Comment aider mon enfant à faire ses devoirs à la maison

Après une journée d’école, faire les devoirs est souvent un moment de tension. Voici quelques conseils simples à appliquer :

1. Tout d’abord, créez un rituel horaire qui évitera à l’enfant d’essayer de repousser sans fin ce moment. Pour ceux qui savent lire l’heure, la montre suffira. Pour les autres, il faudra, dès le début de l’année scolaire, décider qu’après telle activité il est temps de faire les devoirs.

2. L’espace de travail doit être rangé, lumineux et calme pour faire comprendre à l’enfant l’importance du travail.

3. Enfin, il a besoin de repères sur la durée. Pour ceux qui savent lire l’heure, on peut dire « on travaille jusqu’à six heures ». Pour les plus jeunes, on peut structurer le cadran du temps par discipline et lui faire colorier chaque tâche accomplie. C’est amusant et efficace.

4. Il faut toujours terminer positivement afin d’encourager ses efforts. Le féliciter sur un exercice réussi par exemple.

5. En fin de séance, créez un rituel affectif pour marquer votre fierté comme, par exemple, un bisou, un câlin. Nous vous recommandons, dans le cadre des devoirs quotidiens, d’éviter de créer un rituel sous forme de sucrerie, de cadeau ou de récompense matérielle. Au primaire, votre enfant travaille avant tout pour vous faire plaisir ! N’oubliez pas de lui dire indirectement que vous le savez. Les devoirs du soir peuvent être un moment de complicité avec votre enfant.

 

 

Voici 6 étapes qui peuvent aider à la réussite de tous les apprentissages :

1. L’organisation du temps de travail mais aussi celle du lieu de travail qui doit être ordonné et calme. On parle aussi de l’organisation de la pensée, c’est-à-dire faire régulièrement des liens entre toutes les connaissances apprises.

2. Tout commence par une bonne compréhension de la leçon : son vocabulaire et son contenu. C’est le moment où l’enfant doit poser des questions.

3. La mémorisation est une étape fondamentale de l’apprentissage. Je vous renvoie à notre vidéo « Comment apprendre une leçon ».

4. La stimulation, c’est la mise en pratique des connaissances étudiées grâce à des exercices. Une leçon n’est sue que si l’enfant parvient à réutiliser le nouveau savoir étudié.

5. Le seul moyen de rendre un savoir naturel est de le revoir, le relire, le répéter. C’est une étape indispensable pour pouvoir passer aux apprentissages suivants et construire des bases solides.

6. Enfin, n’oubliez pas les félicitations. Ce n’est pas facultatif, c’est essentiel pour faire comprendre à l’enfant l’importance de ce qu’il apprend. Et oui, il existe des clés d’or pour réussir à l’école !