WIFI : Quelles précautions prendre dans les établissements scolaires ?

Le WiFi offre une grande souplesse dans l'utilisation des ordinateurs portables. Indispensable à l'usage des tablettes, le réseau sans fil permet aux élèves d'utiliser ces équipements à leurs bureaux face au tableau et aux référentiels de travail.

C'est quoi ?

Le terme « Wi-Fi » fait référence à une technologie qui permet la transmission d'informations (textes, images, sons, fichiers informatiques) entre ordinateurs portables, tablettes, smartphones sans utiliser le moindre fil électrique.  Wi-FI est la contraction de « Wireless Fidelity ». Il signifie littéralement en français "fidélité sans fil". 

Le terme Wi-FI est issu de la Wi-Fi Alliance afin de proposer un terme plus attractif que la dénomination technique « IEEE 802.11b Direct Sequence ».
La marque Wi-Fi a été déposée en France à l'Institut national de la propriété industrielle (INPI) en juin 2010. Néanmoins, on devrait lui préférer son équivalent français ASFI pour Accès Sans Fil à Internet.

Les usages du Wi-Fi

Le réseau sans fil Un accès sans fil à Internet permet aux élèves d’utiliser les équipements numériques à leurs bureaux (et non pas en fond de classe, comme pour les ordinateurs de bureau), face au tableau et aux référentiels de travail en permettant une mobilité plus simple.

Cette mobilité des équipements connectés par le WiFi offre la possibilité de mutualiser le matériel au sein d'un établissement scolaire. Si un enseignant souhaite emprunter des tablettes à son collègue, il n’a pas à se demander si sa salle de classe dispose de suffisamment de prises réseau et de câbles.

Que dit la loi ?

Deux textes législatifs influent sur l’usage du Wi-Fi à l’école : l’article L. 511-5 du code de l’éducation et la Loi n° 2015-136 du 9 février 2015 relative à la sobriété, à la transparence et à la concertation en matière d’exposition aux ondes électromagnétiques (dite loi Abeille).

L’adoption de la loi Abeille rend désormais possible l’accès à Internet en wifi (ASFI) dans les écoles. L’équipement en borne wifi, responsabilité de la collectivité (Ville de Paris) ne peut se faire que sous deux conditions essentielles.

  • Le principe de sobriété

Début 2015, la loi Abeille relative à la sobriété, à la transparence, à l’information et à la concertation en matière d’exposition aux ondes électromagnétiques était adoptée. 

Cette initiative fait suite aux inquiétudes grandissantes de la population face à leur exposition aux ondes magnétiques. L’idée avancée consistait à proposer des solutions sans pour autant restreindre les nouvelles technologies, pour allier dans la mesure du possible les contraintes environnementales, économiques et sociales.

  • Informer de la présence du Wi-Fi

La Loi Abeille de 2015, pose l'obligation d’informer les utilisateurs de la présence potentiel de wifi dans l’établissement (article 4 : « Les établissements proposant au public un accès wifi le mentionnent clairement au moyen d’un pictogramme à l’entrée de l’établissement. »).

Lorsqu’on souhaite installer une borne wifi, il faut d’abord et avant tout se rapprocher de la collectivité ; c’est elle qui est responsable des infrastructures, de leur accessibilité et de leur sécurité.

Ce qu'il faut retenir

  • Les bornes wifi peuvent être installées dans les écoles et les EPLE.
  • Dans les écoles maternelles et élémentaires, les points d’accès Wi-Fi doivent être pourvus d’un mécanisme simple permettant de désactiver l’accès sans fil lorsque les activités pédagogiques ne le nécessitent plus. Le conseil d'école doit être préalablement informé des projets d'installation de solutions de réseau sans fil (l'information ne donne pas lieu à un vote mais doit figurer au procès verbal du conseil d'école).
  • Dans les EPLE, Les points d'accès Wi-Fi peuvent être permanents. Le conseil d’administration doit préalablement voter l'installation des solutions de réseau sans fil.

 

Mise à jour : octobre 2022