Circonscription 18B - Goutte d'Or (archives)

Circonscription École Classe Académie Ministère
Téléchargements
Magali Venot mis à jour le 01/09/17
L’étude de la DEPP   18/03/14
Laurence Cyrulik mis à jour le 18/03/14

Donner le départ d’un chant (ou d’une comptine chantée)

Le choix du chant

Il faut que l’écart entre la note la plus grave et la note la plus haute (l’ambitus) reste à la portée des élèves, et par conséquent que le chant soit dans leur tessiture.
Cette étendue vocale varie en fonction de l’âge des enfants : plus les enfants sont jeunes, moins sont grandes leurs capacités vocales.

En cliquant sur le nom des notes qui suivent, vous pouvez les entendre.

  • Petite section : de DO (sous la portée) à MI (le 1er dans la portée) : DO à MI
  • Moyenne section : de DO (sous la portée) à SOL (dans la portée) : DO à SOL
  • Grande section, CP : de DO (sous la portée) à DO (dans la portée) : 1 octave DO à DO
  • CE : de LA (sous la portée) à MI (le 2e dans la portée) : LA à MI
  • CM : de SOL (sous la portée) à SOL (posé sur le haut de la portée) : SOL à SOL

Ces indications sont approximatives : la tessiture des enfants dépend de la pratique des enfants et de leur vécu vocal.

La note de départ

Attention de ne pas chanter trop bas !
Pour chanter dans la tessiture des élèves, il faut prendre la bonne note de départ : avec un clavier, une flûte à bec, un accord de guitare, un diapason, le début d’un enregistrement.
Il est bon que le maître chante le début du chant pour le remettre en mémoire et donne le signal du départ.

Le signal du départ

Il se donne sur l’inspiration :

  • la main monte en même temps que le groupe inspire
  • le chant commence lorsque la main est redescendue

Voir aussi : Diriger un chant : quelques conseils physiques pour l'enseignant non musicien lien-vers-article