Poèmes du Dimanche

POEME

 

 

 

Chaque soir on tape des mains

Pour encourager les médecins

Qui cherchent le vaccin

 

 

Contre le corona

Qui contrairement au chocolat

N’est pas super sympa

 

 

On sort plus de chez nous

Car on n’est pas fou

On ne peut même plus vous dire : « coucou »

 

On se prive un peu de notre liberté

Par solidarité

Et pour ne pas le propager

 

Ce n’est pas de chance

On n’est pas en vacances

Mais on garde la cadence

 

Bientôt deux mois sans foot

Plus aucun doute

Ça sent la déroute

 

On y va mollo

Sur les jeux vidéos

On ne doit pas en faire trop

 

 

On se débrouille pour faire du sport

Et on n’a pas tort

On fait ça pour rester fort

 

Quand tout sera fini

On fera une grande party

Avec tous nos amis

 

                                           Sacha et sa famille

POEME DU DIMANCHE

 

C’est dimanche, et c’est notre 7ème jour de confinement,

Posé sur une branche, un pivert nous observe longuement,

Une tulipe sort de terre et montre fièrement son chapeau rouge,

Tandis que le chat s’amuse à courser les papillons à pois rouges,

Le soleil brille de mille lumières et réchauffe nos cœurs,

Aujourd’hui, grâce à lui, nous n’avons plus peur,

Rester à la maison et être solidaire,

C’est comme une saison qui s’ouvre sur la mer,

C’est aussi la main de ma mère qui m’aime et nous protège.

 

Léa et Enzo et leur famille

 

Toute la terre est touchée par ce méchant virus
Je parle bien sûr du coronavirus.
Il n'y aura pas de médicament
Avant l'année 2021 au printemps.
 
Les hôpitaux sont remplis
Surtout en Italie.
Ce virus nous vient de Chine
C'est pour ça qu'on se confine.
 
Beaucoup de monde est touché
Surtout les personnes âgés.
Il n'y a plus de masque pour nous protéger
Même pour le personnel hospitalier.
 
Il n'y a plus de monde dans les rues 
Plus personne en vue
On fait tous les magasins
Alors qu'on en a pas besoin
 
Nahel
Ecole Modèle 2018 - QFED - Pied - Lien custom