La perception des saveurs

On cherche à expliquer le fait qu'on puisse reconnaître les saveurs des aliments même lorsque l'on est enrhumé. Les élèves proposent que notre palais, notre langue et l'ensemble de notre cavité buccale participent à la reconaissance des saveurs.

Pour vérifier cette hypothèse, les élèves dégustent 5 boissons inconnues (du jus de pamplemousse, de citron, de raisin, de l'eau salée et du Schepp's) et doivent identifier leur(s) saveurs. Ils constatent alors que notre goût nous permet de reconnaître différentes saveurs (acide, amer, salé, sucré, etc.).

Les participants de l'atelier préparent ensuite des suprêmes de pamplemousse et les goûtent natures, avec du sucre puis du sel et notent leurs impressions. Selon les associations de saveurs, les sensations sont différentes.

Evelyne et Assitan préparent des suprêmes de pamplemousse

l1050843 petit