École polyvalente Cesbron
1, rue Cesbron
75017 PARIS
tél : 01 43 13 25 10

L'AVENTURE DES ANIMAUX Production de la classe des CE2

mceclip1 - 2020-07-02 20h14m06s

histoire des animaux

L'Aventure des animaux

Il était une fois un petit pays qui  s'appelait  "C'est-eux-deux".

"C'est-eux-deux" était un tout petit pays, habité par des géants et par des animaux.

Depuis quelques temps, les géants étaient partis, et ils n'étaient pas revenus.

Ils avaient quitté le pays de "C'est-eux-deux".

Et personne ne savait pourquoi ils étaient partis, ni où ils étaient allés.

Mais heureusement, au pays de "C'est-eux-deux", il restait encore des êtres vivants : des microbes, bien sûr, mais aussi des moucherons, des araignées et, surtout, trois espèces d'animaux : des phasmes, des grillons, et deux grenouilles.

Les animaux les plus nombreux étaient les insectes, c'est-à-dire les grillons et les phasmes.

Et il y avait aussi deux grenouilles de White : l'une, la plus grosse, s'appelait IceTea ; l'autre, la plus petite, s'appelait Arc-en-ciel. Toutes les deux, elles aimaient faire la sieste toute la journée, en se prélassant au soleil. IceTea était beaucoup plus grosse qu'Arc-en-ciel.  IceTea n'avait peur de rien, elle était très gourmande, alors qu'Arcen-ciel était plutôt timide et mangeait peu.

La nuit, pour se nourrir, les deux grenouilles chassaient ensemble. Elles mangaient des bons grillons bien dodus...

Les grillons, eux, n'étaient pas très contents. Ils auraient préféré que leurs voisines, les grenouilles, mangent autre chose. Mais bon, les grillons étant très nombreux, ils ne s'inquiétaient pas vraiment et vivaient tranquillement, à côté des grenouilles et des phasmes.  Les phasmes, eux, étaient beaucoup plus tranquilles, car personne ne les mangeait...

Les grillons disaient, pour se moquer d'eux, que les phasmes avaient trop mauvais goût !

Mais revenons à notre histoire. Vous savez que les géants avaient quitté le pays de "C'est-eux-deux". Et les animaux étaient bien contents ! Pourquoi ? Mais parce que les géants étaient des géants ! Immenses ! Et gros ! Ils faisaient très peur aux animaux. Imaginez : ces géants étaient 300 fois plus hauts que les grillons adultes ! Alors, quand les géants se déplaçaient, la terre vibrait, le sol vrombissait ; les maisons des grenouilles, les maisons des grillons et les maisons des phasmes tremblaient... C'est pour ça que, le jour où les géants sont partis, les animaux étaient bien contents... Malheureusement, ce jour-là, plusieurs insectes, parmi les grillons et les phasmes, sont tombés malades.

Alors, la grosse grenouille, Ice-Tea, dit à tous les animaux :

« Nous devons réagir ! Nous devons trouver un médicament pour soigner les animaux malades !

  • Ah oui, tu as raison, répondent en choeur Phapha et Phéphé, deux phasmes adultes âgés de 7 mois. Mais où va-t-on trouver la potion qui guérira les animaux malades ?
  • On pourrait demander de l'aide aux géants ? Propose Arc-en-ciel, la grenouille...

Les géants, eux, ils ont peut-être une potion ?

  • Tu n'es pas très malin, rétorque Grigri, un jeune grillon un peu vantard. Tu ne sais pas que les géants ont quitté notre pays de "C'est-eux-deux" ?
  • Ils vont peut-être revenir, dit Grogro, le copain grillon de Grigri.
  • ça m'étonnerait, dit IceTea. Il va falloir nous débrouiller tout seuls, et...
  • Tu as raison, dit Grigri en lui coupant la parole, et on ne trouvera pas de potion dans notre pays de "C'est-eux-deux". Il faut que nous partions en voyage, loin peut-être, pour trouver la potion qui guérira tous nos malades... »

Tous les animaux applaudissent les paroles de Grigri, et ils désignent les six candidats les plus compétents et les plus courageux pour ce grand voyage : les deux grenouilles IceTea et Arc-en-ciel, les deux phasmes Phapha et Phéphé, et les deux grillons Grigri et Grogro...

Dès le lendemain, nos 6 animaux se mettent en route. Ils traversent leur petit pays de "C'est-eux-deux", passent la frontière, et se dirigent vers l'Ouest. Ils marchent, ils marchent...

Ils passent à proximité d'autres petits pays, comme le "C'est-eux-hein", mais la frontière est fermée... Ils aperçoivent aussi des pays plus grands comme le "C'estaime-deux", mais ils n'y vont pas, car les frontières des autres pays sont toutes fermées. Impossible d'entrer dans ces pays voisins ;  impossible de savoir pourquoi ils ont fermé leurs frontières. Peut-être sont-ils malades, eux aussi ?

Les animaux, inquiets, continuent à marcher, marcher...

Ils arrivent dans un nouveau pays, la "Sallordi", dont les frontières sont ouvertes, mais où il n'y a plus personne. Ils traversent ce pays, la "Sallordi", puis ils continuent leur chemin ; ils marchent, ils marchent...

Ils traversent d'immenses jardins avec de magnifiques fleurs jaunes, que les géants avaient plantées, avant de partir...

Et ils marchent, ils marchent...

Puis ils descendent une montagne gigantesque (que les géants appellent des escaliers.)

Et ils continuent à marcher, marcher...

Après deux jours de marche, ils arrivent dans un jardin 100 fois plus grand que ceux qu'ils avaient déjà traversés. Ce jardin est un nouveau pays où ils ne sont jamais allés. Ce pays s'appelle "Lutherking"... Au début, nos six héros ont un peu peur. Ils n'ont jamais vu des plantes aussi grandes (que les géants appellent des "arbres"), des pelouses et des forêts aussi étendues, des montagnes aussi impressionnantes... Après une nouvelle journée de marche, ils arrivent devant un océan (que les géants appellent un "petit étang").

Là, ils aperçoivent, au loin, des créatures fantastiques : ce sont des animaux, bien sûr, mais ils n'en ont jamais vu des grands comme ça !

Certains de ces animaux vivent dans l'eau, alors que d'autres vivent au bord de l'eau. Nos six héros ne savent pas que certains de ces animaux sont très dangereux (par exemple, ceux que les humains appellent les "poissons", ou bien des mammifères comme les "rats", ou bien des oiseaux, comme les "canards" ou les "hérons", ou encore des créatures encore plus terribles...)

À suivre...

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

(1°)... Conscients du danger qu'ils encourent en raison de la présence de ces prédateurs (les rats, les hérons, les canards et les poissons), les six héros se réunissent pour décider d'une stratégie commune : à savoir de rester unis et se défendre comme un seul individu en cas d'attaque par l'un de ces prédateurs. Ils avancent en équipe, les grenouilles en première ligne, les grillons en deuxième, et les phasmes sont à l'arrière. Ils forment un bloc qui peut répondre et s'entraider en cas d'attaque. Ils vont marcher sur le bord de l'océan (" l'étang ") pour découvrir ce pays. Ils évitent de marcher sur les sentiers de rats, par crainte d'une attaque subite et rapide. Ils évitent de se jeter dans l'eau par peur d'être attaqués par les poissons ou les hérons. Ils avancent lentement mais sûrement...

Emmanuel K. (1°)

(2°)... Les animaux voulaient traverser l’océan pour aller de l’autre côté du pays « Lutherking ».  Les grenouilles savaient bien nager, contrairement aux autres animaux. Alors Phéphé, le phasme, a une idée :

« Toi, IceTea, tu nous portes, Phapha et moi ; et toi, Arc-en-Ciel, tu prends les grillons, Grigri et Grogro. »

Aussitôt dit, aussitôt fait... Les grenouilles nagent dans l’étang en transportant leurs copains. Quand ils arrivent au milieu du lac, ils découvrent une énorme créature avec des écailles, une longue queue et deux gros yeux verts qui les fixent. Les géants l’appellent "poisson". Mais ce n’est pas n’importe quel poisson, c’est un poisson qui mange les insectes, et même les grenouilles !

Sentant le danger arriver, les grenouilles essaient de nager vite, vite, mais c’est difficile avec des voyageurs sur le dos. Par chance, elles trouvent de longues pattes orange sur lesquelles elles s’accrochent. Les pattes commencent à bouger... Les grenouilles apeurées commencent à escalader les pattes et se retrouvent sur un beau plumage vert et blanc. Il s’agit d’un beau canard qui allait quitter l’eau de l'étang pour se reposer sur l’herbe !

Malak L. (2°)

(3°)... Nos six compères, une fois sur l'herbe, continuent à  marcher... Quand ils arrivent devant une autre "mare" (un petit étang), ils voient un gros oiseau qui va dans l’eau ; cet oiseau, les géants l’appellent « un canard »... Et ce canard-là est bien plus agressif que celui de tout à l'heure... Il les attaque ! Les grenouilles l’attrapent et le jettent. Enfin, elles essaient... Mais il est bien plus lourd qu'elles !  Soudain, un autre animal, que les géants appellent « un pigeon », se pose juste devant elles. Les grenouilles s’échappent, les phasmes aussi, mais pas les grillons...ça se termine en course poursuite et là, le pigeon attrape Grogro.  Heureusement, Grogro lâche sa patte et fuit, mais avec seulement cinq pattes...

Ahmed-Yassine  J. (3°)

(4°)... IceTea et Arc-en-ciel, et les 4 insectes, Phapha, Phéphé, Grigri, et Grogro, avec ses 5 pattes, sont en train de chercher la potion pour guérir les animaux malades. Ils cherchent dans tout le parc, cet immense jardin qui est pour eux un nouveau pays où ils ne sont jamais allés, et qui s'appelle "Lutherking". Mais ils ne trouvent rien. Mais, par malheur, ils croisent un chat et un rat... Finalement, ce n’est pas grave, parce que le chat, soudain, attaque le rat ! Puis, nos héros continuent à chercher la potion de guérison...

Younoussa K(4°)

(5°)... Ensuite, ils rencontrent un troisième canard , qui leur dit :

" Bonjour , qu'est-ce que vous faites ici ?

Les deux grenouilles répondent :

  • On a besoin d'un médicament pour notre pays, car chez nous, tout le monde estmalade. Le canard, qui était moins méchant que le précédent, leur répond :
  • Cherchez dans le parc..."

Les 6 animaux se mettent à chercher, chercher..., mais ils ne trouvent rien. Ils décident alors de chercher dans le petit lac. Les deux phasmes et les deux grillons ont trop peur : ils ne savent pas nager. Ce sont donc les deux grenouilles, IceTea et Arcen-ciel, qui plongent dans le petit lac.

Elles cherchent, cherchent... et encore cherchent, cherchent, partout, au fond du lac, mais elles ne trouvent rien...

Ilyes A.  (5°)

(6°)... IceTea et Arc-en-ciel, finalement, sortent de l'eau. Les animaux continuent leur recherche. Heureusement pour nos 6 voyageurs que parmi les animaux qu'ils rencontrent, il y avait des canards qui étaient venus les prévenir que, dans "Lutherking", des poissons, des rats et des hérons étaient dangereux et qu'ils devaient se méfier. Les voyageurs ont décidé de rester solidaires. Ils ont fait deux groupes, un pour surveiller les animaux dangereux et l'autre pour chercher le remède. Ce pays, "Lutherking", était riche en plantes, et les canards ont conseillé à nos voyageurs de tester quelques plantes, et de ne pas perdre espoir. D'abord parce que ces plantes pourraient servir à fabriquer une potion mais aussi parce qu'il y avait à côté un autre pays qui  s'appelle "les Batignolles", où ils pourraient continuer leur recherche.

Aya A(6°)

(7°)... Nos aventuriers continuent donc à marcher, marcher... Et les deux groupes se rejoignent. Finalement, les six animaux arrivent devant une rivière.

Après, Ice Tea dit :

« Nous devons traverser la rivière.

  • Mais comment ? Demande Arc-en-ciel.
  • En demandant aux passants. » Répond IceTea. Alors, un héron passe devant eux.

Ice Tea demande :

« Excusez-moi, pouvez-vous nous porter à travers la rivière ?

  • Mais bien sûr, répond le héron. Montez sur mon dos ! »

Et bizarrement, le héron leur fait traverser la rivière, sans problème...

Le héron a-t-il une idée derrière la tête ? ...

Zoë M(7°)

(8°)... Les 6 compagnons, fatigués, se souviennent des conseils du gentil canard, qui leur avait dit de bien chercher dans le pays "Lutherking". Ils pensent qu'il faut continuer leur aventure et voyager de l'autre côté du pays "Lutherking", pour arriver à une colline et, exactement, à une ruche avec des abeilles, dont le héron leur a parlé quand ils ont traversé la rivirère.

« Peut-être qu'ils ont un remède pour cette maladie, contre ce virus ? dit Phapha.

  • Et comment tu sais que c'est un virus, gros bêta ? Se moque Grigri.
  • Calmez-vous, les insectes ! Crie IceTea. Peut-être que le miel des abeilles pourra servir à fabriquer un médicament, mais vu que le voyage est long pour atteindre la ruche, on va devoir affronter beaucoup de dangers et de prédateurs sur notre chemin...

»

Du coup, IceTea et Arc-en-ciel ont l'idée de demander de l'aide à un pélican qui se reposait sur le petit lac. Ils lui demandent de les porter sur son dos, mais il n'a pas l'air d'accord.

Et là, des négociations entre le pélican et les 6 aventuriers ont commencé...

Adam E(8°)

(9°)...  Alors que les négociations ont commencé, la femelle du pélican arrive et dit à son mari :

« Bah ! Voyons, sois sympa avec ces petits animaux, ils ne te demandent qu’une seule chose.

  • Non, je ne le ferai pas, tu n’as qu’à le faire toi ! répond le pélican.
  • Bon ! Montez sur mon dos » , dit la femelle pélican.

Bientôt ils arrivent aux Batignolles. Le pélican les dépose.

« Merci, disent les deux grenouilles et les 4 insectes.

  • De rien, répond la femelle pélican.
  • Bon, regardons, dit IceTea, je regarde à droite et, toi, Arc-en-ciel, à gauche... Rien de rien. »

Grigri regarde devant lui et aperçoit un marché !

« Eh ! IceTea ! Eh ! Arc-en-ciel ! Regardez devant, il y a un marché. » Les 6 aventuriers se dirigent là-bas, vers le marché...

Et là, un rat fonce sur eux… !

Les 6  l’évitent de justesse.

« Ouf ! On a eu chaud » dit Phéphé…

Mais il faut quand même continuer à chercher. Ils demandent une nouvelle fois au pélican s'il veut bien les porter sur son dos...

Eliott M. (9°)

(10°)...  IceTea dit à ses camarades, à voix basse, pour que le pélican n'entende pas : « Vous vous souvenez, quand on a nagé la première fois sur le lac, avec Arc-en-ciel, et qu'on vous a portés sur notre dos, on a vu un gros poisson au milieu de ce lac...

  • Quel poisson ? chuchota Phapha.
  • Tu ne te souviens pas du poisson qui voulait nous manger ? Cette créature avec desécailles, une longue queue et deux gros yeux verts, lui dit IceTea. Eh bien...

Nous devons faire attention !

  • Tu as raison, nous avons été bien imprudents de monter sur le dos de cet énormehéron ! Mais, je crois que le pélican mange surtout des poissons ; d'ailleurs, la femelle pélican ne nous a rien fait, elle était gentille. Donc espérons que tout se passera bien... »

Et tout d’un coup, le pélican dit : « J’accepte de vous aider ! » Et le pélican s'envole...

Alors, le voyage continue sur le dos du pélican, en direction du pays "Lutherking", pour rejoindre la colline où se trouve la ruche des abeilles.

Mais soudain, comme le pélican ne volait pas très haut, le pélican se fait déstabiliser par une attaque d’un Chat Sauvage qui venait de bondir...

Et nos 6 héros tombent dans le vide et ils se retrouvent sur une toile d’une grosse araignée venimeuse...

Rayan B.  (10°)

(11°)... Les six héros de notre histoire ne savaient pas que certains animaux pouvaient être dangereux. Avec l'aide d'un canard, IceTea et Arc-en-ciel sortent vite de la toile de l'araignée venimeuse ; ensuite ils dégagent Phapha, Phéphé, Grigri et Grogro. Arc-en-ciel, lui, s’approche du canard qui les a aidés. Arc-en-ciel demande au canard

:

« Euh… monsieur le canard, vous pouvez nous dire si vous avez vu une potion de guérison quelque part  ? » Mais le canard ne répond pas…

Alors les six héros reprennent leur route dans le pays « LutherKing ». Et ils se retrouvent devant un truc bizarre, les géants appellent ça un "escalator". Les six amis montent l’escalator. En haut de l’escalator les six amis voient un oiseau immense  ! Cet oiseau était blanc et noir, avec un bec rouge ; c’était une cigogne, elle était sur un "truc" en bois : les géants appellent ça un "banc". Mais, heureusement, la cigogne part en volant...

Phéphé, Phapha, Grigri et Grogro ont eu peur quand la cigogne s’est envolée.

Un jour était passé, et nos amis n’avaient toujours pas trouvé la potion.

IceTea, énervée de chercher sans rien trouver, dit  :

«  On ne va jamais trouver cette potion !

  • Mais si, on va la trouver cette potion. » Répond Phéphé à IceTea...

Sunee G.-M. (11°)

(12°)...  «  ...Allons-y ! »,  cria Phéphé.

Nos six héros reprennent leur recherche. Ils marchent très longtemps.

Ils marchent, marchent...

Arrivé dans un jardin, Arc-en-ciel voit un escargot et lui demande :

«  Bonjour monsieur l'escargot. Avez-vous une potion de guérison, s'il vous plaît ? - Bonjour à vous chers voyageurs. Non, je suis désolé, je n'en ai pas »,  répond M. l'escargot.

À ce moment, alors qu'un mille-pattes passait par là, IceTea lui demande :

« Cher ami, avez-vous une potion de guérison, s'il vous plaît ?

  • Non, désolé, mais je connais un ami qui doit en avoir une, répond le mille-pattes.
  • Super ! Merci à vous ! dit IceTea.
  • Je vais vous y emmener », dit le mille-pattes.
  • Est ce que je peux vous accompagner ? » Demande monsieur l'escargot. Nos 6 amis, auxquels se sont joints M. l'escargot et le mille-pattes, décident de se reposer avant de continuer leur voyage, cette fois avec une nouvelle piste donnée par le mille-pattes qui connaît un ami qui, selon lui, aurait une potion de guérison...

Ilhem S. (12°)

(13°)...  « Alors les copains, vous êtes prêts à partir à la recherche de cette potion ?

Demande Arc-en-ciel.

  • On ira, répond monsieur l'escargot.
  • OK, dit IceTea.
  • Allez, tout le monde debout ! » dit M. l'escargot.

Et tout le monde se lève, et le voyage recommence...

Les kilomètres passent lentement à cause de M. l'escargot qui marche tout doucement...

« Dépêche-toi, dit Grigri, si tu veux trouver la potion magique. Mille-pattes a un ami qui peut nous dire où trouver cette potion, alors il faut avancer plus vite ! »

  1. l'escargot était tellement fatigué qu’à un moment, tout d'un coup, il s'est endormi...

Mélina E(13°)

(14°)...  M. l'escargot dormait profondément. Au bout d'un moment, il commence à rêver...

Il rêve qu'une potion peut le faire voler dans les airs, et le rendre invisible !

  1. l'escargot, dans son rêve, voit le mille-pattes essayer de rejoindre un ami millepattes qui s'appelle Bobby. Cet ami, Bobby, a la potion magique, et la donne au mille-pattes. Le mille-pattes boit la potion magique pour essayer de voler dans les airs et être invisible, car il veut attraper des fraises qui sont dans un fraisier, et ce fraisier est dans un jardin. Le mille-pattes a bu la potion, mais il ne devient pas invisible et ne vole pas du tout ! Donc, il boit encore la potion magique, plusieurs fois, pour réussir à voler et pour devenir invisible. Son ami Bobby lui dit :

« Arrête de boire, tu vas voler jusqu'à l'espace !

- Non, t'inquiète pas... »

Bobby lui dit une deuxième fois d'arrêter de boire, et le mille-pattes arrête enfin. Et, le mille-pattes arrive à voler, mais il n'est pas invisible ! Bobby comprend qu'il ne lui a pas donné de potion pour devenir invisible. Alors, Bobby boit la vraie potion magique, il vole, et il devient invisible ! Il prend les fraises dans le jardin, et il les partage : il en donne à son ami le mille-pattes ; ils mangent les fraises et ils deviennent tout heureux...

Sarah R. (14°)

(15°)...  Alors, la grenouille IceTea réveille M. l'escargot qui dormait profondément, puis elle lui dit :

« M. l'escargot, tu es trop lent, et maintenant tu dors ; tu ne peux pas continuer... - Oh ! Je vous en prie, les amis, je m'étais endormi et je faisais un beau rêve... Je vais faire des efforts, ne m'abandonnez pas, s'il vous plaît ! »

Finalement, nos aventuriers acceptent la demande de M. l’escargot. Et donc, nos 8 amis reprennent leur longue marche...

Après une étape de quelques heures (M. l'escargot n'avance toujours pas très vite), le mille-pattes leur montre l’ami qui était censé avoir une potion de guérison...

...C’est un  lion, qui s’appelle Rion.

Rion commence à parler, d'une voix forte :

« Si vous voulez vraiment avoir cette potion, vous devrez passer 8 épreuves avec un temps limité... hé ! hé ! hé !...

  • Et que doit-on faire ? Répondent-ils tous en même temps.

Rion, le lion, leur répond :

  • Vous voyez bien que vous êtes 8 et il y a donc 8 épreuves, alors chacun de vous feraune épreuve et c’est moi qui choisirai la personne qui devra y aller. Pour la première épreuve, l'un ou l'une d'entre vous devra traverser un immense espace, très froid, recouvert de neige, sans laisser de traces, puis vous trouverez un grand arbre ; allez me chercher le gland en or qui se trouve dans le creux de l’arbre mais seul un petit animal pourra y rentrer. Pour cette épreuve, ce sera la grenouille Arc-en-ciel, car elle est frileuse, qui devra réussir cette première épreuve... »

Yani A. (15°)

(16°)...  Le lion dit à Arc-en-ciel :

« N’oublie pas, pour cette première épreuve, tu as un temps limité ; si tu prends trop de temps tu n’auras pas la potion et bien évidemment, si tu échoues, tu n’auras pas non plus la potion.

  • Pourquoi c’est moi qui pars ? Pourquoi ce n’est pas IceTea ou Grigri et Grogro ?

C’est toujours moi !

  • Chut ! Arc-en-ciel, fais l’épreuve ! dit Phapha.
  • Bon d’accord, je vais faire cette course, dit Arc-en-ciel.
  • Vous avez terminé de parler ? demande le lion.
  • Oui, on a terminé de parler, répondent Phapha et Arc-en-ciel.
  • Ça va commencer, prépare-toi, 3, 2, 1... Go ! »

Arc-en-ciel arrive dans un immense espace très froid et glacé dont le lion, Rion, avait parlé. Elle saute de bout de glace en bout de glace jusqu’à ce qu'elle arrive au grand arbre. Elle prend le gland en or qui se trouve dans le creux de l’arbre puis elle repart.

Mais, en marchant, Arc-en-ciel, qui est frileuse, commence à devenir un glaçon ! Mais, elle continue à marcher jusqu’à ce qu’elle voit la ligne d’arrivée...

Arc-en-ciel a réussi le premier défi !  Elle a rapporté le gland en or... Première épreuve réussie !

Zakariya B. (16°)

(17°)...   « Bravo Arc-en-ciel, tu as réussi la première épreuve, dit Rion, le lion.

  • Qui va passer la deuxième épreuve ? demandent tous les animaux.
  • C'est le phasme Phapha qui va la passer, répond Rion. Pour la deuxième épreuve il yaura un labyrinthe. Tu dois essayer de trouver 5 clés, sortir du labyrinthe, et trouver un coffre, puis me rapporter les clés et le coffre. »

Phapha rentre dans le labyrinthe, il trouve sur le côté une clef, il avance un peu plus loin, voit quelque chose briller ; il va voir et il trouve une autre clé... Plus que trois clés à trouver. Il tourne à gauche, puis à droite, et ensuite il va tout droit ; il avance encore, trouve une autre clé. Il continue à avancer, à marcher, à marcher, avec ses 6 pattes, jusqu'à ce qu'il trouve une autre clé... Il voit encore une clé mais malheureusement, celle-ci est accrochée au mur, très haut... Comment il va faire ?

Phapha réfléchit et se dit :

« Mais je peux grimper au mur,  je suis un phasme ! »

Phapha commence à grimper ; il glisse, tombe, mais il ne se décourage pas, il recommence... Il continue à grimper, et il arrive à la clé ; il la prend ; il ne lui manque plus qu'une clé ! Phapha avance, voit la sortie et il s'approche... Il trouve finalement la clé qui est cachée à côté de la sortie.

Il sort. Phapha a réussi la première partie de l'épreuve ; maintenant il faut trouver le coffre... Phapha cherche, cherche, et trouve enfin le coffre. Alors, Phapha sort et il donne les cinq clés et le coffre à Rion, le lion.

Les amis de Phapha lui disent :

« Bravo Phapha ! Tu as réussi la seconde épreuve ! ! ! »

Cécile Z. (17°) 

(18°)...  Nos héros vont devoir affronter leur troisième épreuve, et c'est Rion, le lion, qui va désigner celui qui sera chargé de cette troisième quête.

Rion donne la troisième quête à Grigri,  le grillon. Il lui dit :

« Tu dois aller à l’Hôtel des Insectes et ramener la couronne de la reine des abeilles.

  • J’accepte ta quête, dit Grigri.
  • Mais pour cela , tu devras monter tout en haut de la montagne », réplique Rion.

Grigri saute pour commencer sa quête. Avec ses grandes pattes arrière, c'est un spécialiste du saut ! Un humain a failli écraser Grigri mais, il saute sur le pied de l'humain pour éviter la mort. L’humain secoue son pied pour enlever Grigri, qui s'envole, ce qui le fait s'approcher de l’Hôtel des Insectes, en haut de la montagne...

Quand, tout à coup, une araignée venimeuse apparaît et fait peur à Grigri :

« Aaaaaaahh ! ! ! » crie Grigri.

L’araignée venimeuse commence à jeter des fils d’araignée sur le grillon.

Grigri saute pour esquiver les fils de d’araignée... L’araignée essaie de mordre Grigri mais elle n’y arrive pas, car le grillon saute ! Le grillon a mal aux pattes à force de sauter et soudain, le héron qui avait auparavant transporté les animaux fait son apparition !

Le héron prend Grigri dans son bec jusqu’à l’Hôtel des Insectes où le grillon prendra la couronne de la reine des abeilles. Le grillon et le héron reviennent vers Rion le lion. Grigri donne la couronne de la reine des abeilles à Rion. Sa quête est terminée ! Rion va dire la prochaine quête : parmi nos héros, qui sera le 4ème candidat qui devra à son tour surmonter la quatrième épreuve ?

Endurance A. (18°)

(19°)... Le lion Rion réfléchit un moment et choisit le mille-pattes qui fera l’épreuve suivante. Il dit à nos héros :

« Je choisis le mille-pattes pour la quatrième épreuve. Mille-pattes, tu dois grimper à l’arbre qui se trouve en haut de la colline. Ensuite, tu dois me ramener une feuille d’or qui se trouve dans le nid d’une pie, sous son œuf. »

Le mille-pattes commence sa quête. D’abord, il cherche l’arbre où se trouve le nid. Il tombe sur un chêne qu’il commence à escalader en pensant toujours au danger qu’il peut rencontrer à tout moment.

Arrivé en haut de l’arbre, le mille-pattes trouve le nid et l’œuf et aucun prédateur dans les parages. Il rentre dans le nid et récupère la feuille d’or qui se trouve sous l’œuf.

En quittant le nid, il voit un aigle arriver vers lui et pense qu’il allait le manger ! Heureusement, la maman Pie arrive à toute allure pour sauver son œuf. Les deux oiseaux commencent à se bagarrer et secouent fortement la branche de l’arbre. Le mille-pattes tombe de l’arbre avec la feuille en or et atterrit à côté d’une cannette de coca.

Le mille-pattes décide de se cacher avec la feuille d’or dans la canette en attendant que les oiseaux disparaissent. Une fois le danger parti et le calme revenu, le millepattes décide de sortir de la canette pour reprendre son chemin. Mais avec ses mille pattes, il n’arrive pas à trouver l’équilibre à l’intérieur de la canette qui d’un seul coup, commence à bouger et rouler à toute vitesse. La canette descend la colline ! En seulement quelques instants, elle s’est retrouvée en bas de la colline devant Rion, le lion, et les autres animaux !

Le mille-pattes, apeuré, sort de la canette avec la feuille d’or. Étourdi, il met beaucoup de temps avant de comprendre où il se trouvait et surtout qu’il avait réussi son épreuve.

Rion lui dit :

« Comment tu as fait, Mille-pattes, pour réussir ta mission en si peu de temps et nous rapporter la feuille d'or ? Tu es vraiment trop fort !

- Oh les amis, je crois que je suis tombé du ciel ! » répond le mille-pattes.

Ses amis, fiers de lui, décident alors de manger tous autour d’un feu et de fêter la réussite des quatre premières épreuves. Ils se sont bien régalés et se sont endormis très rapidement.

Quelle incroyable épreuve pour Mille-pattes et quelle belle soirée pour nos héros !

Malak L. (19°)

(20°)... Le lendemain matin, Rion désigne IceTea pour la 5ème épreuve.

« Ice Tea, tu devras me rapporter un grain de blé magique. Ce ne sera pas si simple car tu devras pour cela, traverser le territoire des fourmis coupeuses de tête. » En  entendant ces mots, tous les animaux sont effrayés et protestent en disant à Rion que ce n'est pas juste d'envoyer leur amie dans ce territoire si dangereux ! ...Même s'ils sont bien conscients que c'est pour avoir la potion de guérison.

Mais IceTea, courageusement, prend la parole et dit :

« Mes amis, merci de votre soutien mais je dois le faire pour nous tous. Ne vous inquiétez pas, je serai très prudente ». Mais au fond d'elle, elle est vraiment terrifiée.

Elle se met donc en route. Elle traverse d'abord un désert de pierres où de temps en temps, des jets d'eau sortent brusquement du sol. Elle réussit à les éviter et à ne pas se faire projeter en l'air.

Au bout d'une heure de marche, elle arrive enfin à la lisière du territoire des fourmis coupeuses de tête. Elle sent son coeur battre la chamade.  Elle regarde à gauche puis à droite et pénètre dans le champ sans faire de bruit. Elle aperçoit droit devant elle, l'épi de blé rempli de grains magiques.

Malheureusement, une fourmi sentinelle l'a repérée et s'en va prévenir la garde royale des fourmis coupeuses de tête :

« il y a une grenouille dans le champ ! Elle se dirige vers l'épi de blés magiques ! - Il faut l'attendre au pied de l'épi et l'encercler ! » dit le chef de la garde royale des fourmis coupeuses de tête.

Pendant ce temps, IceTea a grimpé sur l'épi de blé et a décroché le précieux grain de blé magique qu'elle range avec précaution dans sa sacoche. Elle descend de l'épi et au moment où elle se retourne, elle se retrouve encerclée par un escadron de fourmis coupeuses de tête. Elle est faite prisonnière et attachée à un poteau. Le chef des fourmis l'accuse d'être une espionne. Et les soldats fourmis demandent sa mise à mort. Alors IceTea commence à pleurer à chaudes larmes. Elle essaie d'expliquer qu'elle n'est pas une espionne. Que c'est une épreuve qu'elle doit réussir avec ses amis pour trouver la potion de guérison. Mais le chef de la garde royale des fourmis coupeuses de tête refuse de la croire et prononce sa mise à mort.

IceTea pense à ses amis qui l'attendent et recommence à pleurer en se disant qu'elle a échoué et qu'on ne pourra pas trouver la potion à cause d'elle.

Tout à coup, au moment où les fourmis s'apprêtent à lui couper la tête, un pigeon qui volait dans le coin l'aperçoit et fonce sur les soldats et les éparpille dans tous les sens.

Il libère IceTea avec son bec et lui dit :

« Monte vite sur mon dos avant qu'ils reviennent avec les autres soldats ! »

Aussitôt dit, aussitôt fait. Voilà la petite grenouille bien cramponnée sur le dos du pigeon.

Celui-ci la ramène auprès de ses amis qui l'attendaient avec impatience.

La  petite grenouille s'approche de Rion, le lion, et lui remet le grain de blé magique. Elle se met à leur raconter son aventure. Quand elle a enfin terminé, ils la prennent dans leurs bras pour la féliciter de son courage.

Cette nuit-là, tout le monde s'endort en faisant des rêves étranges et en se demandant qui sera le prochain sur la liste...

Suspense ! Quelle sera la 6ème épreuve ?

Lisa A. (20°)

(21°)... Rion, le lion, était très étonné car les aventuriers avaient fait jusqu'à présent un sans-faute et Rion avait prévu une 6ème épreuve très compliquée ; alors il leur dit : « La prochaine épreuve, ça sera monsieur l'Escargot qui devra faire un Tour du Monde. M. l'escargot, tu ne devras rapporter aucun ingrédient, mais tu devras planter un drapeau dans chacun des cinq continents. Je te laisse 48 heures pour planter un drapeau dans chaque continent. »

  1. l'escargot part au Brésil, à Manaus ; il arrive dans la jungle amazonienne, et il plante son 1er drapeau, sur le continent américain ; ensuite il voit un aigle "harpie féroce" ; on l'appelle aussi "faucon royal" : on dit que c'est le plus grand aigle du monde. M. l'escargot lui demande s'il pouvait monter sur le dos de cet aigle "harpie féroce".

L'aigle "harpie féroce" répond :

« OK, tu pourras monter sur mon dos, mais où veux-tu qu’on parte ?

  • Je veux qu’on aille en Asie : en Malaisie, à Bornéo, répond M. l'escargot.
  • OK, monte, on part pour la Malaisie... »

Ils s’envolent pour Bornéo. L’aigle "harpie féroce" entend un... crac ! et il dit :

« C’est mon aile, elle s’est cassée et maintenant je ne peux plus voler. »

Ils atterrissent. Ils sont dans la jungle ; ils entendent un bruit... C’était un orangoutang : il était médecin et guérissait les animaux blessés. L'aigle "harpie féroce" était blessé alors, il demande à l’orang-outang s’il peut le guérir. Celui-ci lui répond :

« Oui je veux bien te guérir. »

Et il lui donne une "énergie suprême".

  1. l'escargot plante le drapeau (sur le continent asiatique) et ils parcourent très rapidement les trois autres continents : l’Afrique, l’Europe et l’Océanie, puis ils reviennent au pays "Lutherking", et l'aigle "harpie féroce" rentre chez lui, au Brésil. Tous les animaux félicitent M. l'escargot pour son succès...

Zakariya B. (21°)

(22°)... Le lion Rion dit :

« Pour la septième épreuve, ça sera Grogro le grillon qui devra chercher une pièce en or dans un nid de corbeau, au pays des Chanteraines. »

Grogro est pressé de terminer victorieux cette épreuve mais qui sait s’il y arrivera  ?

Car beaucoup de surprises l’attendent. Le lion s’apprête à donner le signal  :

« Trois, deux , un, partez ! ! ! »

Grogro le grillon se met à courir mais c’était une montée ; il arrive au pays des Chanteraines... Il voit un autre chemin, une descente, mais ça n'allait pas jusqu’au nid du corbeau. Alors il prend une canette et un bâton et fabrique une balançoire qui le catapultera jusque dans le nid. Un moineau passe par là, Grogro lui demande s’il peut l’aider à réaliser son plan, le moineau accepte. Grâce à cette balançoire, il atterrit aussitôt sur le nid du corbeau. Il dit au moineau :

« Merci le moineau pour ton aide !

- De rien ; à la prochaine ! »

Grogro prend, dans le nid du corbeau, la pièce en or mais, il savait que  c’était beaucoup trop facile... Et oui, le corbeau qui rentre de la chasse voit Grogro et, aussitôt, fonce sur lui. Grogro, effrayé, prend la pièce en or comme bouclier. Le corbeau et le bouclier en or s’entrechoquent, et le corbeau s’étourdit. Grogro prend la fuite avec la pièce en or. Le corbeau revient à lui et appelle ses amis corbeaux... et ils encerclent Grogro. Et là, un miracle se produit : les œufs qui étaient dans le nid du corbeau commencent à éclore. La famille corbeau lâche Grogro car elle avait une autre priorité  : assister à la naissance des bébés corbeaux !

Les corbeaux se regroupent autour du nid pour découvrir les trois bébés-oisillons corbeaux. Pendant que les corbeaux choisissent les prénoms des nouveaux nés, Grogro s'enfuit et rentre au pays Lutherking. En voyant Grogro, ses amis l'applaudissent et le félicitent. Grogro le grillon leur donne la pièce en or puis il leur raconte son aventure avec les corbeaux du pays des Chanteraines ; puis, il souhaite bonne chance à son ami Phéphé pour la dernière épreuve...

Ahmed-Yassine J. (22°)

(23°)... Le lendemain matin, Rion le lion va voir les 6 animaux (ainsi que le millepattes et M. l'escargot..) pour leur faire faire la 8ème et dernière épreuve...

Le dernier candidat est le phasme Phéphé ; alors il demande au lion :

« Rion, quelle est l'épreuve que je dois faire ?

Rion lui répond :

- Phéphé, pour la potion de guérison, tu devras me rapporter des pétales de fleur, 5 tulipes et 2 brins de muguet, ainsi que des fruits : 1 pomme et 4 poires. Si tu ne me ramènes pas ces pétales de fleurs de tulipe et de muguet, la pomme et les 4 poires, je devrai te transformer en pierre ! »

Phéphé, comme tous les phasmes, aime bien être immobile, le jour : il reste sans bouger pendant des heures... Mais être transformé en pierre ne lui dit rien !

Et donc, Phéphé part vite dans la forêt et, tout à coup, il aperçoit des fourmis coupeuses de tête, celles qui avaient essayé de tuer la grenouille IceTea ! Phéphé se dit :

« Je ne veux pas perdre ma tête... Mais il faut absolument que je trouve les ingrédients de la potion de guérison... »

Alors il marche encore dans la forêt, il marche, il marche, puis il trouve tous les ingrédients de la potion : des pétales de fleur, 5 tulipes et 2 brins de muguet, ainsi que des fruits : 1 pomme et 4 poires.

Une heure plus tard, Phéphé n'est toujours pas rentré au pays Lutherking...

Alors ses amis commencent à s'inquiéter ; même le lion, Rion, se fait du souci ; il dit à tous les animaux :

« Je vais aller dans la forêt pour le retrouver. »

Rion arrive dans la forêt. Il voit Phéphé juste à côté des méchantes fourmis coupeuses de tête ! Le lion dit :

« Phéphé ! Fais attention aux fourmis coupeuses de tête, elles sont dangereuses ! » Alors, Phéphé se sauve en courant. Il répond au lion :

« Merci Rion, pour ton aide ! »

Finalement, Phéphé et Rion rentrent au pays Lutherking. Tous les animaux félicitent le phasme Phéphé pour son courage et pour tous les ingrédients qu'il a rapportés de la forêt.

Ils vont maintenant devoir préparer une potion avec les pétales des 5 tulipes et des 2 brins de muguet, la pomme et les 4 poires...

Mais est-ce que ces ingrédients vont leur suffire pour préparer la vraie potion de guérison ? ...

Kady K. (23°)

(24°)... Mais non, il leur faut encore des ingrédients pour fabriquer une bonne potion : il manque trois tulipes et un brin de muguet.

Le lion, Rion, dit :

« Tu as trouvé les fruits, une pomme et quatre poires, c'est  bien ; mais tu n'as pas rapporté assez de fleurs. Tu as trouvé 5 tulipes et 2 brins de muguet ; il faut au total 8 tulipes et 3 brins de muguet. Cette fois, c'est moi qui vais aller dans la forêt pour trouver plus de fleurs. »

Et donc, Rion va chercher les ingrédients manquants, c'est-à-dire 3 tulipes et 1 brin de muguet. Il se met tout de suite en route ; il marche, marche, marche... Il cherche, cherche, cherche... Mais il ne trouve rien. Jusqu'à ce qu'il trouve le brin de muguet qu'il cherchait, par terre, dans la forêt. Il continue à chercher les tulipes, mais il y a quelqu’un qui le surveille... L'animal qui le surveille est gros, il a des grandes griffes : c’était le Chat Sauvage, qui les avait attaqués alors qu'ils voyageaient tranquillement sur le dos d'un pélican. Ce dernier avait été bousculé par le Chat Sauvage, et nos héros étaient tombés dans la toile d’une grosse araignée venimeuse...

Heureusement, ils s'en étaient sortis !

Le lion, Rion, voit le Chat Sauvage. Il lui demande :

« Qui es-tu ? »

Chat Sauvage ne parle pas ; il ne répond pas...

Mais, il pose par terre les 3 fleurs, des tulipes, que le lion cherchait.

Alors, Rion ramasse les 3 tulipes.

Puis, avec ses 3 tulipes et son brin de muguet, il rentre au pays Lutherking.

Younoussa K. (24°)

(25°)... De retour auprès des animaux, Rion est acclamé par tous.

L’ensemble des ingrédients étant maintenant réuni, Rion demande aux animaux de se mettre en cercle autour de lui.

Le calme se fait peu à peu pendant que Rion regroupe et place délicatement les ingrédients au sol.

Il y a bien :

  • le gland en or, rapporté par la grenouille Arc-en-ciel,
  • les cinq clés et le coffre, ramenés par le phasme Phapha,
  • la couronne de la Reine des abeilles, par le grillon Grigri,
  • la feuille d’or, par le Mille-pattes,
  • le grain de blé magique, par la grenouille IceTea,
  • la pièce en or, par le grillon Grogro,
  • les pétales de fleurs, 5 tulipes et 2 brins de muguet, et les fruits, 1 pomme et 4 poires, par le phasme Phéphé,
  • et enfin les quatre fleurs (3 tulipes et 1 brin de muguet) que Rion avait obtenuesauprès du Chat Sauvage.

Rion demande maintenant aux animaux de fermer leurs yeux. Tous s’exécutent.

D’une voix grave, Rion prononce de drôle de paroles.

Un grand "BOUM" se produit...

Les animaux sursautent et ouvrent leurs yeux aussitôt, le lion a disparu, les ingrédients ont disparu et à leur place se trouvent une fiole en verre remplie d’une potion et à côté le Chat Sauvage !

À la surprise de tous, Chat Sauvage prend la parole et explique :

« Mes chers amis, Rion le lion est le roi des animaux, je suis en fait son messager. Il m’a dit qu’après avoir vu tous vos efforts pour accomplir toutes ces dures missions, lui non plus ne pouvait rester insensible à votre noble objectif, soigner et sauver vos amis malades. Et la seule manière de réaliser cette potion nécessitait que Rion y ajoute toute son âme. Voilà pourquoi il n’est plus là...

Que sa force vous guide pour la suite de votre aventure, emportez soigneusement cette fiole de potion magique ! »

Eliott M. (25°)

(26°)... Les 8 animaux sont à la fois tristes et contents, tristes d’avoir perdu leur ami Rion qui s’est sacrifié pour eux et contents d’avoir enfin la potion de guérison pour sauver leurs amis. Mais l’idée de devoir rentrer au pays "C'est-eux-deux" les inquiète déjà. Ils ont fait tellement de chemin ensemble depuis le début qu’ils ne savent plus comment faire pour revenir à la maison.

Chat Sauvage les rassure et leur dit :

« Ne vous inquiétez pas. Je vais vous emmener jusqu’au pays Lutherking. Je connais bien le chemin. Après, vous vous débrouillerez seuls pour rentrer chez vous. - Super ! On connaît bien le chemin depuis le pays Lutherking. De là, on pourra rentrer facilement dans notre pays des "C'est-eux-deux" », répond Grogro.

Chat Sauvage propose alors aux 8 animaux de se reposer au pays des Batignolles et de reprendre la route le lendemain matin. Les animaux acceptent la proposition et décident de dormir tranquillement auprès du Chat Sauvage.

Le lendemain, un immense bruit les réveille. Les "géants" ont repris le travail au pays des Batignolles. C’est le bruit des machines qui tondent l’herbe pour préparer le pays au déconfinement.

Les animaux, inquiets de la réapparition soudaine des géants, décident de se cacher en attendant.

Chat Sauvage leur dit :

« Apparemment les géants font des travaux dans le pays des Batignolles. Nous devons absolument nous dépêcher de quitter ce pays. »

Malheureusement, les animaux ne pouvaient pas se déplacer à cause des géants qui se trouvaient un peu partout. Ils décident alors de se cacher et de reprendre le chemin à la tombée de la nuit.

Une fois le pays des Batignolles vide des géants, les animaux sortent de leur cachette pour commencer leur voyage. Chat Sauvage décide de mettre la potion magique sur son museau et de porter tous ses amis (Arc-en-ciel et IceTea, Grigri et Grogro, Phapha et Phéphé, M. l'escargot et le mille-pattes) sur son dos. Ils commencent à traverser le parc tranquillement. Soudain, un gros chien noir apparaît et commence à aboyer. Chat Sauvage, paniqué, fait demi-tour et court mais le chien le poursuit. Avec la potion magique sur le museau et les 8 amis sur le dos, il n’arrive pas à avancer vite. Arrivé à côté d’un bassin, le chien saute sur le chat et la potion magique tombe de son museau. Les deux grenouilles IceTea et Arc-en-ciel décident d’intervenir pour sauver leur ami Chat Sauvage. Ils sautent sur les yeux du chien. Paniqué, le chien lâche le chat qui prend la fuite et se perche sur un arbre.

Lorsque le chien s’en va, Chat Sauvage rejoint ses amis et les informe qu’il a perdu la potion magique. Il décide alors de faire appel à leur ami Rion pour les aider. Chat Sauvage prononce une formule magique et... boom ! Le lion réapparaît ! Les animaux, contents de le revoir, lui racontent tout ce qui s'est passé.

Rion, le roi des animaux, décide alors d’inviter tous les gentils animaux que nos héros ont rencontrés depuis le début de l’aventure afin de les aider à retrouver la potion. Il les appelle et leur demande de se réunir tous en urgence.

Aussitôt dit, aussitôt fait, les animaux arrivent tous en même temps et ils acceptent d’aider à nouveau nos huit héros. Les recherches commencent tard dans la nuit. Certains animaux, comme les deux pélicans, le pigeon et le médecin orang–outang, cherchent par terre, tandis que d’autres, comme le canard, les poissons et le héron cherchent dans l’eau du bassin.

Les recherches durent toute la nuit mais à l’aube, le héron trouve la potion magique à côté de la statue des vautours en pierre noire, dans le bassin du parc.

Contents d’avoir retrouvé la potion magique, nos huit héros remercient chaleureusement leurs amis : le héron, le roi Rion et tous les autres animaux pour leur aide précieuse. Puis, ils font leurs adieux. Rion disparaît à nouveau et les animaux se dispersent pour rentrer chez eux.

Chat Sauvage accompagne nos héros au pays Lutherking où il les laisse enfin finir leur chemin seuls. Avant de les quitter à son tour, il leur conseille de faire très attention aux géants qui, apparemment, sont de retour...

Malak L. (26°)

(27°)... Nos héros ont bien écouté l'avertissement de Chat Sauvage. Ils savent maintenant qu'il faut faire attention aux géants qui reviennent, et qui peuvent être dangereux. Alors, IceTea, qui a mis la fiole de potion sur son dos, dit :

«  Vite, les amis, il faut retourner dans notre territoire, le pays des "C'est-eux-deux", avant que les géants n'arrivent !  »

Soudain ils entendent des bruits terrifiants : "Boum ! Bam ! Boum !"

Ensuite, ils ont si peur qu'ils prennent aussitôt la direction du pays des "C'est-euxdeux". Ils marchent, ils marchent, encore et encore… Tout à coup, une terrible secousse les fait tous tomber.

«  On dirait un tremblement de terre !  Crient Phapha et Phéphé en chœur, tout en se relevant.

  • Vous croyez ? Disent Grigri et Grogro.
  • Ce n'est rien, dit le mille-pattes, le seul à ne pas être tombé, ça ne me fait pas peur...- Parle pour toi, répond M. l'escargot, mais moi je n'ai pas envie de casser ma coquille, je suis fragile !
  • En tout cas, dit Arc-en-ciel, ce qui est sûr, c'est que la terre a tremblé, des chosesénormes frappent le sol… Ce sont peut-être les géants qui reviennent à notre pays des "C'est-eux-deux" !
  • Heureusement que la fiole de potion n'est pas cassée... Alors dépêchons-nous derentrer ! » Conclut IceTea.

En disant ces mots, IceTea attrape la fiole de potion et la met sur son dos, et nos 8 héros reprennent leur marche.

Quelque temps plus tard, ils tombent sur un drôle d'engin avec des "roues"...

«  Oh ! Regardez cette machine, je la connais, les géants appellent ça "une planche à roulettes"... Montons dessus ! » Dit Arc-en-ciel.

Nos héros montent sur la planche puis, celle-ci se met à trembler, à cause des vibrations, et les roues commencent à tourner. La pente naturelle amène la planche à proximité du pays des "C'est-eux-deux". Mais ils pensaient que, pour revenir dans leur pays, ils pourraient repasser par le même endroit. Malheureusement, le chemin qu'ils avaient pris à l'aller est fermé. Impossible de rentrer dans le pays de la "Sallordi" : les frontières sont toutes hermétiquement fermées.

« J'ai une idée ! Dit le mille-pattes, passons par les profondeurs de la Terre ! Regardez, il y a ici un trou avec un couvercle en fer que les géants ont fabriqué (c'est une «  bouche d'égout  »). Nous entrerons par ce trou, et nous suivrons les galeries souterraines jusqu'au pays des "C'est-eux-deux" ! - D'accord, répondent IceTea et Arc-en-ciel, allons-y ! »

Les 8 animaux s'engouffrent dans la bouche d'égout et, après plusieurs tentatives, ils finissent par trouver de grosses galeries (des "tuyaux d'aération") qui les mènent directement au plus haut sommet (le "plafond") du pays des  "C'est-eux-deux". De làhaut, ils sautent tous sur le sol, sauf M. l'escargot, qui prend le temps de descendre en rampant sur le mur, car il ne veut pas abîmer sa coquille.

« Ouf ! Nous sommes sains et saufs ! »  dit Grigri.

Mais, Grogro, qui a l'air complètement terrifié, lui répond : « Pas vraiment, regarde derrière toi ! »

Grigri et tous ses amis se retournent et voient... un énorme lion terrifiant !

Et ce n'est pas Rion, le gentil lion, mais un lion menaçant qui se met à rugir... « Je vais tous vous dévorer ! Je suis Mion, le lion, et c'est moi qui devrais être le roi des animaux de «  Lutherking  », et pas mon frère Rion !

  • Comment ! Tu es le frère du lion Rion ? Mais je n'y comprends plus rien à cettehistoire ! Dit Grogro.
  • Tu ne peux pas être le frère de Rion, ajoute Phapha, parce que lui, il est gentil, alorsque toi, tu es méchant ! »

Mion leur répond par un formidable rugissement : «  Roaaar ! ! ! »

Nos héros, effrayés, reculent lentement et le lion se rapproche...

Mais heureusement, Chat Sauvage les a suivis, il a vu Mion, et il est allé prévenir son frère Rion. Le roi des animaux du pays "Lutherking" a ramené avec lui tous les animaux, les canards, les pigeons, le héron, les pélicans, les rats, l'araignée venimeuse, les abeilles, la cigogne , la pie, l'aigle "harpie féroce", le moineau et les corbeaux...

Tous les animaux qui ont croisé la route des petits animaux du pays des "C'est-euxdeux" sont présents pour les défendre. Sauf... Les terribles fourmis coupeuses de tête, qui ont pris le parti de Mion ! Heureusement, M. l'escargot a appelé ses nombreux copains : des centaines d'escargots, de limaçons et de limaces, sont venus, ainsi que toute une bande de mille-pattes...

La bataille a commencé entre les 2 frères ennemis, Rion et Mion. Les escargots projettent de la bave sur Mion et, en même temps, les mille-pattes lui mordent les doigts de pied, les oiseaux et les abeilles lui piquent le dos et le ventre avec leur bec et leur dard, les rats et l'araignée lui mordent les mollets ! Mais cela n'empêche pas Mion de porter des coups sévères à Rion, qui est maintenant blessé. En plus, les fourmis coupeuses de tête sont là aussi, du côté de Mion, prêtes à attaquer...

Alors qu'elles se lancent dans la bataille, prêtes à couper des têtes avec leurs mandibules, M. l'escargot leur dit :

«  Arrêtez, arrêtez, gentilles fourmis ! Nous ne sommes pas vos ennemis ! Ce n'est pas nous qui avons volé votre grain de blé magique, c'est le méchant lion Mion ! » C'est évidemment un mensonge, mais cette ruse de M. l'escargot va être très efficace... Immédiatement, les fourmis, sans réfléchir, se jettent sur Mion. Celui-ci est finalement battu et il reconnaît sa défaite. Puis l'orang-outang, le médecin des animaux, soigne Rion. Ce dernier, enfin, déclare : «  Écoutez-moi, la guerre est terminée ! » Et, s'adressant à son frère, il dit :

«  Mon frère, Rion, je te pardonne, et nous vivrons en paix désormais. Tu pourras être le roi des animaux du pays des "Batignolles", et je demeurerai le roi du pays "Lutherking", tant que ses habitants voudront bien de moi. Quant à vous, les petits animaux du pays des "C'est-eux-deux", je souhaite que vous viviez tranquillement, et en paix ! »

Nos 8 animaux sont accueillis en véritables héros au pays des "C'est-eux-deux", pendant que les géants reviennent eux aussi dans le pays.

Quant au mille-pattes et à M. l'escargot, ils y vivent clandestinement avec leurs amis, et les géants ne s'en rendent même pas compte ! Les animaux ouvrent la fiole et distribuent à chaque malade une goutte de potion ; il reste même un peu de potion dans la fiole, pour le cas où la maladie reviendrait...

Tous les animaux guérissent, et ils vivent maintenant très heureux.

FIN

Le 27ème chapitre a été rédigé par :

Endurance A., Lisa A., Ilyes A., Pape-Seni B.,

Adam E., Mélina E., Sunee G.-M., Ahmed-Yassine J.,

Daniel K., Emmanuel K., Kady K., Younoussa K.,

Malak L., Zoë Mc.A., Sarah  R., Niatou S., Ilhem S., Cécile Z.

  • - - - - - - - - - - - - - - -

Classe de CE2 de l'école élémentaire 1 rue Gilbert Cesbron – 75017 Paris

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 

Ecole Modèle 2018 - QFED - Pied - Lien custom