sept. 14
29
15:38
Catégories: Conseils d'école

Ecole Elémentaire 12/14 rue d’Alésia

Procès Verbal du conseil d’école du 05.06.2014

 

Le conseil débute à 18h15 après un tour de table

 

  1. PROJET  D’ECOLE/ ACTIVITES EDUCATIVES.

 

Le Projet d’école modifié sur certains points et validé par Madame l’Inspectrice est présenté et remis. Parmi les diverses actions, un parent demande des précisions sur E.Twinning. L’enseignante responsable du projet précise que cela permet à une école, une classe , d’entrer  en relation avec des enseignants européens et de faire des projets des projets de classe communs. Une classe de l’école a participé au dispositif.

Une représentante de parents  en profite pour informer le conseil sur un point évoqué au précédent conseil concernant une demande de classe bi.langue Espagnol /Anglais au collège Jean Moulin en indiquant que, malgré le sondage fait dans les CM1 des écoles du secteur, le projet dépend du collège et des professeurs concernés et est en cours de négociation.

 

2 .RENTREE 2014.2015

 

Les classes prévues et les effectifs sont les suivants : 4 CP : 88 élèves (22.22.22.22), 3 CE1 : 82 élèves (27.27.28), 3 CE2 : 83 élèves (28.28.27), 3 CM1 : 76 élèves (25.25.26), 3 CM2 : 76 élèves ( 25.25.26 ).Des départs sont annoncés : 1 membre du réseau d’aide , et 3 professeurs des écoles. Le jour de la rentrée des classes est le 02 Septembre 2014.

 

  1. TRAVAUX /SECURITE.

 

1 exercice inopiné de P.P.M.S. s’est tenu, les 2 points de rassemblements étaient les 2 préaux .Le directeur indique que l’exercice a été bien préparé dans les classes et bien compris par les enfants.

Travaux prévus cet été : (Cet été, il n’y aura pas de centre de loisirs car des travaux sont prévus, le centre de loisirs le plus proche est situé à l’école 3 rue d’Alésia.)

Le sol du préau côté 14 sera transformé en sol type gymnase. Le hall d’entrée sera repeint ainsi que toutes les portes donnant sur les cours. Les deux réserves situées au 1er étage seront repeintes également.la cour du 14 sera refaite. Le réfectoire sera repeint mais le self n’est pas encore prévu.

Un représentant de parents informe et évoque, dans le cadre de la sécurité, les actions concernant les antennes-relai situées en face du groupe scolaire, des mesures ont été effectuées dans l’école et une rencontre doit avoir lieu avec les élus. M. le directeur, en tant que responsable de la sécurité n’a pas reçu les résultats à ce jour.

 

  1. ACTIVITES PERISCOLAIRES /EXTRA SCOLAIRES.

 

M. le directeur indique à nouveau au nom de l’équipe pédagogique que, malgré la  liaison en bonne intelligence avec l’organisation des activités du mardi et du vendredi, les réserves énoncées lors des précédents conseils demeurent les mêmes.

Une enseignante prend la parole et abonde dans ce sens.

 

ARE/CENTRE DE LOISIRS :

Madame la responsable Educative Ville  fait un bilan des ateliers qui fonctionnent le mardi et le vendredi de 15h00 à 16h30 .75% à 80% des élèves participent à ces ateliers .Prochainement les parents seront destinataires des préinscriptions.

 

 

Cantine Interclasse :

Environ 375 sont enfants inscrits pour 14 surveillants d’interclasse (dont 1 PPS) et une animatrice bibliothèque, 150 enfants le mercredi et environ 80 qui restent au centre de loisirs. En attendant la future construction du self, le service est organisé en deux parties (CP/ CE1 /CE2 puis CE2/CM1/CM2). Il s’engage un débat sur le contenu des repas (quantité, variété…) entre les membres du conseil.

Etudes surveillées :

Il y a 6 études surveillées encadrées par  2 enseignants et 4 surveillants d’études habilités qui encadrent également les enfants le midi, le mercredi et les vacances.

Ateliers bleus :

Il y a 9 ateliers bleus/ ville de Paris qui fonctionnent de 16h30 à 18h00,: lundi : échecs, rollers, claquettes. Mardi : rollers. Jeudi : rollers et tennis de table. Vendredi : karaté, tennis de table et éco-orchestre. L’atelier théâtre du mardi a été fermé faute d’inscriptions, une baisse d’effectifs est constatée par ailleurs, peut être due à la concurrence avec les activités périscolaires de 15h00.

Association Sportive et Culturelle Alésia :

Le responsable indique qu’il y a eu une baisse des effectifs, de 115 à 75 , pour l’an prochain ,il est prévu  des préinscriptions  en juin , il y aura d’autres ateliers prévus(moderne jazz, jeux pré sportifs).

 

 

  1. POINT SUR LA COOPERATIVE

 

La coopérative a actuellement 4700 € en caisse, la majorité des fonds sert aux sorties des classes. M. le directeur annonce la proposition de l’équipe enseignante d’acheter deux vidéo projecteurs, le conseil approuve.

 

6 .FETE DE L ECOLE

 

La fête de l’école se tiendra comme annoncé au 1er conseil à l’identique de l’année dernière le 28 juin 2014. Les parents demandent si le périscolaire peut y participer. M. le directeur rappelle l’historique et notamment que c’est une porte ouverte dans le cadre des rencontres parents/enseignants liées au projet d’école avec une forme conviviale et donc cette année elle gardera cette forme.

Un parent demande également s’il est possible d’associer le périscolaire lors de la réunion de début d’année (réunions  de classes).M. le directeur indique que ce n’est pas le cadre car ces réunions font partie des réunions institutionnelles.

 

 

 

mai 14
26
07:17

Procès Verbal du conseil d’école du 03.03.2014

Le conseil débute à 18h15 après un tour de table.

 

1. PROJET  D’ECOLE :

M. le directeur présente à nouveau les grands axes du projet d’école 2013.2016, après les remarques de Madame l’inspectrice. Il est l’aboutissement de nombreuses concertations portant notamment sur le bilan du précédent projet, le diagnostic et les actions à envisager ou à pérenniser.

Quatre axes d’amélioration sont retenus d’après l’inventaire du diagnostic : vivre ensemble, compétences sociales et civiques, objectif : approfondir les relations entre adultes  et  enfants ; développer le respect mutuel, s’investir dans la vie de l’école, (améliorer les relations entre les différents partenaires de l’école, conseils d’enfants plus nombreux- au moins deux par trimestre, travail autour du respect mutuel et du respect des locaux…), travailler en équipe pédagogique, objectif : faciliter les passages des élèves de CP et en 6è , (affiner encore les outils internes : livret d’évaluation commun, liaison maternelle et collège, élèves en difficulté et liaison avec le R.A.S.E.D), Améliorer la maitrise de la langue française (participation au prix littéraire Janusz Korczak, lire et s’exprimer avec un Kamishibaï , s’exprimer grâce au site internet de l’école.. : développer l’ouverture internationale (Améliorer les compétences linguistiques et favoriser la construction d’une véritable citoyenneté européenne, utilisation d’etwining, utiliser le site internet, suivi du niveau A1 en anglais, initiation à l’espagnol dans une classe).

Un volet R.A.S.E.D. est annexé ainsi que, en liaison avec les professeurs de la ville de Paris, un volet E.P.S. et un volet Education musicale.

A une question des parents, il est précisé qu’une classe utilise etwining (échange interclasses européennes  en utilisant internet sur un site protégé).

Il s’en suit une discussion, notamment concernant l’utilisation des 6  postes avec accès internet dans les classes de CM et les 14 postes de la salle informatique . Les enseignants indiquent que le site internet de l’école qui fête sa première année est une partie importante du projet d’école qui fonctionne et est utilisé par toutes les classes, mais la dotation parait très insuffisante  au regard de la taille de l’école. Un courrier a été envoyé en ce sens à la C.A.S.P.E (Circonscription des affaires scolaires, ville de Paris) avec copie à la mairie. M. le D.D.E.N. se propose d’appuyer cette demande, les parents également, ainsi que Madame la représentante de la Mairie du 14è. A propos du volet E.P.S. et du dysfonctionnement cette année de la piscine  (de nombreuses séances supprimées surtout pour des raisons « techniques »), les parents indiquent qu’ils ont envoyé un courrier. La représentante de la Mairie indique que des problèmes tels que chaufferie, température de l’eau et des locaux appelleront sûrement des travaux conséquents. En liaison avec cette activité, il est évoqué le fait que le fonctionnement par trimestre pourrait peut être modifié en semestriel.

2. Proposition des parents / Classe bi langue au collège :

Une représentante de parents expose la demande des parents d’élèves de façon à pouvoir obtenir une section bi-langue au collège Jean Moulin (anglais / espagnol) à l’identique de celle existant pour l’anglais / allemand. Elle rappelle que le collège lui a répondu que pour  mettre en place cette organisation à la rentrée de 2015, il faut que la demande soit faite pour novembre 2014. C’est pour cela que la FCPE a  proposé de faire un sondage auprès des parents de CM1 des 3 écoles (12 Alésia, Sibelle, Prisse d’Avennes.). M. le directeur précise  que le premier degré n’est pas acteur et décideur pour le deuxième degré, cependant cela pourra être  évoqué au prochain conseil école / collège qui se tiendra le 18 Mars prochain.

3. ACTIVITES EDUCATIVES

M. le directeur indique que cette année 3 classes (2 CM2 et 1 CM1) ont obtenu une classe de neige et 1 classe de CM2 a obtenu une classe à Paris (art et voyage). Ces classes sont organisées par la Ville de Paris. Les enseignants soulignent la bonne organisation par la ville des classes de nature (animateurs, accueil, activités…). Les parents remercient les enseignants concernés.

Il y a également plusieurs classes, du CP au CM2, concernées par l’activité « école et cinéma ».

4  ACTIVITES PERISCOLAIRES /EXTRA SCOLAIRES


ARE / Centre de loisirs

M. le directeur tient à rappeler, au nom de l’équipe enseignante, que malgré la  liaison en bonne intelligence avec l’organisation des activités (A.R.E. Ville de Paris) du mardi et vendredi, les réserves énoncées lors du précédent d’école (cf. la lettre « l’école c’est l’école ») demeurent les mêmes .

De 70 à 80 enfants vont au centre de loisirs. Les parents demandent s’il est possible d’avoir un temps le mercredi après midi pour les devoirs, compte tenu de la nouvelle organisation. Il est répondu que ce n’est pas prévu en centre de loisirs.

Cantine Interclasse :

Environ 375 enfants inscrits pour 14 surveillants d’interclasse (dont 1 PPS) et une animatrice bibliothèque, 150 enfants le mercredi. En attendant la future construction du self, le service est organisé en deux parties (CP/ CE1 /CE2 puis CE2/CM1/CM2.

Les parents d’élèves qui ont fait une visite le 24 janvier, en font le compte rendu. Ils précisent être contents de l’organisation, même si ce jour là il y avait 3 classes en moins (classes de neige). Ils ont constaté cependant un volume sonore élevé. Plusieurs activités sont proposées (tournoi de foot, danse, BCD.). Les parents demandent s’il est possible de rajouter des bancs dans la cour du 14, Il est répondu qu’ils doivent être aux normes et que la disposition doit être aussi à voir avec les professeurs d’E.P.S. et les délégués de classe.

Etudes surveillées :

Il y a 6 études surveillées encadrées par 2 enseignants et 4 surveillants d’études habilités qui encadrent également les enfants le midi, le mercredi et les vacances.

Ateliers bleus :

9 ateliers bleus / ville de Paris qui fonctionnent de 16h30 à 18h00, lundi : échecs, rollers, claquettes. Mardi : rollers. Jeudi : rollers et tennis de table. Vendredi : karaté, tennis de table et éco-orchestre. L’atelier théâtre du mardi a été fermé faute d’inscriptions. Un représentant de parent demande s’il est possible d’intégrer les ateliers bleus à l’A.R.E., il est répondu que c’est impossible car ce n’est pas la même organisation et les activités ARE sont gratuites.

Association Sportive et Culturelle Alésia :

Le responsable indique que cette année les effectifs ont baissé, surtout le mardi et le vendredi (75 cette année contre 115 l’an passé), les tarifs de l’association sont en  fonction du quotient familial.

Bibliothèque :

Elle fonctionne pendant le temps d’étude (16h30, 18h00), le lundi, mardi et jeudi et vendredi est réservé prioritairement aux CE1 en concertation avec les enseignants. Pendant l’interclasse (11h30 - 13h30), ouverte en 1ère heure les CM1/CM2/CE2  et les autres niveaux en 2ème heure. Activités : lire au calme, chasse aux livres, …. Des désinscriptions ont été constatées le mardi et le vendredi.

Un débat s’engage ensuite sur l’anticipation lors des inscriptions, l’articulation entre l’ARE, l’ASCA, les ateliers bleus. Les parents demandent s’il est possible que l’ASCA participe aux activités du mardi et du vendredi.

Les parents demandent également des précisions sur les Activités pédagogiques proposées par les enseignants le midi (mardi et vendredi). Il est précisé qu’elles sont en lien avec le projet d’école et ne sont pas nécessairement du soutien aux élèves.


5 SECURITE / TRAVAUX :

Un exercice inopiné d’évacuation a eu lieu en janvier, un exercice P.P.M.S (mise en sureté) inopiné également aura lieu prochainement.

Cet été, Il est programmé la pose d’un revêtement souple dans le préau, côté 14 pour l’E.P.S., les peintures annoncées au premier trimestre, la reprise du revêtement de la cour du 14, la création du self, sous réserve des appels d’offre. Les parents posent toujours la question de l’acoustique. Un parent pose  la question de l’accessibilité des locaux en référence au cas d’un élève qui avait un fauteuil pendant quelques semaines. Le directeur répond qu’il est proposé pour ce temps l’école voisine avec ascenseur ou/et cours à domicile. M. le directeur tient encore à rappeler que les béquilles sont autorisées avec une ordonnance et également que les médicaments, sauf PAI, restent interdits à l’école.

Un parent demande s’il est possible d’envisager une webcam pour les cas d’absence prolongée. Il est répondu que cette question est  nouvelle mais que cela doit surement poser des problèmes juridiques et de droit à l’image

 

6. COOPERATIVE :

Il y a à ce jour 4100 € en caisse, 1800€ de bénéfice ont été tirés de la vente des photos. En ce qui concerne les photocopies en plus du quota, il n’y a pas eu de réponses.

 

7. FETE DE L’ECOLE


Elle se tiendra le 28 juin au matin selon les mêmes modalités que l’année dernière.


La séance est levée à 20h15.

janv. 14
24
12:45
Catégories: Conseils d'école

Ecole Elémentaire 12/14 rue d’Alésia

Procès Verbal du conseil d’école du 07/11/2013

Le conseil débute à 18h15 après un tour de table.

1 REGLEMENT INTERIEUR/SECURITE.PPMS :

Le directeur indique que le règlement intérieur sera modifié sur deux points en référence au nouveau règlement type départemental : les nouveaux horaires de l’école y sont indiqués (lundi 8h30 à 11h30 et 13h30 à 16h30, mardi 8h30 à 11h30 et 13h30 à 15h00, mercredi  8h30 à 11h30, jeudi 8h30 à 11h30 et 13h30 à 16h30, vendredi 8h30 à 11h30 et 13h30 à 15h00) , le second point est l’organisation des activités pédagogiques complémentaires. Il est proposé d’y annexer le règlement intérieur à l’attention des élèves voté par les délégués de classe le 07/11/2013.Le directeur en profite pour insister sur deux points : les vêtements  qui doivent être marqués et l’interdiction de tout objet permettant le troc  (cartes diverses…). Le règlement intérieur est voté.

Le Plan Particulier de Mise en Sécurité (PPMS) est présenté avec une modification : les classes se rassembleront dans les deux préaux. Ce plan est soumis à la signature de Mme l’Inspectrice de circonscription et du représentant de la circonscription des affaires scolaires de la Ville de Paris. , Mr le directeur rappelle qu’il y a trois exercices d’évacuation en cas d’incendie, les élèves sortent et se dirigent vers l’avenue René Coty.

2 BILAN DE LA RENTREE 2013 :

Le directeur indique qu’il y a 1 classe de moins à la rentrée, les élèves ont été répartis comme suit : 4 CP (22/21/21/21), 3 CE1 (28/29/30), 3 CE2 (26/26/26), 3 CM1 ( 26/26/26), 3 CM2 ( 27,27,27) , soit 409 élèves. Une discussion s’engage autour du constat de baisse d’effectifs et des déménagements en cour d’année scolaire.

Pour illustrer le bilan de la rentrée, M. le directeur lit un courrier signé par plus de 420 directeurs parisiens et que le conseil des maîtres réuni ce jour a décidé de faire sien car il illustre bien le ressenti des enseignants lors de ces semaines de rentrée. Il sera annexé au procès verbal.

3 PROJET D’ECOLE/ACTIVITES EDUCATIVES :

M. le directeur présente les grands axes du projet d’école 2013.2016, non encore validé par Madame l’inspectrice. Il est l’aboutissement de nombreuses concertations portant notamment sur le bilan du précédent projet, le diagnostic et les actions à envisager ou à pérenniser.

Trois axes du précédent sont à poursuivre et à enrichir : vivre ensemble, compétences sociales et civiques ,( améliorer les relations entre les différents partenaires de l’école, conseils d’enfants plus nombreux, travail autour du respect mutuel et du respect des locaux…), travailler en équipe pédagogique , (affiner encore les outils internes : livret d’évaluation commun, liaison maternelle et collège, élèves en difficulté et liaison avec le R.A.S.E.D), Améliorer la maitrise de la langue (participation au prix littéraire Janusz Korczak, lire et s’exprimer avec un Kamishibaï , s’exprimer grâce au site internet de l’école..)

Nous y avons ajouté un axe : développer l’ouverture internationale (Améliorer les compétences linguistiques et favoriser la construction d’une véritable citoyenneté européenne, utilisation d’etwining, utiliser le site internet, suivi du niveau A1 en anglais, initiation à l’espagnol dans une classe).

En liaison avec les professeurs d’EPS, il y aura un volet E.P.S.

Après cette présentation, s’engage une discussion, les parents demandent si une réunion sera organisée avec la Principale du Collège Jean Moulin, il est répondu que celle-ci prendra contact prochainement pour l’organiser. Les parents demandent s’il est possible de faire remonter les demandes de l’équipe pédagogique concernant l’attribution d’ordinateurs ville de Paris avec accès à internet, dotation actuelle jugée insuffisante pour une grande école comme la nôtre, en liaison notamment avec le site internet de l’école. M. le D.D.E.N fait également cette demande. Un parent pose une question sur la charte de la laïcité, i s’en suit un échange avec les enseignants.

4  ACTIVITES PERISCOLAIRES

ARE/CENTRE DE LOISIRS

M. le directeur, en préambule, indique que par décision de la ville, il n’est plus depuis la rentrée le responsable fonctionnel des temps périscolaires (interclasse et étude) mais l’organise en lien avec la responsable éducative ville (R.E.V.).Le ressenti des enseignants est évoqué dans le contenu de la lettre lue au point 2.

Il donne ensuite la parole à la R.E.V. afin qu’elle informe le conseil sur les activités de 15h00 à 16h30 des mardi et vendredi.

Celle-ci indique qu’il y a 21 ateliers encadrés par 9 animateurs ville et 21 associations réparties sur les deux jours.

Environ 310 enfants participent le mardi et 330 le vendredi. Elle indique que la rentrée a été difficile, aussi par ce qu’elle a été nommée tard, sur le poste. Les premières semaines ont été consacrées à la découverte des ateliers. Les animateurs viennent chercher les enfants à 15h00 dans les classes et les descendent pour une récréation, ils sont ensuite répartis par atelier. Elle pense que maintenant cela va mieux même si par exemple les associations ne sont pas préparées, notamment pour les déplacements, c’est mieux avec les animateurs ville.

Un échange s’engage ensuite avec les parents, ceux-ci posent des questions sur l’état des classes après les activités, les retards éventuels, Il est répondu qu’une réunion avec la REV et les responsables de la ville se tiendra le 08/11/13 à l’école. Le directeur tient à rendre hommage à notre gardienne qui a aidé par son professionnalisme au bon fonctionnement des sorties

Cantine Interclasse :

Environ 375 enfants inscrits pour 14 surveillants d’interclasse (dont 1 PPS) et une animatrice bibliothèque, 150 enfants le mercredi et environ 80 qui restent au centre de loisirs. En attendant la future construction du self, le service est organisé en deux parties (CP/ CE1 /CE2 puis CE2/CM1/CM2), ce qui demande une organisation, une implication et un «  timing »  des personnels très précis compte tenu du nombre des enfants et de la configuration des locaux. M. le directeur rappelle que les représentants de parents sont les bienvenus lors de cet interclasse.

Etudes surveillées :

Il y a 6 études surveillées encadrées par  2 enseignants et 4 surveillants d’études habilités qui encadrent également les enfants le midi, le mercredi et les vacances.

Ateliers bleus :

Il y a 9 ateliers bleus/ ville de Paris qui fonctionnent de 16h30 à 18h00,: lundi : échecs, rollers, claquettes. Mardi : rollers. Jeudi : rollers et tennis de table. Vendredi : karaté, tennis de table et éco-orchestre. L’atelier théâtre du mardi a été fermé faute d’inscriptions, une baisse d’effectifs est constatée par ailleurs, peut être due à la concurrence avec les activités périscolaires de 15h00.

Association Sportive et Culturelle Alésia :

M. le directeur rappelle l‘historique : l’association a été créée à la fin de l’année scolaire 2011.2012, elle est affiliée à l’U.S.E.P. et son bureau est composé d’enseignants de  l’école, avec pour but de proposer des activités diverses aux enfants de l’école dans le temps périscolaire. Des ateliers ont été fermés, sans doute pour les mêmes raisons que celles évoquées pour les ateliers bleus

Bibliothèque :

La personne nouvellement nommée dans l’école est  responsable de la B.C.D. Pendant le temps d’étude (16h30, 18h00), le lundi, mardi et jeudi et vendredi est réservé prioritairement aux CE1 en concertation avec les enseignants. Pendant l’interclasse (11h30 .13h30), elle prend en 1ère heure les CM1/CM2/CE2  et les autres niveaux en 2ème heure.

5 TRAVAUX

La « visite fonctionnelle d’architecture » , réunion qui fait le bilan des divers travaux et des programmations à venir s’est tenue le 16 Octobre 2013 avec tous les partenaires  techniques et institutionnels de l’école , un représentant de parent était présent.

L’été 2013, deux salles ont été repeintes, Il est programmé la pose d’un revêtement souple dans le préau, côté 14 pour l’E.P.S.,

Opérations recensées mais non retenues pour l’instant : rénovation des évacuations des eaux pluviales des 2 cours, création de placards de rangements et d’un local dans le préau du 12, réfection des peintures des 2 préaux, des 2 halls d’entrée, de la loge, de la salle des maitres, du bureau de la R.E.V., de la salle des agents de service, réhabilitation de la grande pièce en sous-sol côté  12, le directeur souhaiterait transformer cet espace en salle polyvalente/salle de projection.

Travaux hors programmation : déboucher les évacuations des eaux pluviales des 2 cours, restructuration du réfectoire en liaison avec la création du self. Il est demandé s’il est possible d’installer des bancs en plus cour du 12,et la rénovation des tracés en liaison avec les professeurs d’E.P.S..

Un parent évoque les antennes relai et les mesures nécessaires en liaison avec la mairie, il y a eu des mesures faites, d’autres sont à programmer, cela sera évoqué au prochain conseil

6 COOPERATIVE :

Les comptes ont été vérifiés et il y a en caisse en début d’année 2512.82€.Pour l’année 2012.2013, les dons des familles s’élèvent à 13000€

Le directeur indique que le bénéfice des photos a été de 1900 € et a servi à payer les photocopies dépassant le quota attribué à l’école comme il avait été signalé lors du conseil d’école du 23.10.2012 .un parent d’élève signale que le  dépassement de la dotation en photocopies ne doit pas être pris en charge par la coopérative et annonce qu’un courrier sera envoyé à la circonscription des affaires scolaires .

 

INFORMATIONS DIVERSES :

Trois Classes de nature ont été demandées pour le 2ème  trimestre, en attente de réponse, 2 classes culturelles à Paris ont été demandées, une a eu un avis favorable. 5 classes participent à « enfance et cinéma ».

La fête de l’école se tiendra le 28 juin 2014 dans les mêmes conditions que l’an dernier.


La séance est levée à 20h20


*************************************************************************************************

Annexe Lettre lue  au conseil d’école du 07/11/2013

 

L’important, c’est l’Ecole !

 

Nous, directeurs d'écoles élémentaires et maternelles de Paris, tenons à vous faire part de notre désarroi et de notre colère après un mois de reprise des classes.

Depuis le 2 septembre, l’essentiel de nos préoccupations et de notre temps est consacré au périscolaire municipal décidé par la Ville de Paris. Sa qualité, par ailleurs très inégale, les conditions dans lesquelles il s’exerce, ses modalités d’organisation, les périmètres de responsabilité des uns et des autres dans cette nouvelle organisation de l’école, sont les sujets qui envahissent nos journées.

Or, fonctionnaires d’état en charge de mission d’Education Nationale, nous souhaitons affirmer fortement ici qu’à l’école, l’important c’est l’École, autrement dit les apprentissages. Apprentissages qui doivent se construire dans de bonnes conditions, dans la sérénité. Des apprentissages menés sous la responsabilité d’adultes formés, habilités. Des apprentissages qui trouvent leur légitimité dans le cadre de programmes officiels, appliqués sur l’ensemble du territoire national.

Contrairement à ce qui est affirmé, nous souhaitons attester que les bonnes intentions qui sous-tendaient cette réforme n’ont pas suffi. Les déclarations « c’est dans l’intérêt des enfants », « les journées scolaires sont trop longues », « il faut réduire les inégalités », « combattre l’échec scolaire », sont des préoccupations partagées par la totalité des enseignants. Elles se heurtent cependant à la réalité de la mise en place de cette réforme. Voici quelques éléments de notre constat :

- Les conditions de sécurité mal assurées pour nos élèves aux différentes sorties de l’école,

- Un niveau d’hygiène des locaux scolaires dégradé,

- L’intervention dans les bâtiments scolaires d’une succession d’adultes dont on ne peut garantir la compétence, à qui sont confiés des groupes d’enfants pour faire des « ateliers » dont on ignore les objectifs, dans les locaux ou hors des locaux de l’école,

- Une confusion totale pour les élèves qui ne savent plus se situer par rapport aux adultes référents. Pour ceux de l’école maternelle, la perte de repères spatio-temporels à laquelle ils sont soumis et le non-respect de leur biorythme sont proprement insupportables. La représentation de l’école qui leur est donnée ne leur permet pas de se situer de façon constructive dans l’institution scolaire,

- La confusion des finalités du scolaire et du périscolaire, certains ateliers proposés par la ville ayant des appellations équivoques : « lecture », « ateliers scientifiques », « anglais », etc.

- Des personnels enseignants exclus des locaux des classes où ils préparaient leur travail pédagogique après 15 heures deux fois par semaine. Il en résulte une perte de motivation des équipes et une interrogation sur les finalités de leur métier,

- Des personnels d’animation, souvent plein de bonne volonté, mais désemparés devant l’ampleur de la tâche confiée : animer des ateliers sans matériel, dans des locaux impropres à leur exercice, parfois sans formation, ….

- Des agents des écoles maternelles déboussolés qui ont du mal à s'inscrire dans les nouvelles missions imposées par la Ville, sans formation : passer du ménage et de l’assistance aux enseignants à l’animation d’ateliers éducatifs en responsabilité devant les élèves.

 

Depuis un mois, les bâtiments scolaires sont réduits à des lieux d’accueil pour enfants où différents adultes possédant des statuts mal identifiés par les élèves passent faire avec eux des « activités », le scolaire peinant à trouver sa place dans la confusion générale des espaces et des rôles de chacun.

Il nous semble particulièrement important que l’institution qui nous emploie réaffirme aujourd’hui la prépondérance de l’École à l’école. En professionnels de l’Education que nous sommes, nous savons que la désorganisation structurelle induite par l’application de cette réforme parisienne, ne sera pas résolue après une « période de rodage » ou après quelques « ajustements » à la marge.

Nous vivons douloureusement le fait qu’une expérience mal préparée, sans consensus trouvé entre les différents acteurs, vienne mettre à mal les valeurs de l’école de la République en laquelle nous continuons de croire.

.....................................................................................................................................................................