avr. 18
15
17:58

Utilisation des tablettes en CM1B...

Nous avons voulu tester les tablettes pour écrire un billet pour le blog de l'école. Le sujet était de présenter l'activité piscine. Il fallait écrire un texte et insérer une photo. Voir les 1ères diapositives achevées.

IMG 20180330 141055

                                  Enseignante : Madame Blaye

avr. 18
15
17:55
Catégories: Les CM1 , Divers , Lire Dire Ecrire

Utilisation des tablettes en CM1B...

IMG 20180330 141055

Nous avons voulu tester les tablettes pour écrire un billet pour le blog de l'école. Le sujet était de présenter l'activité piscine. Il fallait écrire un texte et insérer une photo. Voici les 1ères diapositives achevées.

 

 COMMENT  NAGERKarel(2)

Emma Un jour à la pi

 

la journee a la piscine ines

 

La piscine  romy

 

lola Journée de pisc

 

Luiza la piscine(4)

 

MALIK l'a pas à(1)

 

Vive la piscine Juliette (1)

 

Avantage des tablettes par rapport à l'utilisation de la salle informatique : chaque élève a sa tablette en classe alors qu'il n'y a qu'un ordinateur pour deux élèves en salle informatique.

Inconvénient : il est plus difficile d'utiliser le traitement de textes sur les tablettes que sur les ordinateurs. Redimensionner les photos, corriger des fautes…

Nous avons aussi utilisé pour la 1ère fois l'espace de stockage SynBox dans le « cloud ».

Certains ont vite fini et ont pu alors faire des mathématiques sur l'application « Calcul@TICE»…Une récompense appréciée !

L'expérience est à renouveler pour aboutir à une plus grande autonomie des élèves dans la production d'écrits pour le blog et dans la gestion des sauvegardes, et pour acquérir une meilleure prise en main des tablettes. Il nous reste également à tester les nombreuses applications déjà installées…

Madame Blaye

mars 18
28
19:04

Sans quitter Paris, c'est la troisième semaine que les Cm1A participent à un défi d'anglais dont le décor est San Francisco. Chaque semaine, ils reçoivent des indices. C'est un vrai jeu de piste, qui, grâce à Internet, a permis aux élèves d'apprendre à se diriger (go right, go left, go straight), de mémoriser ou de revoir des mots de vocabulaire (door, key, on, in, behind, under...) , et de découvrir la belle ville de San Francisco avec son Golden Gate Bridge orange, son immense parc, ses maisons victoriennes... dont la célèbre maison bleue de la chanson de Maxime Leforestier !

 libre de droit2

Le défi n'est pas terminé, cette semaine, il y a un nouveau message codé à décrypter...

mars 18
24
14:04

Depuis deux semaines, les élèves de toutes les classes offrent des poèmes aux autres élèves : des poèmes, des haïkus, des slams qu'ils ont créés ou des poésies apprises en classe ou sélectionnées dans des recueils ; des poèmes pour faire chanter le français et des langues étrangères...

 

Voici quelques productions :

Les CM1a nous ont offert des slams sur le thème du handicap. Découvrer d'autres slams créés par ces élèves en hommage à Nelson Mandela.

Une élève nous présente le projet et Claire dit son slam :

Slam créé par Brune :

Les slams de Lola et Lior :

Slam de Nina :

Slam de Sybille :

Les CM2b ont choisi un poème appris en classe ou en ont choisi un dans un recueil de poésies.

Paul présente le projet de la classe :

Aurélien lit un poème de Jacque Prévert :

Lounis lit un poème de Victor Hugo :

Sacha lit un poème de Georges Jean

Paul récite un poème de Victor Hugo :

 

Les élèves de CPa et CPc ont proposé un spectacle dans le préau. Ils ont chanté, accompagnés au piano par le professeur de musique, deux chansons et le poème de Jacques Prévert "Chanson pour les enfants l'hiver".

 

Les élèves de CPd qui travaillent sur le thème du Japon ont créé des haïkus !

 

Les CE2b ont fait chanter le français et les langues étrangères parlées par différents élèves de la classe. Ils ont créé leur poésie en équipe et sont allés les présenter dans de nombreuses classes en faisant deviner les langues utilisées dans les poèmes.

 

Laila, Sophie et Valentin ont créé "Le printemps" (langues entendues : le français, l'anglais, le norvégien)

Alexandre, Mohamed-Samy, Romain, Yann ont créé "Le désastre de l'eau"  (langues entendues : le français, l'arabe)

Antoine L. et Emile ont crée "Le tanker" (langues entendues : le français, le grec)

Gabriel, Luca et Paul ont créé "Une goutte d'eau" (langues entendues : le français, l'italien, le portugais)

Gaspard, Hugo et Raphaël ont créé "Vive la pluie" (langues entendues : le français, le polonais et l'anglais)

Alkmini et Antoine K. ont créé "Poséïdon et Ulysse" (langues entendues : le français, le grec)

Alexia et Khadija ont créé "L'eau" (le mot "eau" a été dit en de nombreuses langues)

Alkmini, Diane, Léonine et Mathilde ont créé "Paris, capitale de la France" (langues entendues : le français, le portugais, le grec)

Anouk, Clarisse et Mickael ont créé "L'eau de la mer" (langues entendues : le français, le portugais)

 

D'autres poèmes vont suivre...

 

 

 

 

 

mars 18
24
14:03

Depuis deux semaines, les élèves de toutes les classes offrent des poèmes aux autres élèves : des poèmes, des haïkus, des slams qu'ils ont créés ou des poésies apprises en classe ou sélectionnées dans des recueils ; des poèmes pour faire chanter le français et des langues étrangères...

Voici quelques productions :

Slam de Nina :

Laila, Sophie et Valentin ont créé "Le printemps" (langues entendues : le français, l'anglais, le norvégien)

Lire la suite ...

 

mars 18
06
17:58

Tous les enseignants de l'école vont participer au printemps des poètes. Chaque classe pourra offrir à une autre classe ses choix de poèmes, ses créations. Nous espérons publier bientôt un florilège de poésies choisies par les élèves.

PRINTEMPS-POETES

févr. 18
09
21:57

Les classes de CM1 A et B ont participé à l'atelier "le classique en chansons" proposé par Radio France.

violoncelle

 

Dans un premier temps, les enfants ont reçu 4 chansons à mémoriser sur les thèmes de la

symphonie numéro 2 de Rachmaninov.

 

 

Les textes à apprendre étaient les suivants :

 

- "Voyageur" de Rouben Melik (sur un extrait du premier mouvement)

- "Après trois ans" de Paul Verlaine (sur un extrait du deuxième mouvement)

- "La rivière" de Robert Desnos ( sur un extrait du troisième mouvement)

- "La mappemonde" de Robert Sabatier (sur un extrait du quatrième mouvement)

 

Tous ces textes avaient pour fil directeur la nature, l'eau, les paysages et les sensations.

 

clarin

 

 

Ensuite, Emma (violoncelliste) et Christelle (clarinettiste), musiciennes de l'Orchestre National de France sont venues deux mercredis à l'école pour travailler les chants avec les élèves. Les chants mais aussi les tempi, le phrasé...

 

IMG 20180117 104734

 

 

 

 

Enfin, le jeudi 25 janvier, les classes se sont rendues dans le grand auditorium de la Maison de la Radio dans le XVIème arrondissement, afin d’assister à la répétition générale de l'orchestre avant son concert du soir.

Une fois la répétition finie, toutes les classes ont chanté alors les chansons répétées à l'école, accompagnées par l’Orchestre National de France.

 

 

Les élèves ont été émus mais aussi parfois déçus car le résultat n'a pas été parfait, les classes chantant plus vite que l'orchestre. Cela reste cependant une expérience incroyable comme on peut le lire dans leurs appréciations :

 

 

 

Quand on s'est levé pour chanter, j'étais un peu timide mais après ça allait mieux. (Maxim)   

 

 Au début j'étais angoissée, mais après, quand je me suis mise à chanter, j'étais joyeuse. (Sarah-Louise)

 

 J’ai eu le trac, on n'était pas du tout avec la musique ! Par contre pour la 4ème on s’est bien débrouillé et j’ai bien aimé. (Mara)

 

 J’ai été un peu déçu, car nous chantions plus vite que la musique jouée par les musiciens. (Malik)

 

 J'étais stressée quand on a chanté. J'étais déçue car les musiciens étaient lents et ce n'était pas prévu. (Diana)

J'ai ressenti de la joie, de la liberté. (Romy)

 

 J'étais fier de chanter à Radio France et aussi très impressionné par l'orchestre ! (Théodore)

 

 Au début quand j'ai chanté j'étais très intimidée car je n'ai jamais vécu une aventure comme ça ! (Juliette)

 

 Aujourd’hui, avant de chanter j’étais  très fière, joyeuse et gaie, quand on a chanté j’étais excitée. Puis quand on a terminé j’étais  un peu honteuse (car nous n’avions pas chanté tous en même temps). (Emma)

 

 J’ai ressenti de la joie, parce que ce n’est pas tous les jours qu’on chante à Radio France. (Luiza)

 

J'avais un peu le trac mais j'étais fier de moi. Je trouve que tout le monde a bien chanté. (Karel)

 

C'était super, extraordinaire, fabuleux !!! Mais, malheureusement, j'étais déçue car on était en avance sur la musique. (Marie)

 

 J'ai aimé chanter avec ma classe, avec l'orchestre et surtout le chef d'orchestre. J'ai aussi compris que ce n'était pas facile de chanter tous ensemble. J'étais contente de ma matinée. (Noor)

 

 Quand j’ai chanté j’ai eu le trac. Mais à part ça j’ai été émue. (Eya)

 

 Au début j'étais un peu stressée, mais à la fin comme on était beaucoup ce n'était pas très difficile. Même si on ne chantait pas ensemble c'était beau car ça faisait un canon. (Maria-Giulia)

 

 C'était bien mais on a chanté trop vite sauf la dernière chanson qui était bien. (Titouan)

 

 Quand je me suis levé, j’avais du stress et puis nous avons chanté. Des écoles sont allées trop vite car on ne savait pas qu’il fallait chanter plus lentement. (Louis D.)

 

Aujourd'hui ma classe et moi sommes allés chanter la deuxième symphonie de Rachmaninov. Quand nous avons dû nous lever j'étais stressé puis après ça allait, j'ai ressenti de la fierté. (Raphaël)

 

 

 Ma première fois à l’orchestre symphonique de Paris était magnifique.  (Charlie)

 

Quand l’orchestre était en train de jouer, tout le monde s’est tu, comme si c’était quelque chose de très important.  (Lola)

 

 Pendant le concert, j’ai ressenti beaucoup d’émotion, de joie, de tristesse, d’amusement. J’ai trouvé ce concert extraordinaire. (Jordan)

 

J’ai beaucoup aimé le concert, la musique était très belle, et j’ai adoré la fin ». (Brune)

 

Quand on a chanté, je me suis sentie stressée, mais tout s’est bien passé. (Julie)

 

Pendant le concert, c’était bien. Après, quand on a chanté, c’était un peu moins bien parce qu’on était en décalé.  (Louis V.)

 J’ai bien aimé, car le concert était beau ; mais nous étions un peu décalés avec les autres. (Loïs)

 

 J’ai bien aimé, mais c’était ennuyeux quand ils ont joué. Quand on a chanté, c’était bien. (Tiffany)

 

 J’ai bien aimé le concert mais tout le monde était décalé donc on chantait un peu faux. (Lana)

 

J’ai beaucoup aimé le concert parce que c’était l’orchestre national de Paris. (Lucas)

 

J’ai aimé le concert mais je trouve qu’on n’a pas très bien chanté. (Nina)

 

J’ai bien aimé le concert. Les violons faisaient une musique très belle. (Sibylle)

 

J’ai aimé quand les musiciens ont joué la deuxième symphonie de Rachmaninov. (Antoine)

 

C’était bien, mais quand on chantait, on était un peu en avance. (Lior)

 

Ce que j’ai ressenti, c’est une grande expression de joie, au moment où les musiciens jouaient seuls. (Marguerite)

 

Quand l’orchestre a commencé, c’était beau, mais c’est devenu ennuyeux. Deux heures après, on a chanté, c’était tout faux à cause des autres classes. (Justine)

 

J’ai beaucoup aimé la sortie parce que j’ai beaucoup aimé la musique et l’introduction (Samantha)

 

L’orchestre de France nous a joué pendant une heure la symphonie de Serge Rachmaninov et c’était magique. (Oscar)

 

J’ai aimé quand on a chanté, mais j’ai trouvé que le concert était un peu long. (Lia)

 

C’était bien, le concert. Il y avait beaucoup de musiciens. (Claire)

 

J’ai aimé le concert, ça m’a donné de la joie. Quand notre classe a chanté, j’ai aimé(Gabriel)

 

 

 Madame Blaye et Madame Creff

 

 

 

 

 

févr. 18
09
21:51

Les classes de CM1 A et B ont participé à l'atelier "le classique en chansons" proposé par Radio France.

violoncelle
 
Dans un premier temps, les enfants ont reçu 4 chansons à mémoriser sur les thèmes de la  symphonie numéro 2 de Rachmaninov.

 

déc. 17
20
20:11

Le jeudi 23 novembre, les Cm1b sont allés à une exposition proposée par le Maif Social Club appelée « Agoramania » : cette exposition d’artistes contemporains a pour but de faire réfléchir sur la ville de demain. Voici quelques articles des élèves en attendant la suite des textes...

 

Jeudi 23 novembre, nous sommes allés à l’exposition Agora Mania. Nous avons vu 3 œuvres. 

La première œuvre[1] est réalisée avec une plante aquatique nommée « azolla ».

Cette œuvre représente ce qu’on mangera dans le futur. Eric Sjödin  (celui qui a utilisé la plante) a inventé plusieurs plats : de la soupe, des boulettes, des pancakes et des galettes

.IMG 20171123 095715

 La deuxième œuvre[2] est une voiture en polystyrène  accrochée au mur. Cette œuvre est la maquette d’une voiture qui oblige à parler aux gens et à leur demander des services car cette voiture n’a pas de moteur mais il y a un câble de 50 mètres et des ventouses pour s’accrocher aux vraies voitures.

IMG 20171123 100245

La troisième œuvre[3] est constituée d’ustensiles de cuisine suspendus à des fils. Quand on tape dessus cela fait beaucoup de bruit. Il y  a toutes sortes de matériaux. Cette œuvre s’appelle  « le concert de casseroles ».

 

Après cette visite, la guide nous a laissé un peu de temps libre.

Puis, nous sommes repartis. Cette visite était très bien

Luiza

 

Nous sommes allés à AGORA MANIA, exposition qui parlait de la ville collaborative. Nous avons vu plusieurs œuvres parlant de la ville.

L’azolla : sur une table, l’artiste a disposé des ingrédients (farine, azolla, bols, cuillères…) pour faire des plats à base d’azolla  (pain, soupe).

IMG 20171123 094928

« Para site » :

  • voiture électrique avec un câble de 50 mètres à brancher (dans des restaurants, des bars).
  • 2ème utilisation : l’artiste demande la permission aux conducteurs, et à l’aide de 4 ventouses la voiture s’accroche au véhicule.

But du conducteur de la voiture : se faire des relations.

Les casseroles : servent à nous faire entendre les bruits du quotidien et à faire du bruit pour quelques manifestations.

Puis nous avons fait des jeux dans un livret de jeux.

Malik, Théodore, Juliette, Karel

 

« L'Azolla »

    L'azolla est une plante aquatique qui vient d'Asie et d'Amérique du sud. On  peut en  faire : des boulettes, de la  soupe, des pancakes et du pain. Nous pouvons retrouver cet aliment dans notre  assiette. Quand la plante est séchée, elle aide le riz à pousser. Dans environ 30 ans, cet  aliment sera peut-être un aliment de tous les jours, du petit déjeuner jusqu'au dîner.

« Les casseroles »

        Nous sommes passés dans un couloir de casseroles ça faisait beaucoup de bruit c'était rigolo.

« Para sites »

IMG 20171123 100531

        Le «  para site » est un moyen de faire des rencontres ou de communiquer avec des gens, parce qu'on  peut brancher  le parasite dans des maisons, dans des bars... Nous pouvons aussi nous accrocher à une voiture avec quatre aimants (des ventouses). Ce n'est  pas réel.                                                                                                                                                                Louis  D, Louis LT et Maxim.

 

 

Le 23 novembre, ma classe et moi-même sommes allés à Agora Magnia. Nous avons vu 3 œuvres différentes : une voiture, deux rangées de casseroles et plein de bouts de bois assemblés[4] d’une telle façon qu’ils restent verticaux.

IMG 20171123 105416

Nous sommes rentrés entre ces deux rangées de casseroles, ça les a fait tintinnabuler. Quel BOUCAN !!! Même la Maîtresse est passée dedans.

Nous avons pu toucher à la 2e œuvre d’art.

Nous avons fait un livret de jeux divers et variés. Nous avons regardé une œuvre qui présentait une expérience à partir d’une plante nommée « L’azolla ». Des scientifiques font des tests pour voir si on peut la manger.

Raphaël

 

 

Ma classe et moi, nous sommes allés à l’exposition « Agora Mania », nous avons vu 3 œuvres : la première était réalisée avec une plante aquatique qui vient des pays chauds et qui se nomme l’azolla ; on la cuisine pour faire : du pain, des biscuits  etc… 

La deuxième œuvre est une voiture très spéciale qui sert à faire des rencontres : la voiture a deux modes de déplacement ; le premier mode  consiste à se brancher avec un câble de 50 mètres dans un bar, un restaurant etc… le deuxième mode consiste à s’accrocher à une voiture avec quatre gros aimants. 

La troisième œuvre est un tunnel avec des casseroles pendues en deux lignes : toute  la classe y est passée et a secoué les casseroles !

                                                             Fadi et Noam

 

Nous sommes allées au Maif social club voir une exposition sur la ville. Une conférencière nommée Matilde nous a accueillis.

La visite s'est déroulée en deux temps : au début, nous  avons découvert 3 œuvres d'art. La première parlait de l'Azolla, une plante aquatique qui pousse dans les pays chauds, l'artiste Erik Sjödin a inventé des recettes avec cette plante. La deuxième œuvre était une voiture appelée « Para Site » de Julien Bertier qui sert à faire des rencontres car elle n'est pas  autonome et elle a besoin d'une prise d'électricité pour avancer. Elle est en polystyrène. La troisième œuvre est appelée “concert de casseroles” de Lucy et Jorda Orta. Cette œuvre est composée de deux barres d'où  pendent des casseroles de différents types et de différentes matières. Nous sommes passés dedans et quel vacarme avons-nous fait !

Ensuite, on nous a distribué un livret de jeux sur l'exposition. Nous les avons complétés. Nous nous sommes beaucoup amusées!                                                                                   Emma, Mara, Maria-Giulia              

 

Nous sommes allés à l’exposition Agora Mania. La dame qui nous a reçus s’appelait Mathilde. 

Elle nous a montré en 1er  l’azolla  une plante aquatique. L’azolla est une plante aquatique qui pousse en Asie et quand elle est séchée elle fait mieux pousser le riz. Erik Sjödin a réussi à faire des recettes avec l’azolla et peut être que, dans dix ou quinze ans, nous aurons ça à manger mais pour l’instant c’est en train d’être testé avec des animaux. 

Mathilde nous a montré en 2ème une voiture que Julien Berthier a créée. 

Elle marche de deux façons différentes : dans la 1ère on branche un fil à une prise électrique et les câbles se déroulent sur cinquante mètres. Dans la 2ème méthode la voiture s’accroche à l’aide de ventouses à une voiture, cela entraîne de l’amitié. Car pour accrocher les ventouses à la voiture, on doit d’abord demander au conducteur et donc cela entraîne la conversation.  

La 3ème œuvre d’art qu’elle nous a montrée était des casseroles dont le bruit représente le bruit de la ville et aussi le bruit d’une manifestation. 

Timothée et Titouan

 

Les bruits des casseroles représentent le bruit de la vie de tous les jours. Nous les avons écoutés à l'exposition MAIF Social Club. L'azolla est une plante comestible qui va peut-être se retrouver dans notre assiette. On a aussi vu une voiture en polystyrène. Mais le problème avec la voiture c'est qu'elle ne peut faire que 50 m. Alors on doit la brancher ou la coller avec de gros aimants sur une voiture. Ce qui permet de faire des rencontres.  

A la fin on a fait un livret de jeux. 

                                 Lola, Diana, Romy

 

Nous sommes allés à l'exposition Agora Mania. Mathilde (celle qui nous présentait l'exposition), nous a d'abord  présenté des plantes aquatiques. Ces plantes s’appellent : l’Azolla. Ce sont des plantes qui (peut-être) seront mangées. Elles poussent sur l'eau. C'est Erik Sjödin qui a découvert l'azolla. Elle pousse en Asie et en Amérique du sud. Il faut que l'eau soit chaude pour que cette plante puisse pousser. On peut (peut-être) la préparer en : soupe, boulettes, pancakes, galette et pain. Après, nous avons vu une voiture qui peut marcher de deux façons : avec un câble de 50m (à brancher chez les commerçants, les voisins, etc...) ou  avec trois ventouses (à accrocher à une voiture qui roule vers la destination où celui ou celle qui est dans la voiture veut aller). Cette voiture s’appelle: « le Para Site ». Cette voiture est faite pour communiquer et pour se faire des amis. C’est Julien Berthier qui a fabriqué cette « Para Site » (nom de la voiture). Ensuite, Mathilde nous a présenté plein de casseroles accrochées les unes aux autres. C’est une installation de Lucy et  Jorge Orta et ça s'appelle « un concert de casseroles ».

Marie

 

A Agoramania, nous avons vu plusieurs œuvres. 

Une plante nommée Azolla : elle pousse dans l’eau, elle a besoin de lumière et de chaleur car elle pousse en Amérique du Sud. Les scientifiques essaient de l’intégrer dans notre nourriture. C’est l’artiste Erik Sjödin qui la présente dans son œuvre. 

Ensuite, nous avons vu une voiture avec un long câble de 50 mètres et des ventouses qui servent à s’accrocher à une autre voiture. 

Nous sommes aussi passés à travers un chemin de casseroles pendues à des fils ! 

Eya, Lise et Inès

 

                                                                                                                                          

Enseignante Madame Blaye

 

 

 

                                                                                                                                                                            

 

 

 



[1]  Erik Sjödin The Azolla cook and cultivation project 2010-2017

 

[2] Julien Berthier Para Site 2004-2017

[3] Lucy et Jorge Orta Conciertos de cacerolas 2001-2014

[4] Tadashi Kawamata Collective Folie La Villette 2014

déc. 17
18
19:33

 Avant la représentation en public, ce travail s'est effectué au Fiap Jean Monnet en deux temps :

- Rohân a d'abord animé un atelier d'écriture durant lequel chacun a cherché des idées, des mots et des rimes.

- Rohân a ensuite invité chacun à venir dire son texte devant le public. Ses conseils ont été précieux pour que les élèves prennent confiance et surmontent leur stress et leur timidité.

 

IMG 20171205 135756766

 C'est devant la magnifique fresque des Ce2 de Madame Nosrée que les Cm1 sont venus déclamer leurs slams en cette soirée spéciale du 5 décembre 2017.

 

Si vous avez loupé la soirée du 5 décembre... c'est bien dommage !

 Mais vous pouvez vous rattraper ici, en lisant les slams des Cm1 :

 

 

Mes paroles étaient de paix,

Aussi belles que des tourterelles,

Ne pas être raciste, cela me rend optimiste.

D’amour et d’égalité, nous devons tous vivre,

Et l’amitié, la fraternité : cela vous rend ivre.

La personne que j’ai étée

A fait changer l’Afrique du Sud… Je suis…Nelson Mandela.

                                                                           Nina

 

Je rêve de paix et d’unité entre les noirs et les blancs.

Regardez-moi, j’en suis l’exemple, c’est bien ce qu’ont fait mes parents.

Armons-nous de courage !

Je pense que l’avenir sera le métissage.

                           Samantha

 

Un petit garçon nommé Rolihlahla,

Se fait appeler par sa maîtresse Nelson Mandela,

Il grandit toujours gentil et dit : "le racisme, ça suffit !"

Il a été condamné en prison et a dit : "non merci ! "

Pourtant, il y a été mis !

Après 27 ans, il est libéré,

Et pour la joie de beaucoup de gens,

Il est élu président.

                  Thérèse

 DSC 2860-floue

 

Un noir contre des blancs

Etait tolérant et souriant

Enfermé pendant 27 ans

A sa sortie devient président.

                        Jordan

 

Nelson Mandela a eu beaucoup de courage

Il s’est battu contre la ségrégation

Il a défendu le métissage

C’est pour cela qu’il a été condamné à 27 ans de prison.

                         Lia

 

Aujourd’hui Nelson Mandela rentre en prison

Mais on demande sa libération.

Quand il sera libéré,

La colombe apportera la branche d'olivier.

                         Lucas

 

Aujourd'hui, on est au Fiap, on parle de Nelson Mandela,

Hier, on a fait une carte, on a écrit des mots comme "Africa"

Maintenant, Mandela est mort et il nous protègera encore,

Demain, son sourire sera toujours en or.

               Tiffany

 

IMG 20171215 182718755

 

 Hier, j’étais emprisonné,

 Et me voilà libéré,

 Aujourd’hui je querelle,

 Et demain je crée la nation arc-en ciel.      

                   Sibylle

 

 Premier avocat noir,

 Et dernier résistant,

 Il était vainqueur de voir

 La ressemblance des noirs et des blancs.

 Un jour qu’il fêtait la libération

 Il fut envoyé en prison

 Condamné à la souffrance éternelle

 Ne l’empêchait de rêver

 A une nation arc-en-ciel.

 Un homme au pouvoir l’a libéré

 Après la longue peine de 27 années,

 Il est élu président de son pays rêvé.

                 Charlie

 

 Nelson Mandela était

 Surnommé Tata ou Madiba

 Dans son pays, c’était la ségrégation

 Mais lui, a dit : « non ! »

 

1963, il est arrêté

A la perpétuité, il est condamné,

Et après 27 ans

Il devient président.

 

Dès libéré,

Il a pardonné

A ceux qui l’ont enfermé.

Cela s’appelle la dignité.

                   Justine

 

 IMG 20171215 182916318

 

Je rêve que Nelson ne soit pas en prison.

Je rêve que le pays soit sans ségrégation.

Je rêve que les noirs et les blancs aient les mêmes droits d’égalité.

Je rêve que Nelson Mandela soit en liberté.

                Antoine

 

J’aimerais bien te connaître, Nelson Mandela.

Toi, qui es gentil, qui a lutté longtemps.

Certains te surnomment Tata ou Madiba,

Tu es resté intègre tout le temps.

                Ennio

 

Noirs et blancs mélangés, voilà le voeu de Madiba,

Après 27 ans de prison,

Il est exaucé, et déclame son pardon,

Souriant et espérant, il est toujours resté.

                Marguerite

 

 IMG 20171215 183027777

 

Le courage de Mandela

Fait avancer son pas

Vers un pays de paix et de liberté

Mais est condamné à perpétuité.

             Lola

 

Toute sa vie il a lutté pour la paix

 Que je trouve très importante

 Même si elle n’est pas toujours respectée

 Il faut suivre son exemple.

 

 Le héros de l’Afrique du Sud

 Dès son enfance ressent,

 Une ségrégation rude

 Mais il reste pourtant souriant.

 

 Il refuse l’apartheid

 Et tout haut, il plaide :

 « A bas la ségrégation ! »

 Que reprendra ensuite sa nation.

                Brune

 IMG 20171215 182900773

 

Mandela n’a jamais abandonné,

Il a lutté pour l'égalité et la fraternité,

Entre les noirs et les blancs,

Et pour ça, il est devenu président.

                Lior

 

 Aujourd’hui on a parlé de Nelson Mandela au FIAP

 Evoquer la liberté n’est jamais un flop !

 Je rêve d’un monde de tolérance

 Pour y parvenir, j’userai de persévérance.

                               Lana

 

 IMG 20171215 182944513

 

Hommage à Madiba

Du jeune Nelson Mandela

Au chef de clan Madiba

A un procès il survivra

 

Mais toutefois en prison 27 ans il séjourna

En son bagne la tuberculose le rongea.

Quand de prison il sortira,

Le monde entier se réjouira

 

 La paix

La paix, la devise de Mandela

Pendant la destructrice ségrégation,

L’égalité plus jamais ne règnera

Mais un jour président il est élu et donna son pardon.

                Oscar

 

 Dès que Nelson Mandela est jeté en prison,

 C’est tout un pays qui retient sa respiration !

 27 ans enfermé, mais quel drame !

 Cependant il reste le capitaine de son âme.

                                        Louis

 

 site

 

Parfois je rêve de sortir de prison

Après 27 ans de souffrance

J’espère encore la réconciliation

Et ne jamais sombrer dans la vengeance.

             Gabriel

 

Toi, Nelson Mandela,

Tu as fait le choix

De réunir les gens

Surtout les noirs et les blancs.

 

Toute ta vie tu as lutté

Pour trouver l’égalité

Au début tu as chuté

Mais à la fin tu as gagné.

 

Il a les cheveux blancs

Un visage souriant

Il vit en Afrique du Sud

Et n’est pas dans la solitude.

 

Il est né en 1918,

A grandi ensuite,

S’est mis à la politique,

Et a créé un événement historique.

            Julie

 

 IMG 20171215 182845398

 

Quand Nelson Mandela est né,

La ségrégation avait déjà commencé,

Il a beaucoup lutté,

Et il a gagné, tout le monde s'est mélangé.

             Loïs

 

Nelson Mandela, je le trouve courageux.

Il rend les gens heureux.

Il est devenu président

Avec son visage souriant

 

Nelson Mandela est resté

la moitié de sa vie en prison

Il a rêvé de liberté

Nelson Mandela a donné son pardon.

                   Tania

 

Tous nos remerciements au service culturel du Fiap, à Rohân Houssein (l'homme aux multiples talents !), aux merveilleux seniors qui nous ont accompagnés dans cette aventure, aux enfants qui sont tous venus sans exceptions hors temps scolaire, avec leurs sourires et leur enthousiasme et merci aussi à leurs familles pour leur chaleureuse présence.

 

Un grand merci également à Oscar (Cm1) qui a en grande partie écrit la mélodie du chant qui est venu clôre cette présentation, et à Monsieur Mathé, le professeur de musique de l'école, qui a entraîné les élèves pour la partie chantée et qui est venu les accompagner au piano le jour J.

 

 Voici le texte de la chanson écrit collectivement par les Cm1 A :

 C'est la victoire de la paix (Bis)

 Ce qui le définissait (Bis)

 Ce qui faisait avancer son pas (Bis)

 C'est sûr, on ne l'oubliera pas (Bis)

 Le sourire de Nelson Mandela !

 et la version instrumentale jouée par M. Mathé :

 Enseignante : Mme Creff