4 Cités Educatives à Paris, labellisées nationalement

Paris compte quatre Cités Éducatives labellisées nationalement dans les 14e, 18e, 19e et 20e arrondissements.

Le programme

Porté par le ministère de l’Éducation Nationale et de la jeunesse et celui de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, le programme des Cités Éducatives est élaboré par les territoires et a pour but de mettre en synergie les acteurs de terrain au service de la réussite des enfants et des jeunes de la petite enfance à l’insertion professionnelle.

La mise en œuvre des Cités Educatives s’inscrit dans la continuité des actions menées, depuis une trentaine d’années, pour lutter contre la progression des inégalités de destins, souvent marquées, selon l’endroit où l’on naît, sa famille ou encore l’école que l’on fréquente. Les Ministres de l’Éducation Nationale et de la jeunesse, et de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, ont décidé de lancer une expérimentation de cette mesure politique depuis février 2019.

Plus d'informations ici.

Les cités éducatives à Paris

On compte donc aujourd’hui à Paris quatre Cités Éducatives labellisées nationalement :

  • Les Portes du XXe pour le quartier politique de la ville du même nom
  • Paris XIX Ouest pour les quartiers politiques de la ville « Stalingrad-Riquet » et « Michelet-Alphonse Karr-Rue de Nantes »
  • La cité éducative Paris 18e
  • La cité éducative DiVa Paris 14

Les objectifs

Loin d’être un dispositif supplémentaire, le programme a pour ambition de mettre en cohérence les dispositifs existants et de les intensifier, par l’individualisation des parcours, la prise en charge des enfants et des jeunes dans et hors l’École afin de parvenir à des « Territoires à haute qualité Éducative ».

La physionomie des territoires concernés correspond à des quartiers prioritaires de la politique de la ville. Plus précisément, il s’agit de grands quartiers d’habitat social de plus de 5 000 habitants, présentant des dysfonctionnements urbains importants et avec des enjeux de mixité́ scolaire.

Pour ce faire, les Cités Éducatives ont créé leur projet et s’approprient un mode gouvernance qui leur est propre, s’articulant autour de trois objectifs forts :

1.    Conforter le rôle de l’École
2.    Promouvoir la continuité éducative
3.    Ouvrir le champ des possibles

Cité éducative Paris XIXème Ouest

La Cité éducative Paris 19 Ouest a été labellisée pour 3 ans (2019-2022).

Ses contours sont dessinés par les secteurs des 2 collèges Georges Méliès et Edmond Michelet et des 17 écoles associées dans le cadre des 2 réseaux d’éducation prioritaire représentant 14 500 enfants et jeunes. 

Les quartiers « politique de la Ville » Stalingrad-Riquet et Michelet – Alphonse Karr – rue de Nantes ainsi que le quartier de veille active Flandre sont concernés.

La Cité Éducative Paris 19 Ouest s'appuie sur un maillage territorial fort et a pour ambition d'inclure et fédérer l'existant au service de la continuité éducative.

Le projet décline les 3 objectifs nationaux du label "cité éducative" (Conforter le rôle de l'École, Promouvoir la continuité éducative et Ouvrir le champ des possibles) autour de 4 itinéraires définis lors du diagnostic initial :

  • Contribuer au bien-être des jeunes en favorisant l’accès aux soins élémentaires
  • Accompagner et faire des jeunes, des acteurs responsables au sein de la Cité
  • Susciter, viser et valoriser toutes les réussites des jeunes pour une meilleure insertion professionnelle
  • Encourager le vivre ensemble et l’émancipation des jeunes de la Cité par les arts, la culture et le sport.

La Cité éducative Paris 19 Ouest encourage et facilite le dialogue entre les acteurs locaux de la communauté éducative autour de ces priorités (service de l’état dont l’Éducation Nationale, Ville, parents, enfants et jeunes, associations, …). Elle permet le développement de projets et actions avec des partenaires multiples engagés autour des objectifs de la Cité éducative Paris 19 Ouest. 

L’ensemble de son action est évaluée chaque année.

Pour suivre l’actualité : les réseaux sociaux  (insérer les logos en PJ)

Le site internet met en valeur certains projets et temps forts de la Cité.

Contact Paris XIXème ouest

Chef de projet opérationnel - Cédric Fabre : cedric.fabre@ac-paris.fr

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Cité éducative Paris Portes du XXème

La Cité éducative des Portes du 20ème est composée des collèges REP J.Perrin et Pierre Mendès-France, ainsi que de 24 écoles des circonscriptions 20A et 20C, soit plus de 5 500 élèves (cf carte) :

Elle se situe au cœur du quartier politique de la Ville des Portes du 20ème, territoire en renouvellement urbain  (NPNRU), enclavé entre les boulevards des Maréchaux et le périphérique, et s'étale de la Porte des Lilas à la   Porte de Montreuil. Ce territoire est marqué par :

  • La jeunesse de sa population : 34 % de moins de 25 ans (25 % moyenne parisienne),
  • Une très faible mixité sociale et culturelle,
  • Un nombre très important de familles monoparentales,
  • Des polarités commerciales limitées et des dynamiques économiques qui peinent à s’installer,
  • Un déficit en termes d’offres de soins, plus particulièrement sur les problématiques des troubles des apprentissages et de l’accompagnement psychologique et en orthophonie,
  • L'ensemble du territoire est inscrit en géographie prioritaire.

Un projet a été élaboré par la cité éducative des Portes du 20ème, suite à un diagnostic partagé, afin de dresser les grandes orientations et de structurer son travail partenarial. Celui-ci s'articule autour de 3 axes :

1.       Conforter le rôle de l'école (axe pédagogique) :

Pédagogie et consolidation des savoirs fondamentaux

  • Favoriser l'apprentissage de la langue et de la lecture,
  • Développer l'appétence pour les savoirs mathématiques, scientifiques et technologiques.

Éducation et justice scolaire

  • Développer la prévention de la santé et améliorer le climat scolaire.

2.       Assurer la continuité éducative :

Santé-social

  • Renforcer les coopérations entre acteurs sanitaires et sociaux du territoire,
  • Favoriser la mobilité pour l'accès aux soins,
  • Favoriser les prises en charge pour l'accès aux soins en orthophonie et psychologie.

Coéducation

  • Promouvoir la coéducation en créant des relations de confiance basées sur un respect mutuel de tous les acteurs.

3.      Ouvrir le champ des possibles :

Ouverture culturelle

  •   Partager une politique culturelle commune à l'échelle de la Cité éducative dès la petite enfance.

Orientation/Insertion

  • Du parcours Avenir à l'insertion,
  • Remobilisation des décrocheurs (16-25 ans).

L’organisation d'une gouvernance, inscrite dans une convention liant la Préfecture, l'Éducation Nationale et la Ville de Paris, permet de faire vivre le projet et de le déployer chaque année en un programme d’une vingtaine d’actions vers les élèves, les jeunes et leur famille :

  • 7 groupes opérationnels (composition partenariale), sont en charge de la construction des actions selon les problématiques ciblées (lecture et apprentissage des langues, apprentissages scientifiques, Comité d'éducation à la santé et à la citoyenneté, parentalité, santé, PEAC*, orientation/insertion) et assurent le déploiement du programme d’action et sa mise en œuvre, au plan local.
  • 1 groupe de pilotage partenarial : instance de décisions, mais aussi de régulation et d'arbitrage. Il donne les grandes orientations du travail collectif, réajuste le programme d'action quand nécessaire et arbitre la ventilation du budget sur les thématiques et les publics visés. Sa composition partenariale  favorise la coordination de la cité éducative avec les autres politiques publiques : Éducation Prioritaire, projet de territoire (contrat de ville), PEDT*, AAP*, CAF (REAAP*), etc.

Un budget annuel de 265 000€ sur 3 ans est alloué à la cité éducative des Portes du 20ème par l'état (250 000€ par la Préfecture et 15 000€ par l'Éducation Nationale), afin de financer son programme d'action.

Une revue de projet est programmée chaque fin d’année, afin de dresser le bilan des actions et les perspectives de développement auprès des hiérarchies des trois institutions engagées (Préfecture, Éducation Nationale et Ville de Paris). En parallèle de la revue de projet, la cité éducative des Portes du 20ème s’inscrit dans une démarche d’évaluation qualitative sur les 3 ans, en partenariat avec l’INJEP* et l’université Paris Dauphine.

Forte d’une cinquantaine de partenaires, la cité CE Paris 20 rayonne sur l’ensemble du Quartier Politique de la Ville des Portes du 20ème, en lien étroit avec la Mairie du 20ème.

*PEAC : Le parcours d'éducation artistique et culturelle met en cohérence la formation des élèves du primaire au secondaire, et sur l’ensemble des temps éducatifs, scolaire, périscolaire et extra-scolaire. Éducation à l’art et par l’art, le PEAC s’appuie sur trois piliers : les enseignements artistiques, les rencontres avec les artistes et les œuvres, et les pratiques artistiques.

*PEDT : Le projet éducatif territorial formalise une démarche permettant aux collectivités territoriales volontaires de proposer à chaque enfant un parcours éducatif cohérent et de qualité avant, pendant et après l'école, organisant ainsi, dans le respect des compétences de chacun, la complémentarité des temps éducatifs.

*AAP : L’appel à projets pour un socle numérique dans les écoles élémentaires vise à réduire les inégalités scolaires et à lutter contre la fracture numérique. Son ambition est d’appuyer la transformation numérique des écoles en favorisant la constitution de projets fondés sur trois volets essentiels : l’équipement des écoles d’un socle numérique de base en termes de matériels et de réseaux informatiques, les services et ressources numériques, l’accompagnement à la prise en main des matériels, des services et des ressources numériques. Dans ce but, l’État investit 115 millions d’euros à compter de 2021 dans le cadre du plan de relance pour soutenir les projets pédagogiques de transformation numérique dans l’ensemble des écoles.

*REAAP : Les Reaap sont des réseaux d’écoute, d’appui et d’accompagnement des parents sont des partenaires des Caisses d'allocations familiale (CAF). Leur objectif : agir pour et avec les parents. Ces réseaux regroupent des actions, menées par des associations, des collectivités et des parents, destinées à soutenir sous toutes ses formes l’exercice de la parentalité. Afin d’encourager leurs développements, un appel à projets est organisé chaque année.

*INJEP : L’institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire est un service à compétence nationale du ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse. L’INJEP est à la fois un observatoire producteur de connaissances et un centre de ressources et d’expertise sur les questions de jeunesse et les politiques qui lui sont dédiées, sur l’éducation populaire, la vie associative et le sport. Il a pour mission de contribuer à améliorer la connaissance dans ces domaines par la production de statistiques et d’analyses, l’observation, l’expérimentation et l’évaluation.

*ANCT : L’Agence nationale de la cohésion des territoires assure d’abord un rôle de « fabrique à projets » pour permettre aux collectivités de mener à bien leurs projets. Elle facilite l’accès des collectivités locales aux ressources nécessaires pour concrétiser leurs projets : ingénierie technique et financière, partenariats, subventions…

Contact Portes du XXème

Cheffe de projet opérationnel pour la Cité Educative des Portes du 20ème : Daphné Abiven - daphne.abiven1@ac-paris.fr

Afin de faire connaître ses actualités, des articles sont régulièrement publiés sur la plate-forme numérique dédiée aux parents des élèves de la cité éducative: https://citeeducativeparis20.fr/, sur le site cités éducatives de l’ANCT

https://www.citeseducatives.fr/cite/cite-educative-de-paris-20 et Twitter CEPortes20e : https://twitter.com/CEPortes20e

La cité éducative Paris 18e

La cité éducative DiVa Paris 14

carte CE 14

La Cité Educative DiVa Paris 14 a été labellisée en janvier 2022. Ses actions sont ainsi développées de 2022 à 2024, sur un territoire comprenant :

  • le Quartier Prioritaire de la politique de la Ville (QPV) Didot-Porte de Vanves
  • le quartier de veille active Plaisance.

Ce territoire inclut :

  • le lycée général François Villon, le Pôle Innovant lycéen, le Micro-Lycée,
  • les collèges François Villon (REP) et Giacometti
  • les 10 écoles élémentaires et maternelles Simone Veil (188 Alésia), Maurice Rouvier, Alain-Fournier, Maurice d’Ocagne et Brancion.

A l’issue d’un diagnostic initial (amorcé avec le statut « Territoire accompagné » qui augurait de la labellisation Cité Educative), ce sont ainsi plus de 4000 enfants et jeunes de 0 à 25 ans qui vont bénéficier d’actions liées à quatre axes définis :

  • renforcer le lien école-famille-quartier
  • éduquer à l’usage du numérique
  • permettre une meilleure orientation scolaire et professionnelle
  • faciliter la réussite scolaire des élèves en favorisant leur bien-être et leur santé.

Pilotée par la Ville, L’Etat et l’Education Nationale, la Cité Educative DiVa Paris 14 a pour ambition de développer les liens déjà existants sur le territoire entre les différents partenaires éducatifs (établissements scolaires, centres sociaux culturels, centres Paris Anim, éducateurs de quartier, lieux culturels, associations…) et d’initier de nouvelles actions sur des thématiques identifiées comme prioritaires sur son périmètre.

Contact Cité Educative DiVa Paris 14

https://www.citeseducatives.fr/cite/paris-14

Chef de projet opérationnel : Emmanuel Géraud

emmanuel.geraud@ac-paris.fr

Mise à jour : juin 2022