Circonscription 18B - Goutte d'Or (archives)

Circonscription École Classe Académie Ministère
Téléchargements
Magali Venot mis à jour le 01/09/17
L’étude de la DEPP   18/03/14
Laurence Cyrulik mis à jour le 18/03/14

Évaluer les compétences et connaissances en sciences expérimentales et technologie au cycle 3

La brochure ministérielle Fichier-pdf "Aide à l’évaluation en fin d’école élémentaire : sciences expérimentales et technologie" (publiée en 2010 - 27 p.) regroupe un ensemble d’activités qui se référent aux programmes, pour aider les maîtres à évaluer leurs élèves, assorti de commentaires à leur attention.

Les connaissances et compétences évaluées

Pratiquer une démarche scientifique ou technologique

  • Pratiquer une démarche d’investigation : savoir observer, questionner
  • Manipuler et expérimenter, formuler une hypothèse et la tester, argumenter, mettre à l’essai plusieurs pistes de solutions
  • Exprimer et exploiter les résultats d’une mesure et d’une recherche en utilisant un vocabulaire scientifique à l’écrit ou à l’oral

Maîtriser des connaissances dans divers domaines scientifiques et les mobiliser dans des contextes scientifiques différents et dans des activités de la vie courante

  • Le ciel et la Terre
  • La matière
  • L’énergie
  • L’unité et la diversité du vivant
  • Le fonctionnement du vivant
  • Le fonctionnement du corps humain et la santé
  • Les êtres vivants dans leur environnement
  • Les objets techniques

Mobiliser ses connaissances pour comprendre quelques questions liées à l’environnement et au développement durable et agir en conséquence.

Rédiger un texte d’une quinzaine de lignes en utilisant ses connaissances en vocabulaire et en grammaire.

Le cadre réglementaire

L’évaluation des acquis des élèves en fin d’école élémentaire est prévue par la circulaire 2008-155 (BO du 24 novembre 2008) définissant le livret scolaire.
Cette évaluation prend comme référence le programme de l’école élémentaire, elle utilise une méthodologie adaptée à l’âge des enfants et au domaine d’enseignement concerné.

Comment évaluer ?

Les outils d’évaluation proposés dans ce dossier se présentent sous forme de situations ou d’exercices collectifs ou individuels. Les enseignants peuvent choisir d’utiliser tout ou partie des activités proposées.
Deux démarches qui ne s’opposent pas, mais sont complémentaires :

  • de nombreuses compétences peuvent être évaluées par observation directe des élèves en situation de classe ou par l’observation de leurs productions, par exemple dans les cahiers d’expériences : des grilles d’observation doivent être élaborées pour maintenir l’objectivité nécessaire à toute évaluation ;
  • d’autres compétences nécessitent des prises d’information précises dans des situations spécialement conçues pour l’évaluation.

C’est à l’enseignant qu’il appartient de choisir entre l’une et l’autre démarche.

Les activités proposées aux élèves

Les exemples d’activités peuvent être utilisés pour une passation directe par les élèves ou servir de base pour en fabriquer de mieux adaptées au contexte de la classe.
Certaines sont d’ailleurs prévues dès leur conception pour être adaptées par l’enseignant.
Les dispositifs reposent volontairement sur des formes différentes d’activités de l’élève (lecture, observation, expérimentation…) et sont souvent en lien avec la maîtrise de la langue, proposant ainsi des modalités variées d’évaluation.

Les indications pour les maîtres et les élèves

Pour chaque activité, des indications pour les maîtres rappellent les compétences ou les connaissances évaluées et indiquent des consignes de passation.
Pour chaque exercice, la fiche précise à l’élève ce qui est évalué : il est important qu’il en prenne connaissance au moment de la présentation de la fiche par l’enseignant.
Des commentaires encadrés aident à l’analyse des productions des élèves ; ils précisent les réalisations qui témoignent de la maîtrise de la compétence ou de la connaissance évaluée au niveau attendu et permettent sa validation.
La rubrique « pour aller plus loin » propose une rapide analyse des autres réalisations possibles qui ne permettent pas la validation et nécessitent parfois une prise d’information complémentaire. Des conseils pédagogiques sont alors proposés (en italique dans le texte).

Quand évaluer ? L’organisation de l’évaluation dans la classe, dans l’école

Ce sont les maîtres qui choisissent le moment de l’évaluation.
L’évaluation peut être réalisée en fin de CM2, mais il est préférable de concevoir ce bilan dans une perspective dynamique qui prenne en compte les progrès de l’élève sur toute sa scolarité au cycle 3. La passation pourra s’effectuer aux moments que l’enseignant jugera les plus opportuns au cours du cycle, selon la programmation des activités et sans attendre de façon systématique la fin du cycle.
La référence au programme est essentielle pour couvrir au mieux les objectifs de connaissances et de compétences, sans anticiper sur les objectifs qui relèvent des programmes du collège.
Les activités proposées ne couvrent pas l’ensemble des compétences et des connaissances visées par les programmes, certains domaines ne sont pas abordés. Il conviendra donc de mettre en oeuvre, localement, une évaluation pour les domaines qui ne disposent pas encore de proposition.
Il appartient à chaque équipe pédagogique, à chaque maître, de définir les outils les plus efficaces pour évaluer les acquis de chaque élève dans le contexte particulier de l’école.