Historique: Collège Jean-Baptiste Poquelin

EN 1673, Jean-Baptiste Poquelin dit Molière est mort  rue de Richelieu, à 200 mètres du collège.

Enfant du quartier, il aurait probablement été élève de cet établissement, si à l'époque ce dernier avait existé.

Avant 1957

Existaient deux cours complémentaires :

11, rue d'Argenteuil pour les garçons.

4, rue Molière pour les filles.

(Les cours complémentaires sont les établissements ayant précédé jusqu'en 1959 les C.E.G (Collège d'Enseignement Général), devenus à partir de 1963, progressivement C.E.S (Collège d'Enseignement Secondaire) puis Collège avec la réforme Haby de 1975.

Le cours complémentaires des filles n'occupait que le bâtiment du n°4 de la rue Molière, construit vraisemblablement à cet effet.

Le n°6 rue Molière était un hôtel particulier, propriété d'un drapier.

Septembre 1957

Le Cours Complémentaires des garçons emménagea au n°6 de la rue Molière, la ville de Paris ayant racheté les locaux.

Des années 60 aux années 70

Les cours des bâtiments du 4 et 6 de la rue Molière étaient séparées par un mur. Les deux établissements scolaires étaient voisins mais totalement indépendants.

Les heures d'entrées et de sorties étaient décalées afin que  filles et garçons ne se rencontrent pas.

Dans chacun des établissements, il n'y avait qu'une seule classe par niveau, soit : 4 classes chez les filles et 4 classes chez les garçons. A cette époque, tous les enfants n'entraient pas en 6e, ceci expliquant cela.