juil. 18
11
13:04

Voilà cinq mois que les CM1C ont entamé un ambitieux projet d'adaptation de contes japonais sous la forme d'un film d'animation en stop-motion (technique de prises de vue images par images). Après un long travail préparatoire de lecture, découpage en plans, dessin de storyboard, (voir photos)

Story board Emmanuelle 1

Story board Lucas1

les élèves ont dessiné des esquisses de décor, des silhouettes de personnages puis ont confectionné des personnages en papier noir qu'ils ont assemblés avec des attaches parisiennes. Les décors ont été préparés en papier vitrail, papier de couleur translucide (qui laisse passer la lumière).

Une fois ce travail préparatoire achevé, les élèves ont entamé les prises de vue (le film contient exactement 2665 photos!) en disposant les décors sur une boîte à lumière et en déplaçant les personnages entre chaque photo afin de créer l'illusion du mouvement.

DSCN5554 - Copie (800x600)

 

Une fois finies les prises de vue, il a fallu assembler les photos pour en faire un film grâce à un logiciel informatique. Pour finir, douze élèves ont prété leur voix pour l'enregistrement des dialogues un mercredi après-midi à l'école.

Voici le résultat de leur travail! Bonne séance :

https://www.youtube.com/watch?v=YRbH0t5GTyI

juil. 18
01
15:19

Le 7 juin, la classe de Cm1A a visité le musée d'Orsay avec pour fil directeur "les paysages".

Le guide était tout à fait passionnant !

orsay 1 

 

 

 orsay 2

 

oscar et Charlie 2

Gabirel

Lola Lior

louis lois

Justine Tiffany

marguerite therese

Nina Sibylle

samantha lia claire

Tania Lana

Antoine et abdu

Brune Julie

Charlie et Oscar

Ennio Jordan

 

 

juin 18
13
21:59

Pour finir l'action lecture concernant le philosophe Michel Serres,

Deux questions ont été posées aux enfants :

1) Michel Serres a-t-il sa place dans la malle "Sales gosses, mutins et mutants" ?

IMG 20180525 113244881

 

2) Si je vous dis "Serres", vous me dites ... ?

Chacun a écrit tous les mots qui lui venaient à l'esprit  :

serres2

IMG 20180525 113025886

et Sébastien les a réunis sous la forme d'un nuage de mots :

thumbnail

 

Merci au centre Paris Lecture pour cette formidable aventure !

Et si par hasard Michel Serres en vient à nous lire ici, sachez que les élèves ont été sensibles à votre esprit facétieux, bienveillant mais aussi mutin, mutant... et parfaitement sale gosse !

 

Action Lecture : Billet précédent

 

 

juin 18
12
21:55
Catégories: Les CM1 , Lire Dire Ecrire

aff ex michel serres 1IMG 3263

 

Michel Serres est un grand écrivain et en même temps un philosophe, il ne pense pas comme nous, il dit qu'il est contre la société telle qu'elle est maintenant. Il a vécu son enfance à Poulère, ses parents lui donnaient des gifles quand il avait des bonnes notes mais il ne se décourageait jamais. Le métier de son père était d'être « dragueur », Michel Serres l'aimait beaucoup. Sa mère était l'une des seules filles à être mariée car tous les garçons étaient morts à la guerre. Michel Serres avait un grand frère, un petit frère et une petite sœur, il déteste la guerre. (Juliette)

 

 J’ai trouvé que Michel Serres s’intéressait beaucoup à la pollution et à la guerre. Michel Serres, regarde partout, c’est normal, c’est un philosophe, mais il est comme un espion qui retient les plus petits détails. Ce qu’il regarde peut paraître banal mais comme aucun philosophe ne s’y intéresse, ça devient intéressant. (Marguerite)

Michel Serres est un philosophe qui voit les voitures comme des crustacés. (Lior)

 

J’ai bien aimé « Paris Lecture » surtout le film sur le dragueur, c’est le bateau du père de Michel Serres. Il y a aussi Poulère le lieu d’enfance de Michel Serres. Michel Serres est un philosophe. Il est très intelligent. Son père lui donnait des gifles quand il avait de bonnes notes ! Il disait que sa maîtresse était très méchante. Il a inventé des personnages : Pantope, le Récitant, le Tiers-instruit, le Malpropre, le Thanatocrate, Petite Poucette, l’Homniscient, le Grand Fétiche et mon préféré Hermès. (Noor)

Le philosophe a beaucoup écrit, en particulier sur la communication. (Nina)

Le paradis, pour Michel Serres, c’est la Terre. (Abdurrochman)

Nous avons trié des livres, fait des familles de mots, on a enfilé les lunettes de Michel Serres et on a travaillé sur les tablettes pour en savoir plus sur Petite Poucette. (Gabriel)

Il voit les choses d’une autre façon que nous, par exemple si je dis « vélo », ça fait penser à « VTT », « mobylette »… mais lui, ça lui fait penser à « mou dehors » et « dur dehors » ou même à « scorpions de mer ». (Justine)

Je sais que Michel Serres ne veut pas porter l’épée car il n’aime pas la guerre. (Lola)

Poulère est une ville de son enfance, à côté de la Garonne. (Ennio)

On a travaillé sur les livres : il y a eu des livres que j’ai préférés et d’autres qui m’ont moins plus. On a travaillé sur Michel Serres, on a appris que c’était un philosophe et qu’il avait écrit plus de soixante-dix livres ! C’était bien. On a vu une exposition sur les personnages qu’avait inventés Michel Serres : Pantope, le voyageur, le Récitant, professeur, le Tiers Instruit, l’éducateur, le Thanatocrate, stratège ambitieux, le Grand Fétiche… Michel Serres n’aime pas la guerre. Il est très vieux. (Inès)

Quand il était petit, son père lui donnait des claques lorsqu’il ramenait des bonnes notes. (Tania)

Il a beaucoup écrit et a passé 47 ans de sa vie à réfléchir à la communication. (Lia)

Il raisonne par comparaisons et a voyagé à travers tous les pays. (Charlie)

IMG 3238

Michel Serres est un philosophe qui a une vie très intéressante : par exemple, quand il avait de bonnes notes, son père le giflait ! Il avait un frère quasi-jumeau. Leur père était dragueur, un dragueur est une personne qui navigue sur un fleuve pour extraire du sable. Michel Serres a créé des personnages et nous avons cherché dans des livres de Tintin et trié les images qui pouvaient correspondre à ces personnages ; par exemple, pour Hermès, dieu de la communication, on devait trier une personne qui communique… Michel Serres avait des étudiantes plus sérieuses et plus attentives que ses étudiants et ça lui posait un gros gros problème. (Louis D)

 Michel Serres aime les maths, la géométrie, les sciences… (Claire)

Quelquefois, des gens lui disent que c’était mieux avant, alors il répond : « oui, c’était mieux avant, quand il y avait Staline, Hitler… quand il y a eu 150 millions de morts ». (Loïs)

J'ai beaucoup aimé l'aventure Paris Lecture, car on est rentré dans la vie d'un philosophe et écrivain, Michel Serres. Il est né à Poulère. Son père était un dragueur, et il le giflait quand il avait des bonnes notes, parce qu'il voulait que Michel privilégie les bateaux et non l'école. Michel Serres a écrit des livres sur de nombreux sujets: sa famille, sa vie... Pour moi cet écrivain est un modèle car il a brillé dans plusieurs domaines.    (Diana)

 Michel Serres a réfléchi à beaucoup de choses. C'est le travail des philosophes. (Tiffany).

Je pense que Michel Serres s’intéresse à la communication des uns avec les autres par téléphone, parce qu’il s’interroge sur comment nous communiquons ensemble. (Julie)

Je sais que Michel Serres est un philosophe et qu’il pense différemment. (Sibylle)

On a travaillé trois semaines sur ce que pensait Michel Serres. Il habitait Poulère quand il était jeune. Son père était dragueur. Je sais que Michel Serres a passé toute son enfance près de la Garonne et qu’il « mangeait des cailloux ». (Samantha)

Michel Serres est un sénior, il est philosophe et écrivain. Il a vécu à la campagne toute son enfance. (Thérèse)

Son père était dragueur (sur un bateau) (Lana)

A Paris lecture, nous avons travaillé sur Michel Serres. Il est philosophe et écrivain. Nous sommes allés voir une exposition où il y avait une affiche de « petite poucette », c’est lui qui l’a inventée. On a aussi appris  qu’il habitait, quand il était jeune, à Poulère près de la Garonne qui est un fleuve. Son père le giflait quand il avait des bonnes notes ! Quand on demande à Michel Serres si c’était mieux avant, il répond oui mais il pense non avec tout ces dictateurs et ces abominables vieillards qui ont fait tuer les pères et les fils. Il cite sa mère qui était la seule à se marier pendant la guerre à cause des hommes qui mouraient. (Luiza)

 

IMG 3264

J’ai bien aimé mais c’était un peu long. Au début on a fait une bulle de mots. Après on a été réparti dans d’autres classes, on pouvait être avec Madame Blaye, Madame Féron, Sébastien, Sophie ou Madame Creff. J’étais avec Madame Féron. Michel Serres se prenait des claques quand il avait de bonnes notes. Il avait un grand frère qui avait 11 mois de plus et une sœur. On a visité l’exposition de l’école et on a rencontré les personnages de Michel Serres : l’Hominiscent, Hermès, le Récitant, Petite Poucette, Pantope, Le Malpropre, le Tiers Instruit, le Grand Fétiche, le Thanatocrate. (Titouan)

 

Suite à la visite de l’exposition :

L’hélicoptère est quelque chose qui permet de voyager, de secourir et de regarder le monde. (Antoine)

 

Si Michel Serres a choisi Hermès, je crois que c’est parce qu’il aime bien quand les gens s’envoient des messages. En quelque sorte, il aime la communication. (Louis V.)

 

Je pense que Michel Serres essaye de voir au-delà des apparences. (Brune)

 

Michel Serres est un philosophe, comme tous les philosophes, il s’interroge et les mathématiques sont souvent sources de questions. (Oscar)

 

 Peut-être que Michel Serres veut explorer l’univers pour aller loin. Mais peut-être que c’est une galaxie mentale. (Lucas)

 

 IMG 3268

 (Toutes les magnifiques illustrations sont ceux de la classe des Ce1a)

 

Action Lecture : Billet suivant / Billet précédent

 

juin 18
10
16:09

Les Cm1B sont allés à Radio France écouter « La boîte à joujoux » de Claude Debussy sur une nouvelle histoire de Marie Desplechin.

Ils ont entendu l'Orchestre Philharmonique de Radio France, dirigé par Elena Schwartz. L'histoire était racontée par Eric Ruf accompagné de la bruiteuse Sophie Bissantz.

Lire la suite ...                                         Enseignante : Mme Blaye

juin 18
10
16:08

Les Cm1B sont allés à Radio France écouter « La boîte à joujoux » de Claude Debussy sur une nouvelle histoire de Marie Desplechin.

Ils ont entendu l'Orchestre Philharmonique de Radio France, dirigé par Elena Schwartz. L'histoire était racontée par Eric Ruf accompagné de la bruiteuse Sophie Bissantz.

 

A l'origine, la musique avait été écrite pour accompagner l'histoire écrite par André Hellé. Timothée nous raconte succinctement l'histoire :

« Je vais vous raconter la vraie histoire de la boîte à joujoux. Tout commence dans un magasin de jouets, une poupée se réveille, appuie sur l’interrupteur de l’appareil à cassettes. La danse commence. Un soldat arrive, il est amoureux de la poupée mais Polichinelle aussi est amoureux. La guerre éclate ! Le soldat sort son sabre…boum boum le soldat est blessé. La poupée se marie avec le soldat. Ils s’achètent des oies, des vaches…Vingt ans plus tard, le soldat a une longue barbe blanche… »

 

Les deux histoires se déroulent de la même manière comme l'explique Sarah-Louise :

« Cette pièce est composée : d’un prélude : le sommeil de la boîte, du 1er tableau : le magasin de jouets, du 2ème tableau : le champ de bataille , du 3ème tableau : la bergerie à vendre , et du 4ème tableau : après fortune faite . Les personnages sont : la poupée, le soldat et le polichinelle dans la version originelle écrite par André Hellé.

Il existe une deuxième version, celle de Marie Desplechin. La voici : les personnages sont : la petite fille champignon qui louche et qui crache, Sujitoro Akayoto, l’écuyer Pavoisé, les 119 petites filles champignons, le chat noir et blanc, le dragon Pendragon, le cochon cochonné et la famille petit Ours. Au concert il y avait des musiciens mais également un récitant nommé Eric Ruf et une bruiteuse Sophie Bissantz. J’ai préféré l’histoire moderne car elle est plus imaginaire et il y a plus de personnages. »

 

IMG 20180606 151630

 

Les élèves ont particulièrement aimé la nouvelle histoire brillamment racontée par Eric Ruf accompagné par des bruitages faits sur scène par Sophie Bissantz et vraiment amusants à observer !

Emma : « À l’origine l’histoire a été écrite et dessinée par André Hellé alors que la musique est de Claude Debussy. Marie Desplechin a repris le conte et l’a modernisé …

Une petite fille champignon décide de quitter son arbre. Elle sorte de l’ordinateur par l’imprimante! Elle atterrit dans le salon…

Quand Eric Ruf (le récitant) faisait des pauses dans l’histoire – pour laisser place à la musique – le dernier mot était le thème des musiciens. C’était impressionnant car il y avait une bruiteuse qui faisait même le bruit de l’imprimante ! C’était vraiment très bien!!!! »

Mara : « L'histoire était splendide, mais les accompagnements que faisait la jeune femme étaient mieux ! L'idée des petites filles champignons et du jeu vidéo était très réussie. C'était très drôle que seul le chat noir et blanc soit témoin de la scène qui se passe sur le tapis du salon. Les quelques petites paroles du père (le narrateur) m'ont fait bien rire, comme :

« Combien de fois j'ai dit aux enfants d'éteindre l'imprimante ! »

ou

« Combien de fois j'ai dit aux enfants de ranger les jouets quand on va se coucher ! » 

 

IMG 20180606 151656

Théodore : « A Radio France un conteur raconte l’histoire modernisée, inspirée de l’histoire originale. Une femme faisait les bruitages avec divers objets. Cette pièce a été demandée à Debussy par un dessinateur André Hellé qui racontait des histoires aux enfants.

Voici comment commence la nouvelle histoire : des petites filles champignons d’un jeu vidéo s’ennuient. Une petite fille champignon décide de s’en aller. Pour sortir elle se glisse dans l’imprimante ! Et se retrouve sur le tapis du salon… »

IMG 20180606 151607

 

 IMG 20180607 162057

Malik : « Nous sommes allés à Radio France écouter une œuvre de Claude Debussy nommée la boîte à joujoux. Les personnages principaux sont la petite fille champignon qui crache, Sujitoro Akayoto et l’écuyer Pavoisé. J’ai beaucoup aimé les bruitages, par exemple le tuyau pour faire le dragon ou bien une essoreuse à salade pour l’imprimante. C’est une nouvelle version écrite par Marie Desplechin, un écrivain français qui écrit pour les enfants et la jeunesse. La première version avait été écrite par André Hellé. J’ai bien aimé le moment où Sujitoro Akayoto est sur le champ de bataille face à l’écuyer Pavoisé. »

 

Romy : Nous avons écouté la boîte à joujoux de Debussy « revisitée » par Marie Desplechin. Il y a eu des bruitages. Quelqu’un a raconté l’histoire et c’était drôle, car il n’arrêtait pas de dire « J’ai pourtant dit aux enfants d’éteindre l’imprimante, mais bien sûr personne ne m’écoute ». Mon personnage préféré était la petite fille indépendante qui crache et louche. J’ai reposé mes yeux tout en écoutant l’histoire et c’était agréable. Bref j’ai aimé et j’ai envie d’y retourner.

 

Karel : Nous sommes allés au concert de la boîte à  joujoux en métro. J'ai bien aimé l’histoire. J'ai aussi aimé les bruitages faits par une dame devant les musiciens. Elle s'appelait Sophie Bissantz, elle utilisait des accessoires comme : un bol d'eau, une poupée électronique, une espèce de tuba, une boule de guirlandes…

Et avec ces instruments elle faisait les bruitages !

 

Maria-Giulia : Quand nous sommes allés à Radio France nous avons écouté « La boîte à joujoux » de Debussy mais pas avec l’histoire originelle de André Hellé, avec l’histoire de Marie Desplechin racontée par Eric Ruf, (qui la récitait très bien). Les deux histoires ont quelques points communs, par exemple dans les deux, deux personnages masculins se battent pour avoir le cœur de l’héroïne mais les deux histoires sont quand même bien différentes. Sophie Bissantz la bruiteuse m’a épatée avec les objets qu’elle utilisait pour faire les bruits de l’histoire comme, par exemple, des guirlandes emmêlées pour le bruit des pas. L’œuvre m’a beaucoup plu et la musique de Debussy était magnifique !

 

Eya : Nous sommes allés à Radio France  pour écouter la boîte joujoux. Il y a plein de petits personnages rigolos. L'histoire se déroule dans un jeu vidéo, avec 119 petites filles champignons mais il y a une étrange petite fille champignon qui louche, qui crache et qui a des cheveux frisés. Un jour elle décide de découvrir le monde.

 

Marie : Le jeudi 24 mai, nous sommes allés à Radio France pour écouter la boîte à joujoux de Debussy. Debussy est né en 1862 et est mort en 1918. Il a vécu 56 ans. En classe, nous avons entendu l'histoire originale. Elle a été écrite par André Hellé pour accompagner la musique de Debussy. Les personnages principaux de cette version sont : la poupée, le soldat, et le polichinelle. A Radio France, nous avons écouté la 2ème version qui a été écrite par Marie Desplechin. Voici les personnages principaux : la petite fille champignon qui louche, qui crache, et qui a les cheveux emmêlés, Sujitoro Akayoto, et l'écuyer pavoisé. Moi, j'ai préféré la 2ème version. Je vous conseille vivement d'aller à Radio France et d'écouter la boîte à joujoux.

Enseignante : Mme Blaye

 

 

 

 

juin 18
02
18:56

Lors de la troisième semaine de l'action-lecture, les élèves  ont  poursuivi  la découverte  du  philosophe   Michel Serres en  évoluant à travers son œuvre littéraire et sa pensée.

L'ensemble  des 3 classes de CE1A,  CM1A, CM1B  a  été  mélangé et  réparti  en  6 groupes d'élèves   qui ont participé à plusieurs ateliers de recherche

Ces ateliers,  menés sur  5 matinées entières  ont permis  aux élèves de découvrir les thèmes et  les idées de Michel Serres  et de caractériser sa manière de penser, sa façon de fabriquer des idées,  sa « production ».

Ce parcours de découverte, lors des ateliers de recherche  s'est effectué à travers plusieurs approches.

- Un des ateliers, intitulé "L'auteur " était réservé à la découverte de la vie de Michel Serres:

A cette  occasion, les élèves  ont vu 3 extraits  du film " Empreintes" au cours duquel  le philosophe raconte sa vie.

1

Grâce à ce récit autobiographique,  les élèves se sont appropriés les lieux,  ont connu les personnages de son histoire et ainsi commencé à comprendre les bases et le cheminement de la construction de sa pensée.

- Un deuxième atelier, intitulé  "les seuils" a permis aux élèves d'appréhender les thèmes et sujets traités par  Michel Serres à travers la classification des pages de couverture de ses  livres et la mise en lien des familles de livres.

Ceci a  permis aux élèves de s'interroger sur les sujets de prédilection de l'auteur.

 

IMG 3129

 

 IMG 3127

 

- Un troisième atelier  intitulé " Images" permettait un nouvel exercice de catégorisation et de  mise en lien des images et des citations extraites  du  livre "L'Art des ponts". 

Les  élèves ont  observé, réfléchi, écrit  et confronté  leurs idées et  sont rentrés  petit à petit dans l'œuvre du philosophe.

 

 

 - Lors  de l'atelier " Observatoire des livres " les élèves  ont  répertorié les livres suivant de nombreux de critères (titre, éditeur, thème, illustration...)  et ont constaté la récurrence des thèmes abordés  tout au long de  son œuvre.

8

14

 

- L'écoute des chroniques de Michel Serres évoquant  des sujets relatifs au vélo, à la gourmandise, lors de l'atelier "Les mots" a permis de comparer leur  "nuage" de mots  avec  celui de Michel Serres !

12

9

10 

Recherche dans le dictionnaire obligatoire !

Action Lecture : billet précédentbillet suivant

 

 

 

 

mai 18
25
18:20

aff ex michel serres 1

  Michel Serres

Qui est-il ?

Que pense-t-il ?

Comment pense-t-il ?

Comment regarde-t-il

le monde ?

 

      La visite continue ici...

 

mai 18
25
18:20

aff ex michel serres 1

  Michel Serres

    Qui est-il ?

    Que pense-t-il ?

    Comment pense-t-il ?

    Comment regarde-t-il le monde qui nous entoure ?

  IMG 20180523 121029912

   Les Ce1A, les CM1A et les CM1B ont visité l’exposition sur Michel Serres installée de façon éphémère par le centre Paris Lecture dans notre école : des nuages de mots, des images, les personnages de Michel Serres présentés sous forme de cartes d’identité :

action lecture Michel serres

Une visite peu conventionnelle car il ne s’agissait pas de tout lire et de tout retenir mais de procéder à un relevé de mots dans l’exposition, que les enfants devaient ensuite illustrer. Ces mots, plusieurs centaines pour les trois classes, étaient, pour la plupart, des portes d’entrée dans l’univers de Michel Serres.

action lecture Michel serres1

IMG 20180515 090811

IMG 20180515 090807

IMG 20180515 090820

Ces portes ont ensuite été poussées : les mots relevés ont été sélectionnés, triés, et surtout organisés et mis en lien sous la forme d’une grande carte réalisée par les enfants avec Sébastien :

IMG 20180524 153737032

IMG 20180524 153707668

IMG 20180524 153728591

 

A quel personnage de Michel Serres les enfants s’identifient-ils le plus ? A Petite Poucette  !

IMG 20180524 153713850petit poucette 1

 Merci au centre Paris Lecture de nous autoriser à  publier tous ces documents.

A noter : le superbe travail de l'illustrateur Boutanox pour le Centre Paris Lecture notamment l'affiche avec la photo de Michel Serres qui introduit ce billet et celle que vous n'avez pas manqué de voir devant l'école ces dernières semaines (et qui représente très bien la première séance de découverte des malles par les enfants ! ):

thumbnail

 

Action Lecture : billet précédent / billet suivant

 

 

mai 18
22
19:56

idéeCertains se sont demandés : « Mais qu’est-ce que le « Point du Jour » ? ».

Les plus observateurs ont pu le lire dans les cours de l’école ou devant l’école.

C'est un petit journal, imprimé sur une feuille A4 le lendemain de sa conception.

Le contenu est construit en atelier avec Sophie dans le cadre de l’Action Lecture.

Les élèves nous offrent le fruit de leur(s) réflexion(s) et nous donnent à notre tour l’occasion de nous étonner, de nous interroger, de sourire, de nous remettre en question...

"Cession de rattrapage" pour ceux qui ne les ont pas lus...