avr. 17
19
21:52

Le 30 mars dernier, les élèves de GS6 sont venus dans notre classe pour nous présenter leurs fidèles illustrations des dragons décrits par les élèves de CPA. Cette dernière étape finalise une collaboration inter-cycle fructueuse. Les GS, sous les encouragements de leur maîtresse Gwenaëlle, nous ont donc présenté chacun leur tour, les dragons qu'ils ont imaginé en se basant sur nos descriptions. 

Chacun peut être fier de son travail: les Cp ont reconnu les dragons qu'ils avaient imaginé et ont été grandement impressionnés par la qualité des illustrations de leurs camarades: formes, couleurs, détails originaux, goûts, tout a été respecté dans les moindres détails. Bravo à tous!

20170330 111124

Voir la suite...

avr. 17
18
22:21

Les CE1A font du théâtre !

Dans le cadre de leur projet "Théâtre" les élèves de CE1A ont rencontré Charlotte Rondelez (la directrice) qui nous a ouvert les portes du "Théâtre de Poche" (75, boulevard du Montparnasse dans le 6 arrondissement de Paris), fait découvrir les lieux, parlé du théâtre et de ses différents métiers.

 

IMG 3387

IMG 3388

IMG 3391

 

Nous la remercions tout particulièrement, car la classe a eu la grande chance de pouvoir répéter sur la scène, avec le décor du moment, la pièce intitulée "Le rêve de l'éléphant", qu'ils préparent depuis le mois de janvier et qu'ils joueront à la fin de l'année.

IMG 3562

IMG 3395

IMG 3398

IMG 3405

 

IMG 3401

Ils ont été très fiers et ont donné leurs impressions à l'issue de la visite.

IMG 3459

IMG 3460

IMG 3457

IMG 3477

 

IMG 3488

 

Ils créent, en parallèle, avec leur professeur d'arts plastiques, Béatrice Turquand d'Auzay, leur masque de Théâtre.

IMG 3414IMG 3418

IMG 3420IMG 3422

IMG 3424IMG 3427

IMG 3437IMG 3441

IMG 3438IMG 3439

IMG 3440IMG 3444

IMG 3447IMG 3446

Enseignante : Mme Feron

Découvrez l'expérience théâtrale menée l'année dernière.

avr. 17
18
22:16

IMG 3562

Les CE1A font du théâtre !

Dans le cadre de leur projet "Théâtre" les élèves de CE1A ont rencontré Charlotte Rondelez (la directrice) qui nous a ouvert les portes du "Théâtre de Poche" (75, boulevard du Montparnasse dans le 6 arrondissement de Paris), fait découvrir les lieux, parlé du théâtre et de ses différents métiers.

IMG 3398IMG 3414

Enseignante : Mme Feron

Lire la suite ...

mars 17
29
21:33

Suite à la lecture du livre de Florence Hirsch « Je cherche les clés du paradis », les CE2 b ont décrit la maison dont ils rêvent ou celle qui est déjà l’élue de leur cœur.

En voici des extraits.

 

Le feu crépite dans la cheminée. De vieilles natures mortes pendent aux murs. Au grenier, on trouve des trésors sans valeur, mais merveilleux. C’est ça, la maison de mes rêves. Tant que je peux y voir le passé, elle est unique pour moi. Dans le jardin, les arbres fruitiers ont fleuri… Charlie B.

 

Moi, l’appartement de mes rêves, c’est celui de mes grands-parents. Il a des fenêtres, avec une vue magnifique, qui donnent sur la Tour Montparnasse. Et comme il est au vingtième étage, on peut voir tout ce qui se passe dans la rue. De ma chambre, quand je me lève le matin, quelquefois je vois des avions décoller et c’est vraiment impressionnant ! […] Lou V.

 

Je voudrais que ma maison soit à côté de la tour Eiffel. La maison aurait une salle de jeux et un immense grenier où je pourrais jouer avec mes amis. Gabriel S.

 

La maison de mes rêves, c’est la maison de campagne de mes cousins. Il y a un jardin plein d’oiseaux qui gazouillent. […] Au deuxième étage, des chambres donnent sur la ville. Le soir, c’est très beau ! Justine G-V.

 

J’aimerais habiter dans un manoir. Il aurait dix salles. Il serait comme un château ! La porte d’entrée serait gardée par deux géants. Gorgio R.

 

Mapièce préférée aurait une grande piste de roller. Dans le jardin, je mettrais une piscine. Et aussi, si j’ai des enfants un jour, je leur installerai un toboggan, une balançoire et un trampoline. Ma maison se trouverait à Cancún au Mexique. Romy F.

 

Je voudrais avoir une maison qui ait un grand jardin. Il y aurait un jacuzzi très chaud grâce au soleil dehors. La maison serait grande comme un château… Diana M.

 

Ma maison est équipée de panneaux solaires pour faire marcher plusieurs télévisions et plusieurs radiateurs. Elle est très grande avec un grenier très propre où l’on peut jouer au ping-pong ou au baby-foot. Il y a une cuisine avec un passe-plat qui mène à la salle à manger et au distributeur de pop-corn. […] Au sous-sol, j’ai une porte secrète menant à une pièce où je cache mon trésor. Lucas D.

 

La maison de mes rêves, c’est chez ma grand-mère. Elle a un grand jardin avec un verger et une mare. C’est à la campagne. […] A l’intérieur, il y a plein de choses que j’aime. Ma grand-mère et mon grand-père l’ont depuis longtemps. Ils ont de vieux meubles. Mon grand-père a acheté des tableaux qu’il a mis un peu partout. Dans le salon, nous avons des jouets. Sibylle M.

 

La maison de mes rêves, c’est ma maison en Grèce. Mon arrière-grand-père a commencé à la construire et après mon grand-père l’a terminée. Elle a un grand jardin avec des chats. […] Moi, j’ai une chambre et ma petite sœur est avec moi. Lucas T.

 

La maison de mes rêves est une maison avec un garage, des volets automatiques et un jardin. J’aimerais avoir un jardinier. Et dans ma chambre, on regarderait à la fenêtre et on verrait la tour Eiffel. Mamadou D.

 

De ma chambre, on voit toute la ville. Tout en bas, il y a une piscine. […] Au printemps, on peut manger des fraises des bois dans le jardin. Ennio L.

 

La maison de mes rêves est celle de mes grands-parents. Dans ma chambre, il y a une armoire avec plein de livres. Je regarde la télévision tous les jours. Dans le jardin, il y a plein de fleurs avec des balançoires dont une balançoire pour deux. Lana V.

 

J’aimerais habiter dans une grande maison avec une bibliothèque et un bureau pour travailler […] Dans la chambre, il y aurait une salle de bain et, dans le jardin, une piscine et un petit trampoline. Tomas R-L.

 

La maison de mes rêves, c’est la maison de mes grands-parents à Tanet. Elle a un grand jardin et un portique. Dedans, on trouve une chambre avec quatre lits au premier étage et au deuxième, une chambre et une salle de ping-pong. […] Quand on y va pour Noël, on s’amuse à faire des batailles de boules de neige sur la pelouse avec mes cousins. Mara Cl-F.

 

La maison de mes rêves, c’est une maison au bord de la mer où l’on peut pêcher des poissons. A l’intérieur de la maison, on peut jouer au ping-pong dans la cave, et dans le salon, nous avons des vieux meubles et une machine où on peut faire des pop-corn. Gabriel M.

 

Dans le jardin, il y a une piscine chauffée. Dans le salon, un canapé et un fauteuil sont installés devant la télévision et la table est à côté du chauffage. Une grande bibliothèque est accrochée sur le mur du couloir. Au grenier, de vieux tableaux sont pendus et des meubles sont tout en désordre. […] La chambre de ma sœur est juste devant la Seine et, au sous-sol, mon père range son vélo. Théodore J.

 

Dans la maison de mes rêves, il y a une salle de musculation, un terrain de rugby et une autre salle avec une piscine et un jacuzzi. Dans mon jardin, entre deux grands arbres, il y a un hamac. Dans mon hamac, je lis quand il fait chaud. Titouan C.

 

La maison de mes rêves est la plus belle. La chambre est avec du bleu et du blanc. Il y a une lampe qui est rose avec des fleurs. […] La salle de bain est toute multicolore… Noor A.

 

Nous dormirions dans des lits à baldaquins. J’adorerais la salle de bain avec son salon de coiffure. On pourrait jouer dans une salle de jeux. J’inviterais mes copines tous les jours. Dans cette maison, je serais tellement bien !Suzanne B.

 

La maison de mes rêves est une grande maison. Tellement grande, qu’on dirait un château ! Des statues entourent le salon et de jolies tapisseries pendent des murs. Un petit canapé de velours colle le mur blanc. Une grande table nous prend tout l’espace du salon. […] Juste à droite de la salle de bain, trois énormes chambres offrent une vue magnifique sur la campagne.Juliette H.

 

La maison de mes rêves a un jardin avec des petites maisons pour les oiseaux et une aire de jeux. A l’intérieur, il y a une salle de jeux, un très grand grenier où on peut jouer, faire de la musique et où on peut courir. […] On trouve un salon grand comme mon jardin. Depuis la fenêtre, on peut voir un paysage champêtre où on peut faire du vélo. Lior A.

 

La maison de mes rêves est très grande. Elle a même une piscine et un jardin. A l’intérieur, il y a une belle salle de sport, un cinéma, et plein de choses. […] J’ai une femme de ménage et aussi un cuisinier.Eya B Z.

 

Dans ma maison, se trouvent deux chambres et un salon. Puis, à côté, une salle de cinéma où on a un distributeur de pop-corn. […] Dans le jardin, entre un bananier et un pommier est suspendu un hamac. Malik S.

 

Ma maison a dix étages et elle a aussi plein de fenêtres et de balcons. Dans ma maison, un ascenseur monte aux étages. Il est pour ma grand-mère qui est handicapée. Dans la salle de bain, on trouve une petite baignoire pour ma petite cousine. Dans le jardin, des balançoires pendent d’un grand poteau rouge. De beaux nids dorés illuminent les arbres et le jardin. Salma A.

 

J’aimerais vivre dans une maison électrique. Les herbes pousseraient plus vite avec des robots partout qui protégeraient aussi la maison. Il y aurait une terrasse avec des fleurs où je jouerais avec mes copains pour mon anniversaire. […] On aurait des boissons fraîches, une personne qui livrerait des pizzas et un mur secret où j’admirerais mon trésor. Fadi M.

 

Enseignante Françoise Augeral-Parel

mars 17
29
21:32

Suite à la lecture du livre de Florence Hirsch « Je cherche les clés du paradis », les CE2 b ont décrit la maison dont ils rêvent ou celle qui est déjà l’élue de leur cœur.

Enseignante : Françoise Augeral-Parel

En voici des extraits :

Le feu crépite dans la cheminée. De vieilles natures mortes pendent aux murs. Au grenier, on trouve des trésors sans valeur, mais merveilleux. C’est ça, la maison de mes rêves. Tant que je peux y voir le passé, elle est unique pour moi. Dans le jardin, les arbres fruitiers ont fleuri… Charlie B.

 

Moi, l’appartement de mes rêves, c’est celui de mes grands-parents. Il a des fenêtres, avec une vue magnifique, qui donnent sur la Tour Montparnasse. Et comme il est au vingtième étage, on peut voir tout ce qui se passe dans la rue. De ma chambre, quand je me lève le matin, quelquefois je vois des avions décoller et c’est vraiment impressionnant ! […] Lou V.

Lire la suite ...

 

mars 17
28
19:26

Dans le cadre du prix de littérature de jeunesse Janusz Korczak dont le thème est cette année « la maison », la classe de CE2 b a lu le roman de Florence Hirsch « Je cherche les clés du paradis » paru dans la collection Mouche de l’école des loisirs.

Mme Hirsh couvertureDans son roman, l’auteur fait parler une petite fille dont la vie se trouve bouleversée à l’annonce de la vente de la maison qu’elle aime et qui appartient à sa famille depuis plusieurs générations.

« Mon paradis à moi, c’était ma maison […] Mais elle était si pleine de charme qu’on en tombait amoureux au premier coup d’œil. »

Jeudi 23 mars, nous avons eu la chance de recevoir Mme Hirsch dans notre classe et nous lui avons posé les questions que nous avions préparées à son intention. Pour l’occasion, nos petits amis de la classe de CE2a et leur maîtresse s’étaient joints à nous.

Devant un public passionné, Mme Hirsch a répondu aux questions diverses avec un grand respect pour la parole des enfants qui se souviendront longtemps de ce moment unique.

 

Mme Hish en visite au CE2b

Nous voulons vous le faire partager et vous donner envie de lire ce beau roman.

  • Dans votre livre, avez-vous choisi de raconter votre histoire ou celle de quelqu’un que vous connaissez ?

Mme Hirsch nous explique qu’elle fait parler dans son livre sa propre fille, qui avait huit ans à l’époque, et qui a eu beaucoup de chagrin quand elle a appris que sa maison allait être vendue.

  • La maison est-elle exactement telle que vous la décrivez ?

Oui, c’est la maison telle qu’elle était qui est décrite, et l’illustrateur Philippe Dumas s’est même rendu sur place pour dessiner ou faire des photos qui lui ont servi ensuite pour réaliser de magnifiques illustrations.

  • Pourquoi votre livre s’appelle-t-il « Je cherche les clés du paradis » ?

Un jour qu’un de ses collègues cherchaient partout ses clés au bureau, Mme Hirsch lui a demandé en riant s’il cherchait les clés du paradis et elle s’est dit que ça ferait un bon titre.

  • Pourquoi la maison a-t-elle été mise en vente et pourquoi les parents de la fillette sont-il si tristes eux-aussi ?

La famille comptait de plus en plus de membres et, dans le cadre d’un partage familial, la maison a dû être vendue. Les parents sont attristés car il s’agit d’une maison de famille à laquelle ils sont attachés.

  • Pourquoi avez-vous choisi de parler d’un figuier comme symbole de paix plutôt que d’un olivier ?

C’est le grand-père de son mari, le grand-père Etienne, qui a planté ce figuier pour commémorer la fin de la guerre. Peut-être, pense-t-elle, un figuier s’acclimate-il plus facilement en région parisienne qu’un olivier.

  • Pourquoi la famille du grand-père Etienne a-t-elle été arrêtée pendant la seconde guerre mondiale et où les a-t-on emmenés ?

Ils étaient juifs et originaires de Bohême. Ils ont été déportés dans les camps de la mort et n’ont pas survécu. Seul le grand-père Etienne, qui était alors adulte, y a échappé. Il se battait contre l’occupant allemand et avait rejoint le Général de Gaulle à Londres.

  • Vous dites que les gens qui ont eu une enfance heureuse ne seront jamais vraiment malheureux dans la vie. Le croyez-vous et pourquoi ?

Avoir eu une enfance heureuse n’empêche pas d’avoir des malheurs dans sa vie, mais cela permet de mieux les surmonter en se rappelant qu’il y a eu des moments heureux et qu’il y en aura d’autres.

  • Comment avez-vous travaillé avec Philippe Dumas l’illustrateur ? Le connaissiez-vous avant ?

En lisant des histoires à ses trois filles, Mme Hirsch avait eu de nombreuses occasions de voir des illustrations de Philippe Dumas et les appréciait. Elle lui a téléphoné et lui a envoyé son manuscrit pour qu’il le lise. Il a aimé le livre et a accepté d’en être l’illustrateur, en se rendant même sur place pour réaliser les dessins.

  • Est-ce votre métier d’écrire pour les enfants ou avez-vous une autre profession ?

Mme Hirsch est journaliste et elle écrit des articles dans la chronique littéraire du journal « Le Monde » et elle publie aussi des livres pour adultes et enfants.

Enseignante : Françoise Augeral-Parel

 

 

mars 17
28
19:25

Dans le cadre du prix de littérature de jeunesse Janusz Korczak dont le thème est cette année « la maison », la classe de CE2b a lu le roman de Florence Hirsch « Je cherche les clés du paradis » paru dans la collection Mouche de l’école des loisirs.

Mme Hirsh couverture

Jeudi 23 mars, nous avons eu la chance de recevoir Mme Hirsch dans notre classe et nous lui avons posé les questions que nous avions préparées à son intention.

Devant un public passionné, Mme Hirsch a répondu aux questions diverses avec un grand respect pour la parole des enfants qui se souviendront longtemps de ce moment unique.

Nous voulons vous le faire partager et vous donner envie de lire ce beau roman.

Enseignante : Françoise Augeral-Parel

Lire la suite ...

mars 17
26
21:00

Et si vous étiez une petite souris...

Vous verriez ceci : Des élèves en train de manipuler des cubes et faire des paquets de 10 pour trouver le nombre de cubes qu'ils ont sur leur table. Un travail d'équipe. Les enfants sont amenés à chercher la stratégie la plus rapide et la plus sûre pour trouver le nombre exact de cubes.

20170223 135049 (2)

Voir la suite ...

mars 17
25
16:38

Rédaction au CM1b …

Alors que la classe lit « Le Renard de Morlange » d’Alain Surget, roman historique qui se passe au Moyen-Âge chez le terrible seigneur de Morlange, les élèves ont écrit une rédaction en choisissant parmi les deux sujets ci-dessous :

  1. Tu es le Comte de Morlange et tu racontes à tes amis ce qui t’est arrivé la nuit de pleine lune.

  2. Imagine que tu es un animal : lequel ? où vis-tu ? que vois-tu ? que sens-tu ?

Voici quelques productions d’élèves qui ont souhaité être publiés et qui ont eux-mêmes saisi leur texte.

Enseignante Madame Blaye

 

 

 « Si j’étais un animal, je serais une tortue. Mais pas n’importe laquelle : je serais une tortue des Galapagos, je regarderais toutes les belles plantes, mon île déserte sans pirate pour y cacher un trésor (c’est comme ça que je vois la belle vie, moi). Je sentirais la mer avec les beaux poissons jusqu’à l’arrivée de ces t-shirt-homme-insultes-bd-t-shirt-homme d’hommes et de le leurs fichus bateaux pour m’emmener dans un de leurs fichus zoos. »

  Sacha

« Je suis une Licorne, ma crinière est dorée et ma queue aussi. Ma corne est blanche, ma robe aussi. Je vis dans le ciel, à côté d’un arc-en-ciel, sûrement sur un gros nuage. Je vois les oiseaux et le soleil, le matin, et la lune et les étoiles, la nuit. Je sens un doux parfum de bonbon et de smoothies.

Le matin, je prends des étoiles en céréales au petit déjeuner, l’après-midi, je descends sur terre et je me réveille, en plein rêve... Car, malheureusement, les licornes ça n’existe pas ! 

licorne

Abigaël

Si j’étais un animal, je serais un singe. Je vivrais dans la forêt amazonienne, dans un grand bananier. Autour de moi, il y aurait de grands arbres, des lianes pour se rendre d’arbres en arbres, des fleurs de toutes les couleurs, des animaux, le ciel bleu... il y aurait aussi l’odeur des bananes (ma préférée) et celle des animaux (surtout l’odeur des singes). Ma vie de singe serait géniale !

Angèle

 

Si j'étais une renarde, je vivrais dans les champs à côté de la forêt. Je verrais de l'herbe, des plantes, des fleurs, des oiseaux, des papillons, des insectes, des chats sauvage et des mulots. Je sentirais la brise de l'air et le pollen des fleurs, je courrais comme le vent qui souffle, je me baignerais dans un lac d'eau claire comme le cristal des glaces qui réfléchissent le soleil lumineux et doré comme l'or qui est riche et beau.

Lucy

 

Chers amis,

Je voulais vous raconter mon aventure d’hier soir : comme tous les soirs de pleine lune, je me suis transformé en renard. Comme j’avais déjà appris à courir, j’ai voulu apprendre à chasser. J’ai essayé de chasser un mulot mais je n’ai pas réussi.

Alors, je suis allé dans un poulailler mais, malheureusement, il y avait des chiens de garde. Ils m’ont poussé vers le château d’où une dizaine de chiens est sortie. Heureusement que j’avais appris à courir ! A la fin, ils étaient tous épuisés et j’ai réussi à m’en sortir.

 

Marin

Texte EVa

Eva T.

 

 

 

mars 17
25
16:36

Alors que la classe lit « Le Renard de Morlange » d’Alain Surget, roman historique qui se passe au Moyen-Âge chez le terrible seigneur de Morlange, les élèves ont écrit une rédaction en choisissant parmi les deux sujets ci-dessous :

  1. Tu es le Comte de Morlange et tu racontes à tes amis ce qui t’est arrivé la nuit de pleine lune.

  2. Imagine que tu es un animal : lequel ? où vis-tu ? que vois-tu ? que sens-tu ?

Voici quelques productions d’élèves qui ont souhaité être publiés et qui ont eux-mêmes saisi leur texte.

Enseignante Madame Blaye

Chers amis,

Je voulais vous raconter mon aventure d’hier soir : comme tous les soirs de pleine lune, je me suis transformé en renard. Comme j’avais déjà appris à courir, j’ai voulu apprendre à chasser. J’ai essayé de chasser un mulot mais je n’ai pas réussi.

Alors, je suis allé dans un poulailler mais, malheureusement, il y avait des chiens de garde. Ils m’ont poussé vers le château d’où une dizaine de chiens est sortie. Heureusement que j’avais appris à courir ! A la fin, ils étaient tous épuisés et j’ai réussi à m’en sortir. (Marin)

 

Lire d'autres textes ...