Haïku de Grèce

part000001-1

Petit atelier d'écriture de haïku afin de célébrer le mariage du minéral et du végétal dans ces merveilleux sanctuaires.
Et voici les Haïku des élèves

 

 

 

Delphes, haute ville
Où à travers quelques temples,
Apollon se cache
Melvil, Helio, José et Aurèle


La cité d'Athènes
Où les dieux se sont battus
Est remplie de ruines
Franck


Le beau sanctuaire
Et ses pierres éclatantes,
Est bien préservé.

Sirius, Elwyn et Come


Au temple de Zeus
Un magnifique arbre rose
Aux jeux se repose.

Louise et Lili


Au milieu des herbes
Nombreux sont les beaux vestiges
D’histoires perdues

Cerise, Anissa, Alice et Lucile


Fleurs et sanctuaires
Partout où les yeux se posent
Osmose parfaite
Manon, Yasmine, Élise

 

Ces arbres fleuris
Sont en parfaite harmonie
Delphes est si jolie


Sur le Mont Parnasse
La Pythie sur son trépied
Éclaire nos vies

Chloé, Angele, Sarah et Lise


Montagnes fleuries
Cachant sous leurs bras des temples
De statues en pierre

Luna


Dans un grand silence
Delphes noyée dans la brume
Où la vue s’efface
Julien et Léo


Des tombeaux cachés
Au milieu des oliviers
Oh Grèce rêvée

Eloïse, Sarah, Anna et Elisa

 

La Grèce nous montre,
Ses sanctuaires cachés,
Dans ses hauts sommets.

 

Ô Poseidon,
Toi qui règnes sur les mers,
Et les profondeurs.

 

L’Ebranleur du sol,
Le souverain de la foudre,
Et père des dieux.

 

Messager des dieux,
Guide des âmes perdues,
Et dieu des voleurs.

 

Le dauphin d’argent,
De son char illuminé,
Observe les hommes.

 

Cet amphithéâtre,
Rongé par l’érosion,
Est étincelant.

Mathias


Le temple domine
Sur la pierre, la montagne
Les fleurs à nos pieds.

Nathanaël, Ari, César