juin 18
12
21:55
Catégories: Les CM1 , Lire Dire Ecrire

aff ex michel serres 1IMG 3263

 

Michel Serres est un grand écrivain et en même temps un philosophe, il ne pense pas comme nous, il dit qu'il est contre la société telle qu'elle est maintenant. Il a vécu son enfance à Poulère, ses parents lui donnaient des gifles quand il avait des bonnes notes mais il ne se décourageait jamais. Le métier de son père était d'être « dragueur », Michel Serres l'aimait beaucoup. Sa mère était l'une des seules filles à être mariée car tous les garçons étaient morts à la guerre. Michel Serres avait un grand frère, un petit frère et une petite sœur, il déteste la guerre. (Juliette)

 

 J’ai trouvé que Michel Serres s’intéressait beaucoup à la pollution et à la guerre. Michel Serres, regarde partout, c’est normal, c’est un philosophe, mais il est comme un espion qui retient les plus petits détails. Ce qu’il regarde peut paraître banal mais comme aucun philosophe ne s’y intéresse, ça devient intéressant. (Marguerite)

Michel Serres est un philosophe qui voit les voitures comme des crustacés. (Lior)

 

J’ai bien aimé « Paris Lecture » surtout le film sur le dragueur, c’est le bateau du père de Michel Serres. Il y a aussi Poulère le lieu d’enfance de Michel Serres. Michel Serres est un philosophe. Il est très intelligent. Son père lui donnait des gifles quand il avait de bonnes notes ! Il disait que sa maîtresse était très méchante. Il a inventé des personnages : Pantope, le Récitant, le Tiers-instruit, le Malpropre, le Thanatocrate, Petite Poucette, l’Homniscient, le Grand Fétiche et mon préféré Hermès. (Noor)

Le philosophe a beaucoup écrit, en particulier sur la communication. (Nina)

Le paradis, pour Michel Serres, c’est la Terre. (Abdurrochman)

Nous avons trié des livres, fait des familles de mots, on a enfilé les lunettes de Michel Serres et on a travaillé sur les tablettes pour en savoir plus sur Petite Poucette. (Gabriel)

Il voit les choses d’une autre façon que nous, par exemple si je dis « vélo », ça fait penser à « VTT », « mobylette »… mais lui, ça lui fait penser à « mou dehors » et « dur dehors » ou même à « scorpions de mer ». (Justine)

Je sais que Michel Serres ne veut pas porter l’épée car il n’aime pas la guerre. (Lola)

Poulère est une ville de son enfance, à côté de la Garonne. (Ennio)

On a travaillé sur les livres : il y a eu des livres que j’ai préférés et d’autres qui m’ont moins plus. On a travaillé sur Michel Serres, on a appris que c’était un philosophe et qu’il avait écrit plus de soixante-dix livres ! C’était bien. On a vu une exposition sur les personnages qu’avait inventés Michel Serres : Pantope, le voyageur, le Récitant, professeur, le Tiers Instruit, l’éducateur, le Thanatocrate, stratège ambitieux, le Grand Fétiche… Michel Serres n’aime pas la guerre. Il est très vieux. (Inès)

Quand il était petit, son père lui donnait des claques lorsqu’il ramenait des bonnes notes. (Tania)

Il a beaucoup écrit et a passé 47 ans de sa vie à réfléchir à la communication. (Lia)

Il raisonne par comparaisons et a voyagé à travers tous les pays. (Charlie)

IMG 3238

Michel Serres est un philosophe qui a une vie très intéressante : par exemple, quand il avait de bonnes notes, son père le giflait ! Il avait un frère quasi-jumeau. Leur père était dragueur, un dragueur est une personne qui navigue sur un fleuve pour extraire du sable. Michel Serres a créé des personnages et nous avons cherché dans des livres de Tintin et trié les images qui pouvaient correspondre à ces personnages ; par exemple, pour Hermès, dieu de la communication, on devait trier une personne qui communique… Michel Serres avait des étudiantes plus sérieuses et plus attentives que ses étudiants et ça lui posait un gros gros problème. (Louis D)

 Michel Serres aime les maths, la géométrie, les sciences… (Claire)

Quelquefois, des gens lui disent que c’était mieux avant, alors il répond : « oui, c’était mieux avant, quand il y avait Staline, Hitler… quand il y a eu 150 millions de morts ». (Loïs)

J'ai beaucoup aimé l'aventure Paris Lecture, car on est rentré dans la vie d'un philosophe et écrivain, Michel Serres. Il est né à Poulère. Son père était un dragueur, et il le giflait quand il avait des bonnes notes, parce qu'il voulait que Michel privilégie les bateaux et non l'école. Michel Serres a écrit des livres sur de nombreux sujets: sa famille, sa vie... Pour moi cet écrivain est un modèle car il a brillé dans plusieurs domaines.    (Diana)

 Michel Serres a réfléchi à beaucoup de choses. C'est le travail des philosophes. (Tiffany).

Je pense que Michel Serres s’intéresse à la communication des uns avec les autres par téléphone, parce qu’il s’interroge sur comment nous communiquons ensemble. (Julie)

Je sais que Michel Serres est un philosophe et qu’il pense différemment. (Sibylle)

On a travaillé trois semaines sur ce que pensait Michel Serres. Il habitait Poulère quand il était jeune. Son père était dragueur. Je sais que Michel Serres a passé toute son enfance près de la Garonne et qu’il « mangeait des cailloux ». (Samantha)

Michel Serres est un sénior, il est philosophe et écrivain. Il a vécu à la campagne toute son enfance. (Thérèse)

Son père était dragueur (sur un bateau) (Lana)

A Paris lecture, nous avons travaillé sur Michel Serres. Il est philosophe et écrivain. Nous sommes allés voir une exposition où il y avait une affiche de « petite poucette », c’est lui qui l’a inventée. On a aussi appris  qu’il habitait, quand il était jeune, à Poulère près de la Garonne qui est un fleuve. Son père le giflait quand il avait des bonnes notes ! Quand on demande à Michel Serres si c’était mieux avant, il répond oui mais il pense non avec tout ces dictateurs et ces abominables vieillards qui ont fait tuer les pères et les fils. Il cite sa mère qui était la seule à se marier pendant la guerre à cause des hommes qui mouraient. (Luiza)

 

IMG 3264

J’ai bien aimé mais c’était un peu long. Au début on a fait une bulle de mots. Après on a été réparti dans d’autres classes, on pouvait être avec Madame Blaye, Madame Féron, Sébastien, Sophie ou Madame Creff. J’étais avec Madame Féron. Michel Serres se prenait des claques quand il avait de bonnes notes. Il avait un grand frère qui avait 11 mois de plus et une sœur. On a visité l’exposition de l’école et on a rencontré les personnages de Michel Serres : l’Hominiscent, Hermès, le Récitant, Petite Poucette, Pantope, Le Malpropre, le Tiers Instruit, le Grand Fétiche, le Thanatocrate. (Titouan)

 

Suite à la visite de l’exposition :

L’hélicoptère est quelque chose qui permet de voyager, de secourir et de regarder le monde. (Antoine)

 

Si Michel Serres a choisi Hermès, je crois que c’est parce qu’il aime bien quand les gens s’envoient des messages. En quelque sorte, il aime la communication. (Louis V.)

 

Je pense que Michel Serres essaye de voir au-delà des apparences. (Brune)

 

Michel Serres est un philosophe, comme tous les philosophes, il s’interroge et les mathématiques sont souvent sources de questions. (Oscar)

 

 Peut-être que Michel Serres veut explorer l’univers pour aller loin. Mais peut-être que c’est une galaxie mentale. (Lucas)

 

 IMG 3268

 (Toutes les magnifiques illustrations sont ceux de la classe des Ce1a)

 

Action Lecture : Billet suivant / Billet précédent

 

mai 18
13
21:50

Krol-le-fou-qui-ne-savait-plus-voler Sigrid BafferTrois classes de l'école (CE2b, CE2d, CE1a) ont reçu Sigrid Baffert, l' auteure de « Krol le fou qui ne savait plus voler » roman sélectionné dans le prix Janusz Korczak.

Sigrid Baffert est arrivée chargée d'un grand sac rempli de documents à montrer aux enfants. Chaque classe avait beaucoup de questions à poser à l'auteure !

 

Des élèves racontent cette rencontre :

Sigrid Baffert, l'auteure de Krol est venue dans notre classe. Elle nous a montré des photos de fous de bassan sous l'eau. Elle nous a dit que quelquefois elle n'avait pas d'imagination. Elle nous a aussi montré des croquis d'Aurore Callias (l'illustratrice) et nous a dit que le fou de bassan est un oiseau particulier car il a les yeux plus près du bec que les autres oiseaux et que pour savoir bien dessiner un personnage, il faut savoir le dessiner dans toutes les positions et c'est pour ça qu'elle nous a montré des feuilles où Krol était dans plein de positions différentes.

Sonia, CE2

 

J'ai aimé le passage de l'auteure dans notre classe parce que c'était la première fois que je faisais quelque chose de si excitant (même si je fais plein d'autres choses en classe). Elle a même dédicacé quatre de nos livres. J'ai aussi aimé parce que c'était un jour attendu depuis longtemps et parce qu'on allait pas faire de l'orthographe ou de la grammaire à ce moment précis !

Et surtout j'ai adoré le livre et l'auteure était gentille.

Juliette, CE2

20180413 110352

 

J'ai aimé la venue de l'auteure car elle a répondu à toutes nos questions.

Ma question était : Pourquoi Krol est un personnage « handicapé » ? Voici sa réponse : des membres de sa famille sont handicapés.

J'ai aimé son livre surtout les moments drôles et la fin lorsque Krol réussit à débloquer son QI.

J'étais curieux de voir la manière dont l'auteure allait signer les livres de Krol.

Auguste, CE2

 

Nous avons eu la visite d'une écrivaine. On a vu qu'il y avait un autre livre qui s'appelait « Edgar » puis celui qu'on a lu en classe qui s'appelle « Krol, le fou qui ne savait pas voler ». On avait tous fait un petit carnet où on avait une question à lui demander. Elle nous a montré comment elle a eu l'idée d'écrire son livre. Elle était en voyage en Irlande, elle a vu un rocher tout blanc. Il y avait une longue vue pour regarder ce rocher. Il n'était finalement pas blanc mais il était couvert de milliers de fous de bassan.

Puis elle a signé nos carnets.

Ulysse, CE2

20180413 101203

Sigrid Baffert ffait des dédicaces.

 

La lecture de ce roman nous a permis de nous poser des questions sur différents sujets : la vie des fous de bassan, le handicap, l'amitié...

A la suite de cette lecture suivie en classe, les élèves ont fait une fiche d'identité du fou de bassan.

20180507 091932

20180507 091920

20180507 091957

20180507 092020

20180507 092041

20180507 092811

20180507 092829

20180507 092845

 

Le saviez-vous ?

 

Le Fou de Bassan tire son nom de l'île de Bass. On dit qu'ils sont fous car les pêcheurs les voyaient plonger mais remonter le bec vide.

 

Il peut parcourir 450 km par jour. Il plonge d'une hauteur de 40 m, il peut atteindre une vitesse de 110 km/heure. Quand il plonge il ressemble un avion (cela a inspiré le concepteur du Concorde). Il se reproduit des deux côtés de l'Atlantique Nord après il migre vers le sud. Il mesure environ 90 cm de longueur, les ailes ont une envergure de 180 cm. Ce sont les plus grands oiseaux de mer d'Europe. Il peut vivre jusqu'à 21 ans.

 

 

Les enseignantes remercient Mme Creff, notre collègue de CM1, pour l'organisation des différents événements autour du prix littéraire !

 

mai 18
13
21:41

Krol-le-fou-qui-ne-savait-plus-voler Sigrid BafferTrois classes de l'école (CE2b, CE2d, CE1a) ont reçu Sigrid Baffert, l' auteure de « Krol le fou qui ne savait plus voler » roman sélectionné dans le prix Janusz Korczak.

Sigrid Baffert est arrivée chargée d'un grand sac rempli de documents à montrer aux enfants. Chaque classe avait beaucoup de questions à poser à l'auteure !

Lire la suite...

avr. 18
15
17:58

Utilisation des tablettes en CM1B...

Nous avons voulu tester les tablettes pour écrire un billet pour le blog de l'école. Le sujet était de présenter l'activité piscine. Il fallait écrire un texte et insérer une photo. Voir les 1ères diapositives achevées.

IMG 20180330 141055

                                  Enseignante : Madame Blaye

avr. 18
15
17:55
Catégories: Les CM1 , Divers , Lire Dire Ecrire

Utilisation des tablettes en CM1B...

IMG 20180330 141055

Nous avons voulu tester les tablettes pour écrire un billet pour le blog de l'école. Le sujet était de présenter l'activité piscine. Il fallait écrire un texte et insérer une photo. Voici les 1ères diapositives achevées.

 

 COMMENT  NAGERKarel(2)

Emma Un jour à la pi

 

la journee a la piscine ines

 

La piscine  romy

 

lola Journée de pisc

 

Luiza la piscine(4)

 

MALIK l'a pas à(1)

 

Vive la piscine Juliette (1)

 

Avantage des tablettes par rapport à l'utilisation de la salle informatique : chaque élève a sa tablette en classe alors qu'il n'y a qu'un ordinateur pour deux élèves en salle informatique.

Inconvénient : il est plus difficile d'utiliser le traitement de textes sur les tablettes que sur les ordinateurs. Redimensionner les photos, corriger des fautes…

Nous avons aussi utilisé pour la 1ère fois l'espace de stockage SynBox dans le « cloud ».

Certains ont vite fini et ont pu alors faire des mathématiques sur l'application « Calcul@TICE»…Une récompense appréciée !

L'expérience est à renouveler pour aboutir à une plus grande autonomie des élèves dans la production d'écrits pour le blog et dans la gestion des sauvegardes, et pour acquérir une meilleure prise en main des tablettes. Il nous reste également à tester les nombreuses applications déjà installées…

Madame Blaye

avr. 18
09
15:55

Les élèves de CE1A se sont rendus au Musée d'Orsay le Vendredi 16 Mars.

La classe guidée par une conférencière a effectué un parcours artistique sur le thème " Regards sur l'enfance." au cours duquel les enfants ont pu découvrir et apprécier un certain nombre d'œuvres d'art ( "Portrait du Marquis et de la Marquise de Miramon et de leurs enfants " de James Tissot, "La famille Bellelli " d'Edgar Degas, "Le prince impérial et le chien Néro" de Jean-Baptiste Carpeaux, "Les Coquelicots" de Claude Monet, "La balançoire " d'Auguste Renoir, "La Petite danseuse " d'Edgard Degas.)

Ce fut une visite très riche pour les enfants !

Ils ont par la suite donné leurs impressions sur ces œuvres et exprimé leurs préférences et leurs ressentis.

Voici quelques dessins et écrits réalisés à la suite de la visite.

 

Béatrice Turquand d'Auzay, professeur d'Arts plastiques présente lors de cette sortie, exploitera prochainement cette matinée au Musée d'Orsay.

 IMG 2697

IMG 2796

Dessin de Noan

IMG 2794

Production écrite : Noam

IMG 2866

Mathias

IMG 2843

Lilian

IMG 2556

IMG 2797

dessin de Maheen

IMG 2806

Dessin de Tina

IMG 2824

Dessin d'Hélène

IMG 2841

Hélène

IMG 2829

Manon

 

IMG 2573

IMG 2847

Anaïs

01

Dessin de Manon

IMG 2820

David

IMG 2815

Alix

IMG 2582

IMG 2857

Basile

IMG 2810

Luta

IMG 2597

IMG 2600

 

IMG 2682

IMG 2685

IMG 2694

 

IMG 2821

 Dessin d'Elia

IMG 2869

Hélène

IMG 2790

Ambroise

 

 

avr. 18
09
15:54

Les élèves de CE1A se sont rendus au Musée d'Orsay le Vendredi 16 Mars.

La classe guidée par une conférencière a effectué un parcours artistique sur le thème " Regards sur l'enfance." au cours duquel les enfants ont pu découvrir et apprécier un certain nombre d'œuvres d'art. Voici quelques dessins et écrits réalisés à la suite de la visite.   Lire la suite ....

Enseignante : Mme Feron

IMG 2556

IMG 2797

avr. 18
04
18:12

Projet Konnichiwa

Les CPD travaillent sur le Japon avec des écoliers polonais à l'occasion de leur projet eTwinning "Konnichiwa".

Pour le printemps des poètes, les deux classes ont étudié un type de poésie japonaise particulier, le haïku.

Voici les poésies très printanières écrites par les partenaires polonais.

ac9b8177 opt

Pour lire les textes en polonais dans un livre virtuel, suivez le lien donné en haut de page.

 

mars 18
22
21:50

Vendredi 16 mars, nous avons assisté à la projection du film Le Roi des masques, un film chinois réalisé par Wu Tian-Ming en 1995. Pour vous faire partager notre expérience, les élèves ont choisi une scène du film qui les a émus et l’ont racontée en quelques lignes.

Enseignante : Mme Derozier

A la recherche d’un héritier

Wang, un homme très vieux, cherche un héritier pour lui apprendre l’art des masques. A chaque fois qu’il passe dans une rue, des petites filles lui répètent la même phrase : «Je laverai tes habits, je te ferai à manger !». Mais Wang veut un garçon. Il s’apprête à partir lorsqu’une voix derrière lui l’appelle : « Grand-père ! ». Le vieil homme se retourne : c’est un petit garçon !

Amélie

Lire la suite ...

 

mars 18
22
21:47

Vendredi 16 mars, nous avons assisté à la projection du film Le Roi des masques, un film chinois réalisé par Wu Tian-Ming en 1995. Pour vous faire partager notre expérience, les élèves ont choisi une scène du film qui les a émus et l’ont racontée en quelques lignes.

Voici des extraits :

Avant de vous lancer dans la lecture des écrits, n’hésitez pas à lire le résumé du film ci-dessous, cela vous aidera à comprendre !

 

Résumé:

En Chine, au début du vingtième siècle, Wang parcourt la région du Sichuan sur sa modeste embarcation. Ce vieil homme est « le roi des masques ». Il sait, en un éclair, faire se succéder les masques de soie qu’il porte sur son visage. C’est ainsi qu’il gagne sa vie, accompagné de son singe Général. Mais il se fait vieux et il a peur de mourir sans avoir transmis son art à un héritier mâle. Encouragé par un autre artiste, Maître Liang, il se décide à acheter un petit-fils, Gouwa. Wang commence alors l’apprentissage de son élève, le conduisant aux représentations de Maître Liang. Mais tout bascule quand on apprend que Gouwa n’est qu’une fille. Touché malgré lui par le désespoir de Gouwa qui ne veut pas être vendue pour la huitième fois, Wang la garde comme servante et lui apprend à faire des acrobaties. Mais le destin s’acharne sur nos deux personnages. La fillette devra quitter Wang et retombera dans les griffes de son ancien vendeur. Wang, lui, sera accusé injustement de vol d’enfant. Pourtant, grâce à l’aide de Maître Liang et à l’amour et la volonté de Gouwa, le grand-père et la fillette se retrouveront. Mieux encore : le roi des masques acceptera de transmettre son secret à Gouwa.

le roi des masques (1)

 

A la recherche d’un héritier

Wang, un homme très vieux, cherche un héritier pour lui apprendre l’art des masques. A chaque fois qu’il passe dans une rue, des petites filles lui répètent la même phrase : « Je laverai tes habits, je te ferai à manger ! ». Mais Wang veut un garçon. Il s’apprête à partir lorsqu’une voix derrière lui l’appelle : « Grand-père ! ». Le vieil homme se retourne : c’est un petit garçon !

Amélie

 

La rencontre

Quand Wang sort du « marché aux enfants », l’artiste est désespéré de ne pas avoir trouvé de garçon. Soudain, derrière lui, quelqu’un l’appelle : c’est un enfant, un garçon. L’enfant regarde, l’artiste s’approche. Un homme arrive et dit au vieil homme :

« Il a 8 ans et s’appelle Gouwa, je le vends dix pièces.

- Vous me prenez pour un roi !

Wang se tourne et fait un pas.

- Cinq pièces !

- Je vous l’achète deux pièces.

- Non.

- Je vous l’achète... »

Wang est Gouwa repartent ensemble.

le roi des masques (3) 

Le sauvetage

La découverte de Wang au sujet de Gouwa le rend malheureux : il est en colère. Gouwa, bouleversée, lui demande de ne pas la vendre. Le roi des masques lui répond que non, il ne va pas la vendre mais qu’il ne va pas la garder non plus. Il lui offre une bourse remplie de pièces et part sur son bateau. Il commence à ramer. « Grand-père ! Reste avec moi » crie la fillette. Comme celui-ci ne veut pas l’écouter, Gouwa se jette à l’eau pour

essayer de rejoindre le bateau. Alors qu’elle est sur le point de se noyer, le vieil homme plonge et la sauve. Comme elle est une fille, elle ne peut plus l’appeler « grand-père », elle est obligée d’appeler Wang « maître ».

Andréa

 

L’abandon

Gouwa a révélé son secret.

Wang, le roi des masques, décide de l’abandonner sans pitié. Quand la petite fille se rend compte qu’on l’abandonne encore une fois, elle le supplie de la garder. Mais Wang, toujours en colère ne l’écoute pas. Elle ne veut absolument pas se retrouver seule. La fillette explique qu’elle a été vendue sept fois et que Wang est le seul qui l’a aimée. Le roi des masques cède mais à la condition qu’elle travaille dur.

Rémi

le roi des masques (2) 

Le bateau

Pendant une absence de Wang, son maître, Gouwa se trouve dans le bateau où ils vivent.

Elle regarde les très beaux masques de son maître. Le disciple qui ne voit pas dans la nuit sombre, approche le masque d’une bougie et celui-ci prend feu. Terrorisée, Gouwa lâche le masque qui met feu au bateau et disparaît en cendres. Elle réussit à sortir un sac où est tout le travail de Wang. Général, le singe de l’artiste se détache de la corde qui le tient au

bateau. Comme elle a peur de la réaction de son maître, Gouwa se cache derrière un arbre puis s’enfuit.

Manon

 

Le suicide

Wang est en prison, accusé injustement d’avoir volé un enfant. Gowa est face à Liang, un acteur célèbre et à un militaire qui peut aider son maître à sortir de prison.

Gouwa va voir un chanteur, ami avec Wang. Comme il ne peut rien faire, elle se souvient d’un spectacle du même acteur et réfléchit à un plan. En effet, dans ce spectacle, l’ami de Wang, Liang, était accroché par une corde, coupait celle-ci et mourait. Gouwa, inspirée par la scène, s’accroche au toit par une corde. Lorsque le militaire qui peut aider Wang prend la parole, elle saute et se retrouve dans le vide. Elle menace : « Si tu ne libères pas mon grand-père, je coupe la corde et je tombe. » L’homme ne la croit pas, alors, elle coupe la corde et tombe. Finalement, l’acteur la rattrape et le militaire, ému par le courage de la petite fille, fait libérer Wang.

 

Chantage fatal

Gouwa, prête à tout pour libérer Wang, décide de ne pas vivre avec la mort du vieil homme sur la conscience. Avec courage et conviction, prête à rendre la justice, elle saute d’un toit, ciseaux à la main et corde attachée aux pieds pour réclamer la libération de Wang. Pétrifié par cette action héroïque, l’acteur décide d’intervenir. Mais le militaire ne croit pas une seconde qu’elle peut sauter. Gouwa décide alors de cesser de vivre et coupe la corde. Heureusement, l’acteur la sauve.

Lounis

 

La libération de Wang

Un matin, Wang est libéré de prison. Son ami l’acteur lui propose un thé et le vieil artiste demande si c’est bien lui, son ami, qui l’a sauvé. L’acteur lui répond que c’est bel est bien Gouwa qui l’a sauvé. Le roi des masques va voir la petite fille et lui dit que ce n’est plus la peine qu’elle l’appelle maître mais qu’elle peut à nouveau l’appeler grand-père. Il lui apprend son art.

Susan