TGA2 "Travailler sa voix pour réussir sa voie"

Dans la continuité du projet "Opéra de Paris" réalisé en classe de 1ère : 

- Les élèves ont travaillé la notion d’altérité au programme de français et bénéficié d’un exposé historique et sociologique des mouvements de Krump et de hip-hop. Ils ont ensuite assisté à la répétition des Indes Galantes à l’opéra Bastille.

- Les élèves ont assistés au spectacle "Danser Casa" de Kader Atour et Merzouki. Ce spectacle a permis de revoir les notions de métissage et d’altérité à travers la danse, les attitudes, le langage non verbal.

- Dans le cadre du programme de GA, les TGA2 ont rencontré Benjamin, Responsable des RH de l’Opéra de Paris et ont pu découvrir les différentes facettes de son métier.

- L’opéra Don Giovanni devait servir de réflexion pour envisager la question au programme de Français sur les mythes et leur actualité. En raison du confinement, les élèves ont été invités à voir le spectacle diffusé gratuitement par l’Opéra en ligne.

- L’atelier chant animé par Angélique, quelque peu chamboulé par les grèves s’est finalement déroulé de manière hebdomadaire durant 7 semaines. Pendant ces 2h régulières, les élèves ont appris à maîtriser leur souffle, à travailler la respiration (gestion du stress en PSE), la gestion de la voix (prise de parole en Français et en Anglais). Ils ont travaillé des chants en anglais et certains ont été étonnés de sortir de leur timidité en public.

- Un premier atelier a été mis en place à l’aide de la comédienne Cécile Bouillot pour préparer les élèves à participer au concours « Lecture à voix haute ». M. Malandain, Mme Petit et Madame Chassany ont effectué un travail de gestion corporelle (souffle, attitude) pratique, nourri par les ateliers chants,  ce qui a permis aux élèves de prendre conscience de l’investissement personnel nécessaire pour « réussir » à lire. Si la TGA2 n’a pas été sélectionnée, certaines prestations témoignent de réels progrès.

- Un deuxième atelier « Eloquence », introduit par la projection et l’analyse du film Brio, film de Yvan Attal, 2017, s’est développé autour d’un choix de discours et de la quête de sens afin d’apprendre à le transmettre à son auditoire. En raison du confinement, l’atelier n’a pu être mené à terme.