Un conte écrit et illustré par les 6°4

Conte0

Les élèves de 6°4 devaient rédiger un conte en groupes : celui-ci devait respecter les règles du genre, introduire des éléments du merveilleux, inclure un passage dialogué en langue anglaise, utiliser un objet technique dont ils devaient expliquer le fonctionnement. Enfin, ils devaient introduire une énigme mathématique comme épreuve et utiliser une expression de langue française comportant un chiffre.

Un conte écrit et illustré par Mouniratou Ali Tontongou, Amanda Crêche et Eda Keskin, élèves de 6ème 4.

MANDY, L’ANGE ET LE DIABLE

Conte2Il était une fois une jeune fille nommée Mandy, âgée de douze ans. Elle était aimable, sympathique et joyeuse ; Elle vivait à Rio de Janeiro avec sa tante Sylvie car ses parents étaient morts ; ce qui pouvait parfois l’attrister. Heureusement sa tante était toujours à ses côtés et l’aidait à surmonter cette épreuve.

Un jour, alors qu’elle trempait  ses pieds dans l’eau tranquillement, un personnage étrange apparut et lui dit :

-Hello

La petite fille répondit aussitôt :

-Hello ! Who are you ? and what’s your name ?

-I’m am an angel, my name is Jane.

-And me, my name is Mandy

-I know, rétorqua l’ange.

- Where do you live ?

-I live in the sky …

-Wow, it’s magical !

L’ange expliqua à l’enfant que ses parents n’étaient pas morts, mais que l’ange démoniaque les avait enfermés dans le labyrinthe aux mille chemins. Pour l’aider dans cette mission, il lui donna un objet magique-technique nommé le crayon-clef-guideur. Puis l’ange dit à Mandy :

-Good bye

-Good bye !

L’ange disparut. Mandy s’enfonçait dans une forêt toute excitée d’aller retrouver ses parents. Tout à coup, un petit être qui ressemblait à une fée prononça cela :

-Ahajakcdorenbrehjhucuiivnb edhuidii !

Mandy demanda :

-Comment ? qu’avez-vous dit ?

-J’ai prononcé une parole-formule pour que nous puissions parler en français.

-Enchantée, mais qui êtes-vous au juste ? dit timidement l’enfant.

-Je suis une fée, la cousine de l’ange Jane que tu as rencontrée tout à l’heure. Je t’aiderai au moment venu. Mais pour l’instant, explique-moi le fonctionnement de l’objet magique et technique que ma cousine t’a donné, dit la  fée avec un sourire angélique.

-Et bien voilà, le principe est le suivant :

 

-Grâce à cela, j’ai mieux compris. Je suis désolée mais je dois partir, je reviendrai au moment venu. Au revoir !

Avant que la jeune fille n’ait pu répondre, la fille disparut.

Tout cela l’étonnait de plus en plus surtout les personnages magiques puis elle entendit un grognement. Elle se retourna rapidement et vit un animal hors du commun : il avait une tête mi-lion, mi-panda et un corps de cheval. On le surnommait le « chepanlion ». Elle avait entendu parler de ceci dans un documentaire mais pensait que cela était un mythe. Ceci ne l’étonna cependant guère après avoir rencontré l’ange et la fée … Mandy préféra se méfier de l’animal étrange et décida de se cacher derrière un buisson. Le chepanlion s’éloigna en vitesse comme s’il avait eu peur. Au loin, elle vit des danseuses classiques et se dit que cet animal devait être très peureux pour avoir peur de simples danseuses !

Quelques secondes plus tard, Mandy vit les danseuses effectuer des mouvements de ninjas invraisemblables. Celle-ci comprit alors la peur de l’animal. Elle leur  trouva un surnom : « Ninjas classiques ». Celui-ci l’amusait beaucoup. Peu à peu les feuilles de l’arbuste s’envolèrent. De peur que les Ninjas classiques ne la découvrent, Mandy courut s’adosser à au dos d’une pierre.

Tout à coup la fée réapparut et demanda à Mandy comment elle allait. Ensuite, elle l’emmena à l’entrée du labyrinthe aux mille chemins. La petite fille demanda :

- comment vais-je me retrouver ?

- Sers-toi du crayon-guideur, rétorqua la fée

Conte3L’enfant le sortit, appuya sur le bouton rouge. Comme par magie, le crayon traça la bonne route. La jeune fille n’avait plus qu’à suivre les traces laissées par le crayon.

Arrivée à la fin du labyrinthe, la fée nommée Delly lui expliqua qu’on allait lui poser deux énigmes mais qu’elle ne pouvait pas rester car  tous les êtres immortels comme l’ange et la fée ne pouvaient entrer dans la salle puis elle disparut.

Une voix rauque qui sortait d’un petit haut parleur dit :

- je vais te poser une énigme mathématique, celle-ci est la suivante : sur l’île des cannibales, il y a deux villages : le village des cannibales qui ment toujours et le village des végétariens qui disent toujours la vérité. Vous vous approchez de l’île en canoë et vous apercevez trois habitants de l’île sur les plages A, B et C.

Vous demandez à A : « Etes-vous des cannibales ou des végétariens ? » A répond mais malheureusement le bruit des vagues enterre sa réponse. Vous demandez à B : « Qu’est-ce qu’il a dit ? » B répond : « Il a dit qu’il est cannibale ». Aussitôt, C dit : «  Ne l’écoutez pas, il est menteur ! » Qui sont A et B ?

Mandy réfléchit et dit :

- bon, voyons voir : pour répondre à cette énigme, il faut que je me concentre mais il ne faut pas chercher midi à quatorze heures. Donc, première solution : A est un cannibale donc si je lui pose la question, il me dira qu’il est végétarien car celui-ci ment toujours. Deuxième solution : A est végétarien, si je lui pose la question, A dira qu’il est végétarien car il ne ment jamais. B est donc cannibale puisqu’il explique qu’A dit qu’il est cannibale, ce qui est impossible car dans tous les cas, il dit qu’il est végétarien. C est végétarien, car celui-ci nous dit de ne pas écouter B. C a raison car B ment ! »

Mandy dit ceci en s’adressant à la voix. « J’ai trouvé la solution : B est cannibale et C végétarien ».

La voix dit « Bonne réponse ! » d’un ton agacé. La porte s’ouvrit et la voix lui annonça qu’elle allait devoir résoudre une autre énigme. Celle-ci était la suivante : J-F-M-A-M-J-J-A-S-O-N ? Quelle est la lettre manquante ?

Tout à coup des serrures avec des lettres apparurent. La voix retentit et dit :

- Comme tu vois, il y a des serrures avec des lettres. Si tu penses que la bonne réponse est la lettre A, il te suffira de mettre la clé du crayon-clé dans la serrure A. Si tu trouves la bonne réponse, la porte s’ouvrira ; sinon, tu resteras enfermée ici à tout jamais. »

L’enfant sourit et dit : « Bonne devinette mais je connais la réponse. La réponse est la lettre D car les lettres correspondent aux initiales des mois de l’année à partir de janvier. »

A ces mots, la petite fille mit sa clé dans la serrure D. aussitôt, la porte s’ouvrit. Elle vit ses parents assis sur un rocher. Elle courut les rejoindre. L’ange démoniaque était si en colère qu’il explosa, son corps devint poussière. Mandy et ses parents retournèrent chez eux. La tante de Mandy était très inquiète pour sa nièce mais elle était si heureuse de retrouver toutes sa famille ! ils vécurent heureux avec la famille réunie.

 

fin