Le mot du proviseur, 24 août 2021

illustration

 Le lycée Galilée, situé non loin du nouveau pôle universitaire de l’avenue de France et la rue des Grands moulins, est un lycée professionnel qui accueille 280 élèves et étudiants, encadrés et formés par une trentaine d’enseignants de disciplines générales et professionnelles.

Avec la filière systèmes numériques et la filière prothèse dentaire, le lycée Galilée propose deux voies apparemment hétérogènes, mais qui sont toutes deux prises dans le défi de la révolution numérique en cours.

D’une part, le lycée prépare en seconde à la nouvelle famille de métiers de la transition numérique et énergétique. A la fin de la classe de seconde, les élèves formulent un voeu de poursuite d'études en bac pro SN (systèmes numériques), en bac pro MELEC (métiers de l'électricité et des envrionnements connectés) , ou en bac pro  TFCA, TISEC, TMSEC, tournés vers les systèmes de climatisation. Au niveau de la première, le lycée Galilée prépare au bac pro SN  avec deux options, RISC, réseaux informatiques et systèmes communicants, et  SSIHT, l’option sûreté et sécurité des infrastructures, de l’habitat et du tertiaire. Ces deux options répondent aux besoins qui naissent du développement exponentiel des réseaux informatiques et d’internet, avec la montée en puissance des objets connectés et la constitution du futur réseau 5G, sans compter les besoins propres aux entreprises industrielles. Ces formations nécessitent un certain intérêt pour la physique, les mathématiques et la technologie, qui dans le cadre de la co-intervention, sont étudiées dans le cadre de problèmes et de situations professionnels. Le lycée Galilée possède un important carnet d’adresses d’entreprises dans lesquels les élèves peuvent accomplir leurs PFMP dans un cadre qui les prépare à l’entrée dans la vie professionnelle. Les élèves sont accompagnés vers leur projet professionnel après le baccalauréat ou vers la poursuite d’études dans l’enseignement supérieur, en particulier en BTS.

D’autre part, le lycée Galilée prépare au baccalauréat et au BTS de prothèse dentaire, qui est en train aussi de connaître la révolution numérique, non seulement avec le développement de la CAO, conception assistée par ordinateur, mais aussi de la fabrication assistée par ordinateur. Métier à l’origine artisanal, la fabrication de prothèse dentaire appelle des jeunes qui ont le goût des sciences biologiques, de la patience et du geste technique mais aussi des applications numériques. Le lycée Galilée va connaître prochainement une restructuration totale de ses laboratoires de prothèse dentaire afin de les moderniser et de les adapter à cette révolution numérique prévue par le futur référentiel du bac pro et déjà à l’œuvre dans les entreprises.

Le lycée Galilée promeut également l’ouverture internationale et la mobilité internationale des élèves dans le cadre du dispositif Erasmus et capmob 3.0. Plus de 30 élèves ont pu accomplir leur PFMP à Berlin, Lisbonne ou Barcelone en 2018-2019. Par ailleurs, des élèves ont pu être partie prenantes de projets culturels qui les ont menés entre autres en Roumanie, en Turquie, en Pologne et bientôt en Grèce. L’ambition du lycée est de développer davantage encore cette ouverture internationale, d’établir des partenariats stables avec des établissements scolaires et des entreprises. La crise sanitaire du Covid a amené la suspension de ces échanges qui reprendront peut-être dès la fin du mois de septembre 2021.

Le lycée Galilée conduit une politique culturelle pour les élèves avec un partenariat avec le  théâtre Monfort, un partenariat avec la Comédie française permettant aux élèves de mieux s’approprier l’univers du théâtre. Outre "l'action lycéens au cinéma", le lycée Galilée conduit d'autres actions, comme la rédaction de nouvelles, avec l'édieur Short editions. 

Le lycée Galilée a aussi une politique volontariste en faveur des élèves qui rencontreraient des difficultés scolaires, personnelles ou sociales, à travers ses dispositifs pédagogiques, son équipe-relais où sont présentes entre autres la conseillère principale d’éducation,  l’assistante sociale, l’infirmière, le professeur principal… Les élèves ont aussi la possibilité de se tourner vers un psychologue qui reçoit sur rendez-vous le mardi matin et le jeudi matin.

Le lycée Galilée, à l’instar des autres lycées professionnels, entre également dans la transformation de la voie professionnelle qui doit permettre simultanément une personnalisation accrue de l’enseignement, avec l’accompagnement renforcé, l’accompagnement personnalisé, l’aide à la construction du projet de l’élève après le baccalauréat un renouvellement profond des méthodes d’enseignement, avec la mise en place de la co-intervention d’un binôme de professeurs d’enseignement général et d’enseignement professionnel et la création d’un chef d’œuvre sur un parcours de deux ans. Le deuxième semestre de l'année 2021-2022 verra également le lancement des ateliers de philosophie ppour tous les élèves de terminale.

Depuis le début de la crise sanitaire en mars 2020, le lycée Galilée s'est employé à maintenir l'enseignement, en développant l'utilisation du télé-enseignement, facilité par la dotation par la région Ile-de-France de tablettes numériques. Tous les élèves de première et de terminale en sont désormais équipés et à partir de la rentrée de septembre 2021 les nouveaux élèves de seconde recevront un ordinateur portable. 

La communauté éducative va s'atteler à la rédaction du nouveau projet d'établissement pour la période 2021-2024. 

C’est avec l’implication de l’ensemble de ses enseignants et personnels ainsi que l’action de mes prédécesseurs que le lycée Galilée se donne comme objectif non seulement de mener les élèves vers la réussite et l’obtention du diplôme mais de les préparer aux enjeux du XXIème siècle, d’une société du numérique, tournée vers la mobilité et les échanges internationaux tout en leur apportant la transmission vivante de la culture, vocation séculaire de l’École.

Le 24 août 2021

Le proviseur,

Gérald Larché