Au sortir de l'hypokhâgne

Orientation

Orientation générale

Orientation : au sortir de l’hypokhâgne.

Comment se pratique l’orientation  en fin d’hypokhâgne à Lamartine?


A la fin de leur année d’hypokhâgne, les étudiants admis devront choisir un établissement pour effectuer leur année de khâgne. En vue de ce choix, ils seront conseillés tout au long de l’année par les équipes enseignante et administrative. Cette affectation vise à être la plus appropriée, en cohérence avec le niveau des étudiants, leurs options, leurs objectifs de fin de khâgne.
En outre, le lycée Lamartine entretient des contacts privilégiés avec les équipes de différentes khâgnes parisiennes et de périphérie, qui viennent rencontrer les étudiants.

 

(…) Après l’hypokhâgne, la khâgne est une nouvelle marche à franchir. L'hypokhâgne "orpheline" peut être un atout pour cette suite puisqu'elle nous permet de postuler pour des établissements qui ne nous ont pas accueillis dés cette première année et de nous donner le temps de la réflexion pour ce choix difficile.
                                                                                                    Julie Demougin (HK 2012-13)
                                                                                    en khâgne au lycée Fénelon (2013-2014)

Que sont ils devenus?

QUE SONT-ILS DEVENUS ?

 

Quelques exemples de poursuite d’études pour les promotions récentes.

 

L’HK de Lamartine a toujours été un moment important de la vie estudiantine pour les élèves qui l’ont suivie. Certains restent en contact avec les professeurs plusieurs années après leur passage au lycée. Nous avons retenu quelques exemples des années 2011 et 2012, soit un et deux ans après l’HK, étant entendu que plus des quatre cinquième de nos élèves de la promotion 2012-2013 se retrouvent en KH en cet automne 2013 (bien que l’une de nos élèves ait été admise brillamment d’ailleurs, à Sciences-Po Lille).

 

Pour la promotion 2010-2011 : pour 21 élèves dont nous avons des nouvelles fraîches

            - 5 sont en Licence 3e année (Histoire, Lettres Modernes, A.E.S., Paris I, Paris IV, Paris X, mais aussi un étudiant qui, licence d'anglais de Paris III en poche, se retrouve en L3 de géoarchitecture à Brest)

            - 12 sont en Mastère 1 (Philosophie politique et éthique à Paris IV ; Lettres modernes à Paris I ; un autre élève en Lettres Modernes Appliquées à Paris IV, actuellement en Erasmus à Prague ; Sciences Politiques à Paris VIII ; Marketing à l’INSEEC de Paris – école intégrée à la fin de l’Hk – deux en Communication à Sciences Po Paris – école intégrée pour l’une en 2012 et l’autre en 2013 ; Histoire et philosophie à Paris X et Tokyo ; Ressources humaines et Communication au CELSA de paris – école intégrée grâce au concours de la BEL en 2012 ; Coopération Internationale à l’I.E.P. de Bordeaux – école intégrée à la fin de l’HK – en parallèle avec une Licence 3 Droit/Sciences Politiques ; Anglais à Paris IV – cette élève est en même temps assistante dans le départemement français de Vassar College à New York ; une élève prépare le CAPES de documentation et d'anglais à l'université d'Amiens)

            - 1 est en 3e année de Sciences Po Lille (école intégrée à la fin de l’HK) qui se déroule, selon ses vœux, à Birmingham (Angleterre)

-        1 vient de reprendre un cursus universitaire, en L1 d’études est-asiatiques (spécialité japonais) à l’Université de Montréal.

-        1 suit une formation à Anvers (Belgique) pour devenir Officier de Marine marchande.

-        1 est à l'ENSPAC (Ecole des Beaux-Arts de Cergy-Pontoise)

 

            Ainsi, une très grande diversité se dégage des parcours connus, même si le domaine littéraire reste représenté notablement, avec des étudiants en 3e et 4e année en Histoire, Lettres, Philosophie ; quatre étudiants au moins suivent une scolarité dans un I.E.P. (Sciences-Po Paris, Lille, Bordeaux) ; deux autres dans de prestigieuses écoles de communication et de commerce (Celsa, Inseec).

            Il faut également noter que cette promotion compte au moins, sur les deux concours 2012 et 2013, deux Sous-Admissibles et deux Admissibles au concours de l’E.N.S.

 

Pour la promotion 2011-2012 : pour 18 élèves dont nous avons des nouvelles fraîches

            - 1 est en première année de l’E.N.S. de Lyon, en études hispaniques et lusophones

            - 4 font une seconde khâgne, deux en Lyon les deux autres en Ulm

            - 9 sont en Licence 3e année (Histoire, Lettres Modernes, Géographie, Géographie et Aménagement du Territoire, Communication, Philosophie, à Paris, Paris I, Paris IV, Paris VII, Paris VIII,  Lyon III et Lille)

            - 2 sont en 2e année à l’ESSEC (Paris, école intégrée à la fin de leur khâgne)

            - 1 est en magistère Communication au CELSA (intégrée à la fin de la khâgne)

            - 1 est en première année de licence de Droit à Assas, après une khâgne.

 

            Là encore une diversité précoce ; à noter que cette promotion compte au moins au concours 2013, cinq Sous-Admissibles (dont une aux deux concours d’Ulm et de Lyon), deux admissibles parmi lesquelles une admise.

Statistiques-Passage en Khâgne

Tableau 1 : les passages en Khâgne

années scolaires effectif stabilisé effectif en début d'année passage en KH
2011-2012 50 48 34 (70,8 %)
2012-2013 41 38 32 (84,2 %)
2013-2014 42 36 24 (66,6 %)
2014-2015 40 38 30 (78,9 %)
2015-2016 39 34 21 (61,8 %)
2016-2017 38 34 18 (52,9 %)

Sur cinq ans, 141 passages pour 194 élèves (72,7 %).

 

Tableau 2 : les élèves de l’HK de Lamartine effectuant leur rentrée en KH

KH de Paris et alentours 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
Jules Ferry 3 6 10  9 8 6  4
Henri IV - - - 1 1 - 1
Fénelon 4 3 3  2 2 2 -
Condorcet 2 1 -  -  -  - -
Chaptal 2 3  -  1 3 1 2
Molière 1 7 2  2 3 2 1
Honoré de Balzac 4 3 - - 1 - -
Paul Valéry - 2 2 1 - 1 1
Hélène Boucher 1 1 - 1 1 1 2
Janson de Sailly  - 1 - - - - -
Claude Monet 1  - 1 - 2 2 -
Louis-le-Grand - - - - - - 1
Jean Jaurès (Montreuil) 2 5 - 2 - 1 -
Auguste Blanqui (Saint-Ouen) 3 2 4  3 5 2 3
Lakanal (Sceaux) 1 - 3 - - - -
F. et I. Joliot-Curie (Nanterre) - - 3 2 3 - 3
A. Schweitzer (Le Raincy) - - 1 - 1 1 -
Malherbe (Caen)  - - 1 - - - -
Montesquieu (Le Mans)  - - 1 - - - -

Tableau 3 : les spécialités des élèves de l’HK de Lamartine effectuant leur rentrée en KH

spécialités 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
Histoire-géographie 10 12 6  6 8 6 5
Philosophie 3 6 5  3  2  1 1
Lettres modernes 7 6 2  7  9  4  5
Lettres classiques   1 2  2  3  2  1
Théâtre 1 5 7  5  6  4  3
Anglais 2 1 5  -  -  3  -
Espagnol 1 2    -  1  -  -
Allemand   1    1  -  -  1
Histoire des arts     4  -  1  1  1

Tableau 4 : les types de KH dans lesquelles sont admis les élèves du lycée Lamartine

À la rentrée KH Ulm KH L.S.H. (Lyon)
2011 3 21
2012 13 21
2013 6 25
2014 3  21
2015  4  26
2016  3  18
2017  3  14

N.B. : Les différences dans les totaux (notamment entre le tableau 1 et les autres) s'expliquent par le fait que tous les élèves admis en khâgne par le Conseil de Classe de fin d'année ne choisissent pas forcément cette orientation, même s'ils la méritent.

D'autre part, certains élèves non admis dans la classe supérieure présentent tout de même un ou plusieurs dossiers, et sont parfois admis ; on rappelle que les proviseurs sont souverains dans leurs décisions d'admission en 2e année, pourvu que l'étudiant ait effectué une année complète en 1ère année.