Atelier théâtre

11 déc. 17

 

CPGE du Lycée Lamartine

 

Option théâtre

L’option Théâtre accueille tous les étudiants désireux d’acquérir une culture théâtrale et de réfléchir sur les fonctions esthétiques, sociales, politiques de cet art. Aucune expérience artistique préalable n’est exigée, bien qu’une culture théâtrale soit un atout notable, et qu’il  constitue une suite logique (mais non exclusive) aux enseignements artistiques optionnels en lycée. Cette culture théâtrale s’acquiert par la fréquentation assidue des salles de spectacle, sa mise en perspective dans les cours de théorie, et une pratique expérimentale du plateau (utilisation de l’espace théâtral, improvisation, interprétation, mise en scène d’extraits d’œuvres dramatiques ou non). Le cours se propose de donner aux élèves une formation théorique et pratique : historique et culturelle, technique et méthodologique, esthétique et créative. De plus, le droit et l’économie, les systèmes de production et de diffusion, les grands dispositifs culturels, les métiers du théâtre sont abordés de façon pratique par des rencontres de professionnels et des visites d’institutions culturelles. Les deux composantes, théorie et pratique, sont étroitement liées.



L’enseignement est de quatre heures hebdomadaires, dans la salle de théâtre du lycée.

Théorie

-Etude de textes fondateurs (pièces de théâtre, essais)

-Histoire du théâtre et de la mise en scène.

-Rencontres avec des professionnels : approche de la technique, de l’économie, des institutions, du droit du spectacle vivant, des professions liées au théâtre. Deux rencontres (échange sur les pratiques et atelier commun) sont programmées avec les étudiants/comédiens de la section théâtre du CRR d’Aubervilliers (93). Le métier de relation publique est présenté par Valérie Perriot-Morlac du Théâtre de la Commune d’Aubervilliers, dont une visite a lieu sous la conduite d’un membre de l’équipe technique du théâtre.

-Expérience de spectateur : au moins dix sorties au spectacle sont au programme, et chacune donne lieu à une analyse susceptible de nourrir les dissertations.

-Préparation aux épreuves écrites (dissertation) et orales (commentaire dramaturgique) des concours d’entrée aux ENS Ulm et Lyon.

Pour acquérir une culture approfondie du répertoire et des textes-clés ayant marqué l’histoire de la dramaturgie, on a recours à des cours magistraux, à des recherches documentaires individuelles ou collectives, à l’utilisation de documents divers (images d’archives, captations, ressources en ligne). La mise en voix de certains textes du répertoire ancien et moderne en donne aussi une connaissance sensible.

Pratique

La pratique du plateau permet d’aborder concrètement l’art dramatique : interprétation, dramaturgie, ébauche de scénographie, écriture à contraintes. Les propositions des étudiants sont vivement sollicitées. Le lycée est en partenariat avec le Théâtre de la Commune d’Aubervilliers, Centre Dramatique National dirigé par Marie-José Malis. Plusieurs comédiens ou metteurs en scène viennent dispenser une vingtaine d’heures de cours en collaboration avec le professeur, et contribuent à la réalisation d’une petite forme théâtrale, présentée au Théâtre de la Commune d’Aubervilliers. Cette expérience permet d’appréhender le fonctionnement d’une structure culturelle « de l’intérieur » (répétitions et représentations).

Sont intervenus dans la classe : David Géry, Marie-José Malis, Maxime Kurvers, Aurélia Guillet, Nathalie Bourg, Catherine Umbdenstock

Les étudiants ont présenté en public :

En 2011 : Quelques scènes du répertoire autour du thème du désamour

En 2012 : Cercles/Fictions : quelques scènes du texte de Joël Pommerat 

En 2013 : Novecentopianiste, une adaptation du roman d’Alessandro Baricco 

En 2014 : L’orage a passé, un montage de scènes d’Anton Tchekhov 

En 2015 : Léonce et Léna, de Georg Büchner, (présenté aussi à Piano di Sorrento lors du festival Festinaples). Ce travail a fait l’objet d’une captation vidéo.

En 2016 : J’étais enfant … Écriture scénique sur le thème de l’identité. (Textes de Marguerite Duras, Antoine Vitez, George Sand, Julio Cortázar, Henry David Thoreau, Charles Dumont, Nathalie Sarraute)

En 2017 : Orphées, écriture scénique sur le thème d’Orphée (textes : Orféo, de Monteverdi, L’ombilic des limbes, d’Antonin Artaud, Le Testament d’Orphée, de Jean Cocteau, Conversation, deGeorges Aperghis, Mort à crédit, de Louis-Ferdinand Céline, Point vacillant, de Jacques Roubaud, et autres textes et chansons)

.