mai 18
22
19:52

Certains se sont demandés : « Mais qu’est-ce que le « Point du Jour » ? ».

Les plus observateurs ont pu le lire dans les cours de l’école ou devant l’école.

C'est un petit journal, imprimé sur une feuille A4 le lendemain de sa conception.

Le contenu est construit en atelier avec Sophie dans le cadre de l’Action Lecture.

Les élèves nous offrent le fruit de leur(s) réflexion(s) et nous donnent à notre tour l’occasion de nous étonner, de nous interroger, de sourire, de nous remettre en question...

"Cession de rattrapage" pour ceux qui ne les ont pas lus 

1) Du désordre pour comprendre ?

 le 07 05 2018

 

2) Mutins, mutants, rebelles, sales gosses

le 09 05 2018

 

3) Dire non !

 le 11 05 2018

 

4) Atypique ? Singulier ? Hors-norme ?

  le 14 05 2018

 

5) Intelligence ?

 le 15 05 2018

 

6) Intelligence ? (le retour !)

 le 16 05 2018

 

mai 18
13
21:50

Krol-le-fou-qui-ne-savait-plus-voler Sigrid BafferTrois classes de l'école (CE2b, CE2d, CE1a) ont reçu Sigrid Baffert, l' auteure de « Krol le fou qui ne savait plus voler » roman sélectionné dans le prix Janusz Korczak.

Sigrid Baffert est arrivée chargée d'un grand sac rempli de documents à montrer aux enfants. Chaque classe avait beaucoup de questions à poser à l'auteure !

 

Des élèves racontent cette rencontre :

Sigrid Baffert, l'auteure de Krol est venue dans notre classe. Elle nous a montré des photos de fous de bassan sous l'eau. Elle nous a dit que quelquefois elle n'avait pas d'imagination. Elle nous a aussi montré des croquis d'Aurore Callias (l'illustratrice) et nous a dit que le fou de bassan est un oiseau particulier car il a les yeux plus près du bec que les autres oiseaux et que pour savoir bien dessiner un personnage, il faut savoir le dessiner dans toutes les positions et c'est pour ça qu'elle nous a montré des feuilles où Krol était dans plein de positions différentes.

Sonia, CE2

 

J'ai aimé le passage de l'auteure dans notre classe parce que c'était la première fois que je faisais quelque chose de si excitant (même si je fais plein d'autres choses en classe). Elle a même dédicacé quatre de nos livres. J'ai aussi aimé parce que c'était un jour attendu depuis longtemps et parce qu'on allait pas faire de l'orthographe ou de la grammaire à ce moment précis !

Et surtout j'ai adoré le livre et l'auteure était gentille.

Juliette, CE2

20180413 110352

 

J'ai aimé la venue de l'auteure car elle a répondu à toutes nos questions.

Ma question était : Pourquoi Krol est un personnage « handicapé » ? Voici sa réponse : des membres de sa famille sont handicapés.

J'ai aimé son livre surtout les moments drôles et la fin lorsque Krol réussit à débloquer son QI.

J'étais curieux de voir la manière dont l'auteure allait signer les livres de Krol.

Auguste, CE2

 

Nous avons eu la visite d'une écrivaine. On a vu qu'il y avait un autre livre qui s'appelait « Edgar » puis celui qu'on a lu en classe qui s'appelle « Krol, le fou qui ne savait pas voler ». On avait tous fait un petit carnet où on avait une question à lui demander. Elle nous a montré comment elle a eu l'idée d'écrire son livre. Elle était en voyage en Irlande, elle a vu un rocher tout blanc. Il y avait une longue vue pour regarder ce rocher. Il n'était finalement pas blanc mais il était couvert de milliers de fous de bassan.

Puis elle a signé nos carnets.

Ulysse, CE2

20180413 101203

Sigrid Baffert ffait des dédicaces.

 

La lecture de ce roman nous a permis de nous poser des questions sur différents sujets : la vie des fous de bassan, le handicap, l'amitié...

A la suite de cette lecture suivie en classe, les élèves ont fait une fiche d'identité du fou de bassan.

20180507 091932

20180507 091920

20180507 091957

20180507 092020

20180507 092041

20180507 092811

20180507 092829

20180507 092845

 

Le saviez-vous ?

 

Le Fou de Bassan tire son nom de l'île de Bass. On dit qu'ils sont fous car les pêcheurs les voyaient plonger mais remonter le bec vide.

 

Il peut parcourir 450 km par jour. Il plonge d'une hauteur de 40 m, il peut atteindre une vitesse de 110 km/heure. Quand il plonge il ressemble un avion (cela a inspiré le concepteur du Concorde). Il se reproduit des deux côtés de l'Atlantique Nord après il migre vers le sud. Il mesure environ 90 cm de longueur, les ailes ont une envergure de 180 cm. Ce sont les plus grands oiseaux de mer d'Europe. Il peut vivre jusqu'à 21 ans.

 

 

Les enseignantes remercient Mme Creff, notre collègue de CM1, pour l'organisation des différents événements autour du prix littéraire !

 

mai 18
13
21:41

Krol-le-fou-qui-ne-savait-plus-voler Sigrid BafferTrois classes de l'école (CE2b, CE2d, CE1a) ont reçu Sigrid Baffert, l' auteure de « Krol le fou qui ne savait plus voler » roman sélectionné dans le prix Janusz Korczak.

Sigrid Baffert est arrivée chargée d'un grand sac rempli de documents à montrer aux enfants. Chaque classe avait beaucoup de questions à poser à l'auteure !

Lire la suite...

mai 18
13
21:10

Dans le cadre du prix Janusz Korczak, les élèves de CP B, CE1A, CE1B ont assisté à une représentation théâtrale jouée par la compagnie "Etoile et Compagnie" (Elsa Saladin et Aude Macé) le vendredi 13 Avril 2018.

Lire la suite ...

IMG 2892

mai 18
13
21:08

Dans le cadre du prix Janusz Korczak, les élèves de CP B, CE1A, CE1B ont assisté à une représentation théâtrale jouée par la compagnie "Etoile et Compagnie" (Elsa Saladin et Aude Macé) le vendredi 13 Avril 2018.

Le journal de BlumkaC'est une adaptation de l'album "Le journal de Blumka", illustrant la vie des enfants dans l'orphelinat créé par Janusz Korczak. Le livre avait préalablement été découvert en classe.

Les élèves et les enseignants ont vivement apprécié la pièce et les fructueux échanges avec les actrices.

Ce fut un excellent moment !

 

Les enseignantes remercient Mme Creff, notre collègue de CM1, pour l'organisation des différents événements autour du prix littéraire !

IMG 2892

IMG 2894

IMG 2895

mai 18
10
23:07

IMG 20180509 103001664Sébastien et Sophie du Centre Paris Lecture ont posé leurs valises pour presque 4 semaines dans notre école.

Des valises ? Des malles plutôt !

Qui contiennent en tout environ 200 livres :

albums, BD, romans, essais, livres documentaires…

 Depuis une semaine, les élèves de CE1A, CM1A et CM1B, avec leurs enseignantes et Valérie Girardon, la bibliothécaire de l’école, découvrent tous ces documents avec bonheur.

IMG 20180504 103810409 IMG 20180504 103717849

La suite est à lire ici ...

mai 18
10
23:04

Sébastien et Sophie de Centre Paris Lecture ont posé leurs valises pour presque 4 semaines dans notre école.

Des valises ? Des malles plutôt !

IMG 20180509 103001664

  Qui contiennent en tout environ 200 livres :

    albums, BD, romans, essais, livres documentaires…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Depuis une semaine, les élèves de CE1A, CM1A et CM1B, avec leurs enseignantes et Valérie Girardon, la bibliothécaire de l’école, découvrent tous ces documents avec bonheur.

IMG 20180504 103810409IMG 20180504 103717849

Sébastien a guidé les élèves pour classer les livres, repérer les thèmes qui les traversent et pour constituer des « vitrines » : 

IMG 20180509 103044729 HDR

IMG 20180504 110002529IMG 20180504 105954954

IMG 20180509 103059667

Sophie a amené les élèves à réfléchir à des thèmes comme « un désordre pour comprendre » ou « les mutins mutants ». Le point du jour est un petit journal, condensé de ces réflexions. A lire absolument  !

 Les malles ont déjà un nom  : «  Les sales gosses, mutins et mutants ».

Tout un programme !

 

 

 

 

 

 

avr. 18
15
17:58

Utilisation des tablettes en CM1B...

Nous avons voulu tester les tablettes pour écrire un billet pour le blog de l'école. Le sujet était de présenter l'activité piscine. Il fallait écrire un texte et insérer une photo. Voir les 1ères diapositives achevées.

IMG 20180330 141055

                                  Enseignante : Madame Blaye

avr. 18
11
18:23

Un coup de fil peut sauver une vie !

Les élèves ont appris, lors de l'intervention d'une policière en classe, les numéros d'urgence et les premiers gestes à faire pour sauver une vie.

20180307 093734

Pour mémoriser les numéros d'urgence, les élèves les ont personnalisés. 

 

Une policière est venue dans notre classe. On a commencé par les numéros utiles : le samu : 15, la police : 17, pompiers : 18  et l'appel d'urgence européen : 112.

Si on est témoin d'une accident, il faut poser des questions à la victime. Est-ce qu'il répond quand je lui parle ? Est-ce qu'il saigne ? Est-ce qu'il a mal ? Où a-t-il mal ?

Luca

20180313 092514

Un enfant invente un scénario et téléphone au bon numéro pour donner l'alerte.

20180313 094207

Le 13 mars 2018, une policière est intervenue dans la classe. Elle a commencé par parler de la sécurité routière en nous donnant un exemple : on est en sortie, on traverse et la maîtresse se fait renverser et elle saigne. Il faut prendre un pull, le mettre en boule puis appuyer sur la plaie pour éviter une hémorragie. Il faut appeler le samu (15), ensuite il faut voir si elle consciente ou inconsciente.

Ensuite, nous avons fait semblant avec de faux téléphones d'appeler les secours le 15, le 17, le 18. Puis nous avons appris à faire une massage cardiaque et appris à se servir d'un défibrillateur.

Paul

20180307 093700

20180313 093927

Nous avons appris comment utiliser le défibrillateur. Nous avons fait des scketches. Nous avons appris comment sauver des personnes qui ont perdu connaissance. Je connais les numéros d'urgence ; ce sont : le 18 pompiers, 17 police, 15 SAMU, et le 112 numéro d'urgence en Europe.

Raphaël

20180313 093910

20180313 094434 20180313 094527

Il faut savoir mettre le blessé en position latérale de sécurité.

20180313 094757 20180313 095322

Présentation du défibrillateur

 

Mardi 13 mars 2018, une policière est venue dans notre classe pour nous parler du danger. Elle nous a donné des conseils si un jour on se retrouvait face à une personne blessée ou inconsciente. Par exemple si elle est blessée à la colonne vertébrale ou qu'elle a quelque chose dans la bouche, pour ne pas qu'elle s'étouffe, il faut la mettre sur le côté. Il faut aussi savoir si elle est vivante. Pour le savoir, il faut mettre son oreille devant le nez de la personne et regarder son ventre. Il faut aussi appeler le samu (15) et si son cœur ne bat plus, il faut masser et aller chercher le défibrillateur.

Diane

20180307 093606

La policière est venue le 13 mars. Elle nous a expliqué quel numéro appeler, comment protéger et alerter, comment sauver une personne qui a perdu conscience, utiliser un défibrillateur. Elle nous a donné des petits livrets. Il y a écrit « J'alerte les secours au plus vite, je compose le 15 ou le 18, je me laisse guider par les questions du médecin, il me dira quoi faire et quand raccrocher »

Et je vais suivre ces instructions. Et je suis d'accord.

Mathilde

Enseignante : Patricia Nosrée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

avr. 18
11
18:21

Un coup de fil peut sauver une vie !

Les élèves ont appris, lors de l'intervention d'une policière en classe, les numéros d'urgence et les premiers gestes à faire pour sauver une vie.

Enseignante : Patricia Nosrée

 

20180307 093734

Pour mémoriser les numéros d'urgence, les élèves les ont personnalisés. 

 Lire la suite...