Circonscription 18B - Goutte d'Or (archives)

Circonscription École Classe Académie Ministère
Téléchargements
Magali Venot mis à jour le 01/09/17
L’étude de la DEPP   18/03/14
Laurence Cyrulik mis à jour le 18/03/14

ASEM : statut, missions générales, affectation, droits et obligations

Précision des statuts, missions générales, affectation, droits et obligations des ASEM

Statut

Les ASEM (agents spécialisés d’école maternelle) sont des fonctionnaires appartenant à la filière sanitaire et sociale de la fonction publique territoriale.

Missions générales

Les ASEM sont chargés de :

  • l’assistance au personnel enseignant pour la réception, l’animation et l’hygiène des très jeunes enfants ;
  • ainsi que de la préparation et la mise en état de propreté des locaux et du matériel servant directement à ces enfants.

Depuis 2002, les ASEM, agents spécialisés des écoles maternelles, participent à la surveillance des enfants durant les interclasses et à la cantine.

L’ASEM contribue à l’intégration des enfants handicapés dans le cadre de l’exécution de ses missions normales définies par le règlement. Il reçoit, si nécessaire, une formation adaptée.
Les ASEM participent à la communauté éducative.

Nombre d’ASEM

La ville a augmenté leur nombre, passant leur recrutement de 60 à 70 par an.

En 2008 la ville en comptait 1 568, recrutés parmi les titulaires du CAP petite enfance.
Ce qui permet la présence d’une par petite section et d’une pour deux classes en moyenne et grande section.

Droits et obligations

Les ASEM ont les mêmes droits et obligations que les autres fonctionnaires parisiens (exercice des droits syndicaux, déroulement de carrière, obligation de réserve, obligation d’exécuter le service…). Ils ont le droit de suivre les formations, organisées par la ville, permettant le développement de leurs compétences professionnelles et favorisant l’évolution de leur carrière.

A l’instar de tout fonctionnaire, l’ASEM a une obligation de réserve. A ce titre, il doit faire preuve de discrétion envers les membres de la communauté éducative et les familles.
Les ASEM, à l’instar des autres personnes travaillant dans l’école, respectent l’interdiction de fumer, dans le cadre des lois et règlements en vigueur.
L’ASEM doit être pondéré et correct dans son langage et ses attitudes. En retour, il a le droit au respect de son travail et doit bénéficier de la part des autres membres de la communauté éducative de la courtoisie et de la politesse qu’on attend de lui.
L’ASEM ne peut en aucun cas effectuer des tâches se rattachant au service particulier des personnes travaillant ou domiciliées dans l’école ni être chargé d’une occupation étrangère au service public.
L’ASEM ne doit en aucun cas se faire aider par une personne étrangère au service.
Il est interdit à l’ASEM de recevoir la moindre rémunération des élèves, de leur famille ou du corps enseignant.

Affectation

Les ASEM sont affectés dans les écoles en application du barème en vigueur. Un mouvement annuel est organisé permettant à chaque agent de faire connaître ses souhaits éventuels de mutation.

Les affectations peuvent être revues en fonction des besoins du service notamment dans le cadre de la préparation de la rentrée scolaire.
Les agents et les services d’affectation sont informés avant le début des congés scolaires d’été des suites qui auront pu être données à ces demandes de mutation.

Informations des personnels

L’ASEM est informé des textes et dispositions qui lui sont applicables en sa qualité d’agent de la ville de Paris.

Il est recommandé qu’il soit également destinataire des textes de l’éducation nationale en rapport avec ses activités, ainsi que de tout document intéressant la vie de l’école.

Formation

Les épreuves du CAP "petite enfance " sont définies dans un BO n°1 du 3 janvier 2007 logo "ouvrir dans 1 nouvelle fenêtre"