Partenariat avec la compagnie "Confidences"

 

logo confidences

Pour la cinquième année consécutive, la Compagnie Confidences interviendra dans toutes les 3èmes pour réfléchir avec les élèves à des thèmes abordés dans leur pièce « Rose pour les filles, bleu pour les garçons » qu’ils iront voir.

Cette pièce, à la construction narrative complexe, fait des aller/retour entre le passé et le présent d’une famille espagnole qui a émigré en France dans les années 60. C’est sur cette toile de fond historique, que Rosa Ruiz et Enrique Iglesias incarnent alternativement la génération des primo arrivants et des enfants, un processus qui permet de mettre en perspective des sujets tels que l’éducation filles/garçons, le poids des traditions, les préjugés discriminatoires concernant entre autres l’homosexualité, enfin l’épanouissement d’un frère et d’une sœur qui se heurtent à l’incompréhension de la génération précédente.

Après la représentation, Rosa et Enrique reviendront dans chaque classe pour échanger plus précisément sur la pièce. Dans une 3ème, nous entamerons ensuite un travail de pratique théâtrale en espagnol à partir de la mise en scène de scénettes inspirées de sujets ayant déjà fait l’objet de débats. 

 

Une aventure qui a commencé l’année dernière…

Les nouveaux élèves de 3ème, informés du travail entrepris par leurs aînés, se demandent s’ils vont pouvoir bénéficier de ce projet.

 

Ce projet se déroulera en plusieurs phases :

 I. La compagnie Confidences  a  mené  des actions de sensibilisation aux questions de discrimination et d’égalité hommes/femmes dans le cadre des cours d’espagnol dans trois classes de troisième. Les comédiens, Rosa Ruiz et Enrique Fiestas interviennent  en cours d’espagnol (cette année, ilsinterviendront dans d’autres disciplines) en Janvier afin  d’apporter des éléments de réflexion sur les différentes formes de discriminations et de préjugés , en prenant comme support des extraits de documentaires .

 confidences1    confidences2

 

II. Ces séances d’échanges avaient pour but de préparer  les élèves  de 3ème à la représentation  « Rose pour les filles, bleu pour les garçons ».

affiche confidences

 

III. Rosa et Enrique reviennent dans le collège à la rencontre des élèves pour savoir si la pièce les avait touchés, choqués, interpellés ou laissés indiférents. L’histoire en lien avec l’immigration espagnole des années 60 aborde les questions de différences entre l’éducation des filles et des garçons, la question du mariage forcé, la question des tâches domestiques et de l’accès inégal à certaines professions, la question délicate de l’homophobie… La pièce jouée en français estémaillée de chansons en espagnol sur le mode d’ une comédie musicale. Les débats montrent à quel point rien ne va de soi…

 

IV. Dans un quatrième temps, nous abordons ces mêmes questions par le détour de la pratique théâtrale en  langue espagnole avec les 3ème. Rosa et Enrique qui sont des comédiens natifs d’Espagne interviennent en cours, avec l’aide de l’enseignant d’espagnol. L’objectif est de développer la faculté d’écoute des élèves, de leur faire mémoriser des formes syntaxiques nouvelles et de leur donner confiance en eux à partir de la mise en scène de courtes scènes abordant les thématiques vues en janvier et février.

confidences3

La pratique théâtrale permet à certains élèves de  lever des inhibitions  et de développer leur aptitude à travailler en groupe ou par binôme de façon autonome. Elle leur permet aussi d’être plus sensibles aux détails d’une mise en scène ou à l’importance d’un savoir-être en observant leurs camarades.

 

Aujourd’hui, une seule envie nous anime : pouvoir renouveler ce projet chaque année...