Projet Comenius

Projet Comenius 2 sur le thème "Comment sera l'Europe lorsque je serai adulte?"

Présentation générale

Ce projet a démarré en 2012 sur deux ans. Les objectifs étaient de sensibiliser les élèves à ce que représente l'Europe et les faire réfléchir à ce que pourrait devenir l'Europe d'ici une trentaine d'années. L'accent a été mis sur leurs perceptions et non sur des donnbées purement scientifiques. En tant que citoyens européens, il nous semblait important que leur point de vue soit exprimé et mis en valeur.

Le projet s'est fait sur trois thématiques: théâtre, écriture de nouvelles et atlas de prospectives.

Chaque thématique avait un professeur responsable accompagné d'un nombre d'enseignants variant d'un groupe à l'autre:

- théâtre: géré par Milène Tournier accompagnée de Mesdames N'Diaye et Ratsimbazafy

- nouvelles: géré par Mme Milesi accompagnée de Mme Brassart

- atlas: géré par M. Calauzenes accompagné de M. Etourneau et Mesdames Talenti et Trouvilliez

 

Ce projet a été fortement soutenu par le Principal, M. Pateyron et par l'administration et l'équipe enseignante. je les remercie tous vivement

 

Mme N'Diaye

ERAIE

Théâtre

Six élèves de 5ème en 2012/2013 et 4ème en 2013/2014 ont été choisis pour participer à cette partie du projet: ils ont réuni leurs idées et ont travaillé sur la question "Comment j'imagine l'UE quand je serai grand". L'accent a été mis sur le mot "imaginer"

Six thèmes ont été retenus: communication, transport, gouvernement, technologie, éducation, l'aide sociale.

Des ateliers de théâtre ont été organisés sur les deux ans où les élèves laissaient libre cours à leur imagination. Deux réunions ont eu lieu avec les établissements partenaires pour mettre en commun toutes les idées et donner une direction plus précise.

Du 2 au 5 juin 2014 tous les participants se sont retrouvés à Londres pour répéter la pièce générale et répondre aux éventuelles questions d'organisation. Une expéreince enrichissante pour tous les élèves qui ont dû trouver des solutions pour surmonter la barrière de la langue et des habitudes de travail.

Le 6 juin a eu lieu la représentation finale (voir vidéo)

Nouvelles

Au cours de la première année, chaque enseignant a travaillé avec son groupe pour écrire des nouvelles. Mesdames Milesi et Brassart ont proposé un carnet de bord et ont transmis tous les documents de travail aux deux autres établissements. Mme Mottier a, de son côté, fait écrire des poèmes aux élèves inscrits en allemand européen. En juin 2013, la section s'est réunie à Londres et les élèves ont écrit des textes collectifs, ont décidé d'écrire une nouvelle collective (dans l'ordre suivant : Allemagne, France et Angleterre).

     Au cours de la deuxième année, les élèves ont écrit la nouvelle collective et ont lu les nouvelles allemandes. Il y a eu aussi une réunion en janvier 2014 à Paris au cours de laquelle les élèves ont fait deux ateliers d'écriture et un point sur la nouvelle collective. Ils ont fini par un débat sur l'image qu'ils avaient de l'Europe.
 
En avril et mai, Ils ont choisi les textes à imprimer et le livre a été imprimé.

Atlas de prospective

Le projet Cartes se proposait de réaliser un atlas de cartes prospectives.

Plusieurs rencontres ont été effectuées.

* En janvier 2013 les élèves des 3 établissements ont visité l’eurorégion Viadrina, entre Francfort sur Oder (Allemagne) et Slubice (Pologne). Ils y ont rencontré des étudiants polonais ainsi que divers agents économiques et politiques (notamment le maire de Slubice). Le but était de faire prendre conscience aux élèves des enjeux de l’UE et de la collaboration transfrontalière. La sensibilisation à des cartes de différentes échelles a aussi été faite à cette occasion. Il fut également permis aux élèves de mieux se connaitre. A la fin du séjour, un calendrier de mise en œuvre a été décidé ainsi que l’achat du logiciel arc-GIS pour réaliser des cartes en version informatique.

* En décembre 2013, les 3 établissements se sont retrouvés à Paris. Il s’est agi de rencontrer des étudiants français de Sciences Po qui ont interrogé les élèves sur leurs visions différentes de l’Europe. Les élèves ont également rencontré Virginie RAISSON, spécialiste française de prospective et co-organisatrice de l’émission Le dessous des cartes, qui a parlé de ses travaux et défini ce qu’on peut entendre par prospective. D’autres rencontres ont ensuite eu lieu notamment avec Jacques TROUVILLIEZ, spécialiste du développement durable et ancien conseiller de JL BORLOO au Ministère de l’Ecologie. Enfin, lors de la dernière journée, les élèves ont pu se familiariser avec le logiciel Arc-GIS pendant une séance de formation dans les locaux de la société. Les professeurs ont alors finalisé la méthode de travail et le calendrier pendant que les élèves échangeaient sur leurs visions différentes de l’Europe en 2040. 5 thèmes de cartes ont été arrêtés : démographie, démocratie, développement économique, conditions de vie et développement durable.

 

Les productions cartographiques de chaque établissement ont été mises en page pour créer un atlas. Chaque établissement a expliqué ses choix de cartes au moyen d’un texte explicatif. Et on peut donc mesurer les visions des différents élèves en feuilletant ce livret.