Activités 2012

SimulONU

Les élèves d'Honoré de Balzac participent à la simulation des Nations Unies au CERN à Genève 

Présidents des comités, délégués des Etats Unies, de la Suède, Chair ou encore avocat à la cour de justice internationale, les élèves de Balzac sont partis à Genève afin de défendre des thématiques diverses et variées telles que la biotechnologie, la cyber-guerre, l'addiction à la drogue, l'euthanasie et bien d'autres sujets qui étaient abordés lors de la conférence du Modèle Internationale des Nations Unies. Cette conférence s’est tenue du 20 au 23 janvier au CERN (Organisation européenne pour la recherche nucléaire) à Genève.

Outre les rencontres inattendues, les liens qui se sont tissés, les découvertes mutuelles, la simulation des Nations Unies a incité nos élèves à représenter un autre pays que le leur, à défendre leurs positions tout en respectant celles d’autrui, à tenir des plaidoyers afin de construire un avenir commun insufflant une lueur d’espoir dans un monde en perpétuel changement.

Lors des échanges informels, les élèves d’Honoré de Balzac ont su gérer les rédactions des résolutions. Ils ont pris plaisir à partager des idées, des responsabilités, à être complices pour co-produire. Pendant les échanges formels, ils ont su défendre leurs points de vue, construire un argumentaire, trouver des terrains d’entente et enfin sélectionner des idées directrices susceptibles d’emporter l’adhésion.

 Sensibilisés aux problèmes qui affectent le monde, les élèves de Balzac ont pu partager leurs pensées avec autrui, ils ont été écoutés et ont découvert le monde autrement, avec un œil avisé. Cet enrichissement personnel, culturel et politique leur a appris que rien sur ce monde n’est acquis et que tout est à construire. Au-delà de toutes ces considérations, nos élèves ont surtout pris conscience du rôle crucial qu’ils ont à jouer dans la construction d’un monde meilleur.

Projet SIMULONU

HBMUN, Honoré de Balzac Model United Nations

 Présentation du projet

 Dans les recommandations nationales du Cadre Européen Commun de Référence, l’élève est placé au centre de l’apprentissage, il est bien sûr actif mais surtout acteur de son apprentissage. Il est aussi souligné qu’il faut qu’il soit mis dans des situations réelles d’apprentissage en lui assignant des tâches qui lui soient propres.

C’est dans ce cadre-là que le projet MUN, c’est-à-dire, des simulations de l’Organisation internationale des Nations Unies, s’inscrit parfaitement.

nations unies

En effet, lors de ce projet, les élèves de Balzac s’intéresseront aux problèmes du monde directement avec des experts et des diplomates lors des rencontres que nous allons organiser le samedi. L’objectif final est de pouvoir devenir eux-mêmes des acteurs faisant partie des comités politiques en étant un secrétaire général, un secrétaire général adjoint, un responsable de la communication… Ce projet éducatif ponctuerait la vie de nos élèves pendant toute l’année scolaire. On envisage de mettre en place un mini MUN  à Balzac, car, Paris, capitale de la francophonie, n’a pas encore son pôle de Simulation des Nations Unies en français. Ces conférences se passent dans des centaines de grandes villes autour du globe mais elles se tiennent habituellement entièrement en anglais. En outre, cette manifestation donnerait l’occasion de profiter de la richesse des différentes compétences linguistiques des élèves de cet établissement.

Ouverture à l’international 

Jadis à Gênes et au Caire, les élèves pourraient donc cette année participer à cette manifestation ISTANBUL1à Istanbul. Cette conférence entièrement francophone se tiendra en français et s’apparentera à une joute intellectuelle ou à une compétition mondiale de diplomatie. Elle aura lieu du 30 novembre au 03 décembre. L’établissement à Istanbul a confirmé l’accueil de nos élèves concernés par le voyage dans des familles turques. Outre, les samedis organisés par les adultes, les élèves vont s’impliquer de façon hebdomadaire en toute autonomie et sans ingérence d’adulte dans des MUN CLUB où les élèves ont l’habitude de se réunir une fois par semaine sur leur propre temps de travail.

 

Les objectifs

Objectifs généraux

  • Connaître l'action de l'ONU en faveur de la paix, du développement et des droits de l’homme partout dans le monde.
  • Donner l’occasion aux jeunes de tracer une feuille de route susceptible de rapprocher l’humanité d’une alliance pacifique des civilisations.
  • Apprendre la diversité des différentes cultures
  • S’employer à enseigner aux jeunes à se sentir à l’aise face aux différences culturelles et à savoir vivre avec autrui tout au long de leur existence.
  • S’intéresser aux problèmes du monde, dialoguer directement avec des experts, des fonctionnaires et des diplomates lors de débats organisés pendant trois samedis afin que les élèves se familiarisent avec le travail de l’Organisation en élaborant les questions qui seront abordées au cours de la conférence.

Objectifs spécifiques

  • Établir des échanges interculturels
  • Produire des textes créatifs et imaginaires
  • Reformuler et synthétiser des éléments compris après une lecture
  • Trouver des sens variés en cherchant si nécessaire des informations complémentaires pour expliciter certaines données
  • Établir des règles de discussion dans un lieu tel que l'ONU
  • Recherche en histoire/géo des données qui permettront de comprendre le pays auxquels ils sont assignés.
  • Réaliser l’importance du travail collaboratif dans la fonctionnalité d’aide à la cognition sociale
  • Désigner des élèves délégués qui veillent aux respects des règles de l'ONU par les autres élèves.
  • Respecter les codes socio-culturels pendant les échanges
  • Argumenter ses propositions
  • Établir une médiation face à une situation conflictuelle au sein du groupe
  • Proposer des solutions à des problèmes suscités par le travail du groupe

Evaluation

Les élèves seront évalués en deux temps :

- Pendant la conférence, sur leur capacité d’argumenter afin de faire voter la résolution en question,

- Une fois de retour, sur leur capacité de transmettre le savoir acquis aux élèves qui suivront le MUN CLUB dans les années à venir.

Concours d'éloquence

Il était une fois le concours d'éloquence à Balzac...

le 05/04/2012

Concours d'éloquence

Latinistes en Italie

Les lycéens d’Honoré de Balzac en Italie

Du 13 au 16 mars

Du 13 au 16 mars, trente élèves latinistes, hellénistes ou inscrits en option arts plastiques (secondes et premières) sont partis à Naples, à Paestum et à Rome. À l'origine du voyage, l'envie de confronter les textes anciens et les lieux qui les ont vus naître, le désir de partir à la recherche de cet esprit de l'Antiquité dont on sent bien qu'il est toujours vivant mais sans cesse menacé.

Alors pour nous, les élèves et les professeurs, il y aura désormais, lorsque nous nous confronterons à nouveau aux textes dans les salles de classe du lycée Honoré de Balzac, des images et des moments précieux : un soir sur la plage à Ostie, des statues monumentales et des mosaïques dans un musée à Naples, celles-là mêmes qui ornent nos manuels de latin, une après-midi à Pompéi où nous avons aimé nous perdre, une lecture de graffitis pompéiens dans le théâtre antique, la découverte des fresques de la Villa des Mystères, la lumière du matin sur la pierre des temples de Paestum, la grâce d'un moment où nous avons tous contemplé et dessiné les peintures grecques de la tombe du plongeur, les domus et les thermes d'Herculanum, traces d'un art de vivre que nous avions appris à connaître dans les textes, une promenade dans Rome ensoleillée, le Forum, le Colisée et au détour d'une rue, dans une église, les Caravage dont un élève nous a parlé avec ferveur.

Italie1 Italie4 Italie10 Italie8
Italie12 Italie16 Italie11 Italie17
italie15 Italie18 Italie2 Italie5
Italie20 Italie19 Italie22 Italie21

Section italienne - Echange

Echange culturel et linguistique entre la section italienne du Lycée Honoré de Balzac de Paris et Convitto Nazionale “Vittorio Emanuele II” di Roma

Cliquer sur l’image ci-dessous pour visionner le film.

Voyage en Italie section italienne

Projet d’échange

Le projet se propose de valoriser les aspects historiques, culturels et économiques des deux capitales. L’échange a permis d’établir ensemble une discussion constructive à partir de la comparaison entre ces deux pays européens, de renforcer les capacités des élèves à communiquer en langue étrangère, à coopérer, à travailler en groupes et à développer l’interaction entre jeunes européens.