Abords de la chambre du Roi (2e étage)

Anges musiciens

Anges musiciens

Les anges musiciens dans la garde-robe du roi - ©SAE / Centre des monuments nationaux

 Cette petite pièce dont les lambris du haut des murs et de la voûte sont encore en parfait état, renfermait des coffres dans lesquels le roi conservait son linge de corps, de table et de literie. Ses serviteurs – en particulier son chambellan –, issus de la haute noblesse, dormaient ici. Au sommet de trois bornes, se trouvent des sculptures originales d’anges musiciens. Au 14e siècle, elles décoraient les culots à la base de l’encadrement des fenêtres de la façade du donjon. Aujourd’hui, des copies les remplacent. Les anges jouent d’instruments de musique du Moyen Âge : la cornemuse, l’orgue portatif et la vielle à roue. Les anges musiciens constituent un thème iconographique courant à la fin du Moyen Âge. Ils représentent la Jérusalem céleste et sont associés au culte de la Vierge. La présence de ces anges à l’étage de la chambre royale (deuxième étage) a donc une signification religieuse importante : ils chantent les litanies de la Vierge et veillent sur la chambre du roi.

anges console

Console représentant un ange jouant de l'orgue portatif - © Patrick Müller / Centre des monuments nationaux