Circonscription 18B - Goutte d'Or (archives)

Circonscription École Classe Académie Ministère
Téléchargements
Magali Venot mis à jour le 01/09/17
L’étude de la DEPP   18/03/14
Laurence Cyrulik mis à jour le 18/03/14

Le journal de bord de l'élève, par Alain Maillard

Le journal de bord : autres appellations ou méthodes apparentées

Journal personnel, cahier d’apprentissage, carnet de bord, portfolio, journal de lecture et journal d’apprentissage.

Description

  • Méthode de travail consistant à tenir au fur et à mesure de leur déroulement, le relevé des activités accomplies, avec toutes les remarques pertinentes.
  • Activité individuelle qui accompagne et reflète le cheminement et offre une trace des réflexions menées et des démarches entreprises.
  • Un journal de bord est un cahier ou un carnet qu’on utilise pour prendre note de réflexions, de questions qu’on se pose, d’hypothèses qu’on émet ou encore d’émotions qu’on ressent.

Explication des liens avec les théories de l'apprentissage.

Le journal de bord permet de distinguer principalement 4 activités de base :

  • noter des faits ou des observations
  • se poser des questions
  • émettre des hypothèses de base pour répondre aux questions que l’on se pose
  • établir des liens.

Le journal de bord permet d’accroître sa capacité à s’auto-évaluer. Cela permet d’amener l’apprenant à prendre conscience de sa démarche d’apprentissage et l’aider à comprendre la manière dont il apprend.

Donc on fait appel au processus de métacognition qui joue un rôle clé dans la réussite scolaire.

Contextes appropriés

  • Le journal de bord s’utilise dans toutes les matières.
  • Il peut-être utilisé dans un contexte d’expérience, d’une activité ou d’une situation vécue à titre de véhicule d’expression de réactions d’ordre affectif ou émotionnel.
  • On peut aussi le retrouver à un niveau plus scientifique au cours d’expériences, de projets ou d’excursions.

Possibilités d'utilisation des technologies de l'information

  • On peut utiliser un cahier, un classeur ou un carnet.
  • On peut aussi communiquer avec l’enseignant via l’ordinateur.
  • Le journal de bord peut se faire sous forme de blog sur internet.

Avantages pour les élèves

  • Permet de faire état de ses connaissances de façon objective.
  • Permet de développer des stratégies métacognitives et se réajuster au besoin en gérant ses processus cognitifs.
  • Permet à l’élève de jouer un rôle actif dans la construction de ses savoirs.
  • Permet de prendre en charge davantage son apprentissage.
  • L’élève apprend à porter un regard critique sur son travail.
  • L’élève conserve des traces de ses apprentissages.

Désavantages pour les élèves

  • Le journal de bord peut ne pas convenir à l’élève qui s’exprime difficilement par écrit.
  • Les aspects positifs sont aussi importants que les aspects négatifs à noter pour l’élève qui est réticent à les mentionner donc l’élève doit faire preuve d’objectivité dans la recension de ses écrits.
  • L’obligation de passer par l’écriture peut laisser croire que l’on doit produire un texte d’une grande qualité et que l’on doit choisir ses mots pour respecter les règles du langage.

Avantages pour l'enseignant

  • L’enseignant apprend à connaître son élève.
  • Le journal de bord a l’avantage de pouvoir individualiser la pédagogie.
  • La distance permet paradoxalement le rapprochement grâce au journal de bord.
  • L’enseignant peut repérer ce qui a été reçu et peut ajuster la suite de son intervention.
  • Le journal permet d’évaluer la capacité à s’auto-évaluer.

Désavantages pour l'enseignant

  • Le journal demande à l’enseignant beaucoup de temps pour répondre individuellement à chaque élève.

Un article d’Alain MAILLARD et de Jacques CRINON Fichier-pdf Le journal des apprentissages : quelle réflexivité ? (4 p.)