L'accès au CDI

C.D.I du collège Gustave Flaubert

(responsable : M. Chazeau, professeur documentaliste)

CIMG7981 

1) Les horaires d'ouverture :

Le C.D.I est ouvert :

Lundi: de 8h30 à 13h30 et de 14h05 à 16h10.

Mardi et Jeudi: de 8h30 à 12h40 et de 13h15 à 17h30.

Vendredi: de 8h30 à 13h30 et de 14h05 à 16h10.

FERMETURE HEBDOMADAIRE LE MERCREDI MATIN.

2) Conditions d'accès au C.D.I :

- l'accès est libre pendant les récréations.

- les élèves en permanence ont la possibilité de venir au C.D.I durant toute l'heure, pour des recherches (documentation papier ou Internet) pour lire et/ou emprunter des ouvrages de fiction, presse jeunesse, documentaires durant 15 jours renouvelables. Le professeur documentaliste vient chercher les élèves volontaires.

Pour tout devoir ne nécessitant pas l'utilisation de documents proposés par le C.D.I, il est préférable de rester en salle de permanence. Aucune allée et venue ne sera tolérée entre ces deux lieux. Le carnet de correspondance est à présenter en début d'heure.

- Le C.D.I est ouvert aux demi-pensionnaires selon les horaires affichées à l'entrée du CDI.

- à la demande d'un professeur, le C.D.I peut être réservé pour une activité pédagogique spécifique. Dans ce cas, la salle n’est pas accessible aux élèves de permanence.

3) Utilisation d’ Internet

 - Neuf postes informatiques sont disponibles au C.D.I .

-Il convient de distinguer deux usages : l’usage privé (accès aux blogs  personnels, forum de discussion, jeux, achats sur Internet) de l’usage scolaire (recherches en vue d’un exposé ou activités liées à un enseignement) seul permis dans l’établissement.

-Dans ce contexte, Internet est un outil documentaire et pédagogique : son utilisation sera nécessairement encadrée par un personnel d’enseignement ou d’éducation.

-En vue de protéger les élèves lors de leur connexion à Internet, des règles de filtrage ont été appliquées de façon à bloquer automatiquement les sites jugés indésirables.

-Enfin lors de la collecte d’informations, chaque utilisateur veillera aux règles de protection des œuvres (en citant les sources des documents et en évitant les copiés collés systématiques), à la vie privée, et plus généralement aux données à caractère personnel.