" ou "ogive").

20190321 103624

6) Nous avons décoré nos fusées avec de la peinture.

20190321 103341

7) Pour finir, nous avons installé des parachutes à l'intérieur de nos fusées.

20190321 113044

Voilà, c'est prêt ! :-)

Une fois encore, nous avons pu manger dehors. Dans l'après-midi, nous sommes allés lancer nos micro-fusées.

20190321 150802

20190321 152128 001

20190321 161823

Elles se sont élevées très haut dans le ciel ! Certains parachutes n'ont pas fonctionné mais nous avons quand même pu récupérer presque toutes nos fusées ! C'était incroyable !

Après le repas, une boum était organisée. Nous nous sommes bien amusés pour notre dernière soirée ! 

Diego, Yanis, Flore, Louna... et toute la classe

Sixième jour à Arcachon

Cybercarnet - blomet chuzar 1

Ce matin, Nicolas a commencé par nous montrer le Soleil dans une lunette astronomique, avec une protection bien sûr ! Le Soleil est blanc. Nous avons pu voir des éruptions solaires.

20190320 104420

Ensuite, nous avons travaillé sur le système solaire dans la salle de cours.

Nous avons retenu que l’ordre des planètes est : Mercure, Vénus, Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune. Il y a des moyens mnémotechniques pour se rappeler de l’ordre des planètes : « Mon Vieux Tu M’a Jeté Sur Une Navette », « Mes Vingt Tortues Marchent Justement Sur Un Ninja » ou « Mon Vélo Tourne Mal, Je Suis Un Nul » etc…

Mercure, Vénus, Terre et Mars sont des planètes rocheuses (on les appelle aussi planètes telluriques). Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune sont des planètes gazeuses.

Nous avons mangé dehors et joué sur la plage durant la pause car il a fait un temps superbe aujourd'hui !

20190320 134428

Nicolas nous a montré une maquette du système solaire 2O milliards de fois plus petite que la réalité. Nous avons dû aller sur la plage pour l’installer. Quant à la masse du soleil, elle représente 99 % de la masse du système solaire.

20190320 142143

Après, nous sommes sortis de notre système solaire pour aller voir du côté des galaxies et nous avons travaillé sur la naissance, la vie et la mort des étoiles.  Nous avons appris, avec Nicolas, que les étoiles naissent dans une nébuleuse. Les étoiles meurent en explosant pour les plus grosses, qu’on appelle alors des Super Novas. Les petites se contractent et se transforment en naines blanches puis plus tard en naines noires.

Nicolas nous a aussi expliqué que nous vivions dans le système solaire qui se trouve dans la Voie Lactée. La Voie Lactée, c'est le nom de notre galaxie, qui compte des milliards d’étoiles. Notre galaxie existe parmi des milliards d'autres et ce sont toutes ces galaxies qui forment l'univers.

Pour finir, Nicolas nous a présenté le plan de la fusée que nous allons construire demain.

20190320 170632

Ce soir, pour la veillée, nous irons observer le ciel avec un télescope. La veillée d’hier, au planétarium, était vraiment extraordinaire car nous avions l’impression de réellement voyager dans l’espace.

Flore, Julien, Kaléna, Pernelle… et toute la classe

PS : il m’a été impossible d’acheter des cartes postales. Ne vous étonnez donc pas de ne rien recevoir de la part de vos enfants. Toutes mes excuses ! M. Huzar

Cinquième jour à Arcachon

20190319 105226

La dune du Pilat ou Pyla

Son nom peut s’écrire de deux façons différentes : Pilat vient du gascon et veut dire gros tas de sable ; Pyla c’est plutôt pour le tourisme.

Nous sommes donc allés à la dune du Pilat en car et c’est la plus haute dune d’Europe avec ses 106 mètres. Du sommet, nous avions une vue magique sur les bancs de sable, l’océan à marée basse et la forêt des Landes (sur laquelle nous avions eu un exposé en classe !).

20190319 104519

Sur la dune, Félix, un de nos animateurs, nous a raconté l’histoire de sa formation. Il nous a parlé de paléosol et nous a expliqué que la dune avait 4 000 ans et qu’elle avait recouvert quatre fois la forêt depuis sa naissance. Nous avons ramassé des morceaux de bois fossilisé qui datait des différentes périodes. Plus nous allons vers l’océan plus les morceaux de bois trouvés sont anciens. Ensuite, nous avons pique-niqué au bord de la mer, à côté d’un bunker construit par les Allemands durant la Seconde Guerre Mondiale.

20190319 113938

20190319 123347

Après le repas, nous sommes allés dans une ferme ostréicole. Une ferme ostréicole, c'est un endroit où on élève des huîtres. Nous avons rencontré une ostréicultrice qui nous a expliqué son travail, qui consiste donc à élever les huîtres. Elle s'en occupe pendant 3 à 5 ans avant de les commercialiser. Elle nous a montré des machines qui les trient par taille ainsi que d’autres endroits dans son entreprise. Elle nous a également parlé des prédateurs de l’huître : les étoiles de mer, les balistes et les dorades (des poissons) ou encore le bigorneau perceur (le plus terrible !). A la fin, on a dégusté des huîtres. Certains élèves ont adoré, d’autres ont détesté. :)

20190319 145655

20190319 151118

20190319 154727

Ce soir, nous avons la veillée planétarium et les élèves de Turgot, qui partagent le centre avec nous, nous ont dit que c’était un moment extraordinaire !

Zacharie, Victor T., Pernelle, Iris… et toute la classe

Quatrième jour à Arcachon

Cybercarnet - blomet chuzar 1

Hier soir :

Nous avons fait une veillée avec Nicolas, notre animateur astronomique, accompagné de Raphaël à la guitare. A l'aide d'un logiciel planétarium, ils nous ont remontré les constellations que nous avions vues l'avant-veille en vrai dans le ciel et ils nous ont raconté des légendes qui parlent d’elles. Ils nous ont ainsi expliqué, par exemple, pourquoi il y avait la Grande-Ourse et la Petite Ourse, selon la mythologie grecque. C’était un moment très agréable et apaisant.

20190317 203119

Ce matin, durant le cours d’astronomie, Nicolas nous a parlé des caractéristiques de notre satellite, la lune. Il nous a aussi bien expliqué le phénomène des phases de la lune.

20190318 115026

Ensuite, il a été question d’astronautique. L’astronautique, c’est la grande aventure de la conquête spatiale. Après la Seconde Guerre Mondiale, l’Union Soviétique et l’Amérique se sont affrontées pour être les meilleures dans le domaine. Ils voulaient être les premiers à envoyer un satellite artificiel dans l’espace, un être vivant, un homme, puis un homme sur la lune. Le premier homme a avoir posé le pied sur la lune est Neil Armstrong et cet événement s’est produit il y a 50 ans (en juillet 1959).

Nous avons encore eu la chance de pouvoir manger dehors et le repas (du poulet et des pommes de terre) était délicieux !

L’après-midi, nous avons commencé avec des expériences sur le vide. Le vide, c’est comme dans l’espace ! Nicolas avait du matériel pour créer du vide. Les expériences qu’il nous a montrées étaient étonnantes.

Dans celle des hémisphères de Magdebourg, qui consiste à retirer l’air entre deux hémisphères, on a constaté qu’il fallait beaucoup de force pour séparer les deux hémisphères une fois qu’il y a du vide à l’intérieur. Il fallait d’ailleurs tant de force que personne n’y est arrivé : cela montre que la pression de l’air, qui pousse à l’extérieur des deux hémisphères, est très importante .

 

 20190318 144241

Grâce à la cloche à vide, nous avons pu gonfler un ballon et faire bouillir de l’eau fraîche !

 Nicolas nous a aussi montré avec un réveil que dans le vide, il n’y a aucun son. C’est que le son est une vibration de l’air et que le vide ne peut pas vibrer. Il a placé le réveil qui sonnait sous une cloche et on entendait toujours le réveil. Il a fait le vide sous la cloche et on n’entendait plus rien. En remettant de l’air sous la cloche, on entendait à nouveau le réveil sonner.

20190318 154754

20190318 154725

Ensuite, on a construit des fusées hydropneumatiques, c'est à dire des fusées qui fonctionnent avec un mélange d'eau et d'air comprimé. Le mélange est libéré et s'échappe de la bouteille (ACTION) et la fusée s'envole (RÉACTION). Après la construction, nous les avons essayées dans un champ. Les fusées se sont rapidement élevées à plusieurs dizaines de mètres de hauteur et elles ont toutes très bien marché. C’était extraordinaire !

20190318 164213

20190318 165001 010b

Si vous êtes attentifs, vous repérerez trois de nos fusées en train de s'envoler...

Ce soir, pour la veillée, nous avons joué au jeu qui rend fou ! Nous sommes vraiment devenus fous !

A bientôt pour de fabuleuses aventures !!! En attendant, n'hésitez pas à laisser des commentaires... ;-)

Gabriel, Charlotte, Clémence, Juan, Elise… et toute la classe

troisième jour à Arcachon

Hier soir :

Nous avons mangé de la semoule et des merguez. Ensuite nous avons fait une veillée astronomie. Nous avons vu la lune (notamment le Golfe des Iris) et la nébuleuse d'Orion grâce à un grand télescope. Nicolas, notre professeur d'astronomie, nous a montré toute sorte d'étoiles et les constellations visibles dans le ciel d'hiver. Il nous a aussi raconté quelques légendes à propos de ces constellations.

20190316 193345

Ce matin, il a un peu plu. En astronomie, le thème était les saisons. Il y a des saisons sur la Terre car elle est toujours inclinée dans la même direction, celle de l'étoile polaire.

20190317 095506

20190317 092958

Après, nous avons commencé à fabriquer un cadran solaire.

Puis nous sommes allés manger des asperges, du saumon et des carottes (c'étaient des produits bio et locaux).

Nous avons eu une pause avant de reprendre l'astronomie. Nous avons fini de réaliser notre cadran solaire et nous l'avons ensuite essayé dans la cour car le soleil était revenu. Ensuite nous avons regardé le début d'un film: les terres imaginées.

C'est scandaleux ! Nous travaillons même le dimanche ! :)

A demain pour de nouvelles aventures...

Antoine, Augustin, Elise, Iris... et toute la classe