Diriger un chant : quelques conseils "physiques" pour l’enseignant non musicien

 Principes pour diriger un chant

Diriger le chant impose :

  • une attitude corporelle
  • des gestes
  • des regards

pour :

  • donner le départ
  • marquer la pulsation
  • marquer les arrêts.

Cette gestuelle peut s’enrichir peu à peu de recherche et donc d’indications de nuances et d’expression qui se font aussi par l’attitude corporelle, le geste et le regard.

Pour chanter

  • Rassembler le groupe dans le silence et la concentration avant chaque départ immobilisation de l’enseignant, les bras en avant à hauteur du buste.
  • Donner le repère de hauteur en chantonnant le début de la chanson on peut s’aider d’un enregistrement ou d’un instrument.
  • Installer une pulsation par un léger mouvement du corps et de la main, en disant aux enfants de chanter la chanson dans leur tête.
  • Donner le signal de départ.

Le signal du départ

Il se fait en 2 temps :

  • Temps d’inspiration collective ce geste se fait en levant les mains et est accompagné par une inspiration silencieuse, bouche ouverte, de l’enseignant.
  • Geste de départ les bras levés retombent vers le bas sur le premier temps de pulsation de la chanson.

Pendant le chant

  • La battue se fait les épaules souples, les bras repliés la main frappe, pique et rebondit souplement sur un plan fictif.
  • Le corps et les bras sont engagés vers les enfants afin de les entraîner dans la pulsation et de « porter » leur chant.

La fin du chant

Pour indiquer la fin, les deux mains peuvent être utiles => la main gauche, paume ouverte vers le haut, sollicite la note tenue finale, tandis que la main droite indiquera le moment de l’arrêt par un mouvement sec du poignet et la fermeture éventuelle des mains.

d’après Apprendre et diriger un chant  Ouvre vers une nouvelle fenêtre (Bordeaux)

Voir aussi Donner le départ d’un chant lien-vers-article