Circonscription 18B - Goutte d'Or (archives)

Circonscription École Classe Académie Ministère
Téléchargements
Magali Venot mis à jour le 01/09/17
L’étude de la DEPP   18/03/14
Laurence Cyrulik mis à jour le 18/03/14

Remplacer OHERIC par DiPHTeRIC ?

D'où vient OHERIC ?

OHERIC (Observation, Hypothèse, Expérience, Résultats, Interprétation, Conclusion) désigne la succession d’étapes d’un modèle idéalisé de démarche scientifique.

Ce sigle a été élaboré par le didacticien André Giordan dans sa thèse (Rien ne sert de courir, il faut partir à point. Thèse, 1976, Paris V et Paris VII), puis présenté  dans son livre Une pédagogie pour les sciences expérimentales (Centurion, 1978, p. 32-35).

Le devenir de la formule OHERIC est cependant surprenant : lancée dans le but de dénoncer une vision figée des pratiques pédagogiques, elle a souvent été perçue comme un modèle à suivre pas à pas.

D’autres modèles de démarches scientifiques résumés par un sigle ont été proposés, certains incluant une phase de formulation d’un problème P (OPHERIC), d’autres plaçant au point de départ de l'investigation scientifique le problème (PHERIC) ou la théorie (THEORIC) ou encore DiPHTeRIC.

DiPHTeRIC : présentation par un professeur d'IUFM de Paris

De nombreuses études réalisées ont montré l’importance de la prise en considération des « représentations » ou « conceptions initiales » des élèves.  Ces conceptions vraies ou erronées doivent s’énoncer, se confronter lors de débats collectifs pour évoluer. Cela engendre souvent des situations conflictuelles au bon sens du terme au sein de la classe (« conflit socio-cognitif »). Ces débats « scientifiques » aboutissent alors au questionnement.

Les représentations des élèves deviennent donc des hypothèses devant être vérifiées expérimentalement. Cela revient à rechercher : « Qui a raison ? Qui a tort ? ».

Dans ce cas là, l’expérimentation est le résultat d’une situation de départ nommée « Données initiales » : les conceptions initiales des élèves mais aussi des observations, permettent la formulation du problème. D’où le nom de cette démarche, DiPHTeRIC :

  • Données initiales
  • Problème
  • Hypothèses
  • Test d’une conséquence déduite
  • Résultats
  • Interprétation
  • Conclusion.

Voir ci-dessous l’article nouvellefenetre-16x16 complet paru dans Sciences & pseudo-sciences nouvellefenetre-16x16, n° 263, juillet-août 2004 :