Fiche méthode pour l'histoire des arts 3e

Cette fiche méthode donne des conseils pour constituer sa liste d’œuvres, pour le jour de l'oral et fournit la grille d'évaluation de l'entretien avec le jury.

Préparer l'oral

 

FICHE METHODE POUR L’EPREUVE D’HISTOIRE DES ARTS 3ème

 

Petit rappel : Pour obtenir le brevet des collèges, en dehors des épreuves de français, mathématiques et histoire-géographie, il faudra cette année :

- obtenir la validation du niveau A2 en langue vivante,

- obtenir la validation du B2I

- obtenir la validation du livret de compétences

-  passer l’oral d’histoire des arts.

 

L’histoire des arts est une matière qui peut être, sous une forme ou une autre, enseignée dans toutes les disciplines abordées au collège.

 

Vous serez évalué en histoire des arts de deux manières différentes :

- tout au long de l’année en contrôle continu (une moyenne histoire des arts apparaîtra chaque trimestre dans votre bulletin)

- lors d’un oral qui aura lieu au mois de juin, et qui portera sur la liste d’œuvres que vous aurez choisies.

 

 

Pour constituer votre liste d’oral histoire des arts :

Votre liste doit être constituée de 5 œuvres ou objets d’étude différents.

Vous pouvez travailler seul, ou en équipe de 2 ou 3 maximum. Mais attention, dans ce cas vous devrez préparer des présentations plus longues.

Pour vos  œuvres, vous pouvez les choisir parmi les œuvres étudiées avec vos professeurs mais vous pouvez aussi les choisir librement.

Dans ce cas, il vous faudra consulter un professeur pour avoir son avis et son accord car il y a deux contraintes :

 

 - il doit y avoir au moins trois oeuvres du XXème siècle, période qui va être étudiée tout au long de l’année.

 - il doit y avoir au moins trois domaines représentés, parmi les 6 domaines artistiques suivants :

 

• LES ARTS DE L’ESPACE                     (architecture, urbanisme, arts des jardins…)
• LES ARTS DU LANGAGE                     (littérature, calligraphie, typographie…)
• LES ARTS DU QUOTIDIEN                 (arts appliqués, design, arts populaires…)
• LES ARTS DU SON                            (musiques, bruitage, technologie de création et diffusion du son)
• LES ARTS DU SPECTACLE VIVANT     (théâtre, musique, danse, mime, cirque, arts de la rue…)
• LES ARTS DU VISUEL                        (arts plastiques, cinéma, dessins animés, audiovisuel, arts     numériques…)

 

II ne peut donc pas y avoir dans votre liste trois films, trois romans, trois monuments ou trois œuvres musicales….

 

Le professeur référent de l’histoire des arts est Mme Larmoyer.

Vous pouvez lui demander conseil à l’adresse arts.rouault@gmail.com, et vous lui soumettrez votre liste dès qu’elle sera prête.

Un oral blanc vous permettra de vous entraîner au printemps 2014, avant l'épreuve orale qui aura lieu mercredi 11 juin 2014 après-midi.

 

 

Passer l'oral

 

Pour l'oral blanc, vous devez préparer au moins deux oeuvres au minimum.


Le jour de votre oral :

 

Le jury attendra de vous une présentation de l’objet d’étude qui devra durer 5 minutes.

Il faudra introduire et conclure votre propos, et organiser les informations que vous donnerez au jury.

Pour cela, voici un fil conducteur qui pourra vous aider, mais en fonction de l’œuvre vous pourrez bien sûr développer ou écarter certains points selon ce qui vous semblera le plus opportun.

Il ne s’agit pas d’un plan à suivre à la lettre, sentez-vous libre !

Vous pouvez :

 

1)       Vous présenter et donner votre liste

 

2)       Présenter l’objet d’étude sélectionné par le jury :

  1. Donner la nature de l’œuvre, son titre, le nom de l’artiste, les dimensions de l’oeuvre
  2. Situer l’œuvre dans le temps et dans l’espace (contexte historique, social, politique, religieux…

 – lieu de fabrication, d’exposition)

  1. Le public visé – le public atteint

 

3)       Décrire l’œuvre avec un vocabulaire technique précis

 

4)       Commenter personnellement l’œuvre.

  1. Rappeler le message de l’artiste
  2. Exprimer vos sentiments, vos pensées au sujet de cette œuvre

 

5)       Conclusion brève : en une phrase ou deux, rappeler les éléments essentiels de l’œuvre en essayant d’ouvrir vers autre chose, en parlant par exemple d’une autre œuvre artistique en lien avec l’œuvre étudiée.

 

Il ne s’agit pas de tout dire en 5 minutes, il faut que vous en sachiez davantage sur l’œuvre afin de répondre aux questions qui vous seront posées lors de l’entretien.

Pour savoir ce qu’on attendra de vous, reportez-vous à la grille d’évaluation ci-dessous :

 

 

GRILLE D’EVALUATION POUR L’ORAL D’HISTOIRE DES ARTS

 

Parties à évaluer

Détail des éléments à évaluer

Points

 

 

Communication

(8 points)

 

Voix :

débit, diction, volume sonore, expressivité

   /2

Force de conviction :

fonction de contact (regarder ses interlocuteurs), rythme (pas de blancs), charisme, capacité à gérer son appréhension

   /2

Gestuelle, attitude :

ponctualité, formules de politesse (bonjour, merci de m’avoir écouté, au revoir) ; tenue vestimentaire appropriée ; posture du corps, déplacements appropriés

   /2

Qualité de l’expression orale :

Maîtrise du langage technique, niveau de langue courant ou soutenu

   /2

 

 

Contenu

(12 points)

Présentation :

Savoir présenter une œuvre (titre, auteur, nature)

   /1

Contexte :

Savoir situer une œuvre dans son contexte (historique, culturel, politique, religieux…)

   /2

Description de l’objet d’étude :

Décrire l’œuvre avec un vocabulaire spécifique

   /3

Interprétation :

Saisir l’essentiel du message de l’œuvre, savoir l’interpréter

   /3

Point de vue personnel :

Exprimer son point de vue personnel à propos de l’œuvre

   /2

Entretien :

Savoir répondre aux questions

   /1

 

La photographie

En pièce jointe, une fiche méthodologique sur la photographie.

Oeuvre littéraire

 

Fiche technique pour des œuvres de littérature

Cette fiche technique rassemble le vocabulaire qui vous permettra de présenter à l’oral d’histoire des arts une œuvre littéraire. Tâchez de compléter la plupart des éléments ci-dessous :  

1) Présentation de l’œuvre littéraire :

a) Titre de l’œuvre :

b) Auteur : prénom, nom et dates, nationalité

c) Date et lieu d’écriture de l’œuvre littéraire :

d) Genre de l’œuvre : conte, nouvelle, roman, épopée, pièce de théâtre…

f) Support de l’œuvre : nombre approximatif de pages, de chapitres, d’actes pour une pièce de théâtre, de poèmes

h) Sous-genre : conte merveilleux, roman policier, réaliste, roman épistolaire (par lettres), nouvelle fantastique, tragédie, comédie, fable…

i) Contexte historique, politique et culturel de la création de l’œuvre. L’école ou courant auquel appartient l’artiste (classicisme, réalisme, naturalisme, romantisme…)

2) Description de l’œuvre :

   Pour une œuvre narrative (conte, roman, nouvelle, pièce de théâtre)

Résumé de l’histoire racontée : servez vous des questions suivantes : qui ? quoi ? quand ? où ? quelles actions ?

Les personnages principaux : nom, prénom, âge, métier, caractérisation physique et morale, relation avec les autres personnages, rôle dans l’histoire (héros/opposant/adjuvant)

Les thèmes importants évoqués

Le style de l’auteur : rythme et longueur des phrases, vocabulaire et registre de langue choisis (familier, courant, soutenu) , langage imagé, type de narration (au passé ou au présent, narrateur interne ou externe)

Pour un poème :

       Le sujet raconté par le poème

Composition du poème : poème en vers ou en prose, vers libres

       Pour les poèmes en vers, nombre de vers, de strophes, mètres choisis (alexandrin, octosyllabe…)

       Forme de poème choisi : sonnet, fable avec morale….

       Les thèmes importants évoqués et le champ lexical dominant

       Les figures de styles (métaphore, comparaison, oxymore, anaphore, métonymie)

       La sonorité et le rythme du poème (allitération, assonnance, ponctuation)

3) Interprétation de l’œuvre

Le sens de l’œuvre : les intentions de l’artiste, le message ou la raison pour laquelle il a créé l’œuvre, l’effet recherché.

La contextualisation : mise en relation de l’œuvre avec le contexte historique et le courant artistique auquel l’œuvre se rattache

La portée de l’œuvre : les réactions des contemporains, son intérêt historique et artistique (en quoi est-elle innovante ?)

Peinture, sculpture, dessin

Fiche technique pour des œuvres de peinture, de sculpture ou de photographie.

Cette fiche méthode rassemble le vocabulaire qui vous permettra de présenter à l’oral d’histoire des arts une peinture, une sculpture ou une photographie. Tâchez de compléter la plupart des éléments ci-dessous :  

1) Présentation de l’œuvre:

a) Titre de l’œuvre :

b) Auteur : prénom, nom et dates

c) Date et lieu de réalisation de l’œuvre :

d) Type de l’œuvre (tableau, dessin, sculpture, photographie…)

e) Support (toile, bois, papier, parchemin, tissu, mur…)

f) Dimensions de l’œuvre :

g) Lieu de conservation (musée, collection privée…)

h) Genre (portrait, paysage, nature morte, scène historique, mythologique, religieuse, scène de la vie quotidienne…)

i) Contexte historique, politique et culturel de la création de l’œuvre. L’école ou le courant auquel appartient l’artiste.

2) Description de l’œuvre :

   Pour un dessin, une peinture

La composition : les différents plans, les lignes structurantes (avec point de fuite), la perspective et profondeur, la répartition des masses, la symétrie…) (possibilité de faire un schéma sur un calque)

La technique utilisée : dessin au crayon / fusain / pinceau / pastel, à la sanguine / craie …, aquarelle, estampe, peinture à sec, peinture à l’eau (fresque, gouache, …), peinture à l’huile, peinture acrylique, collage…

Le dessin : netteté ou flou des traits/contours, graphisme…

Les couleurs : couleurs utilisées, couleurs dominantes, couleurs dégradées/contrastées, sombres/claires, dans les tonalités chaudes/froides, touches au couteau, au doigt, petites / larges touches, touches épaisses/minces, touches séparées, grattage…)

La lumière : zones éclairées / dans l’ombre, source(s) de la lumière

 Pour une photographie :

La composition : les différents plans, les lignes structurantes (avec point de fuite), la perspective et profondeur, la répartition des masses, la symétrie…) (possibilité de faire un schéma sur un calque)

Technique : photo argentique, numérique

Angle de prise de vue : vue frontale, plongeante, en contre-plongée, oblique

Echelle des plans : gros-plan, plan moyen, plan large

Lumière : jour/nuit, naturelle/artificielle

Noir et blanc, couleur, sépia

3) Interprétation de l’oeuvre

Le sens de l’œuvre : les intentions de l’artiste, le message ou la raison pour laquelle il a créé l’œuvre, l’effet recherché

La contextualisation : mise en relation de l’œuvre avec le contexte historique et le courant artistique auquel l’œuvre se rattache

La portée de l’œuvre : les réactions des contemporains, son intérêt historique et artistique (en quoi est-elle innovante ?)