Faire classe dehors à Paris : l'accompagnement de la CARDIE

Depuis 2019 la Cardie accompagne des projets portés par des enseignants du 1er comme du 2nd degré dans l'académie. A la rentrée 2020, elle initie une série de rendez-vous pour réfléchir ensemble et faire communauté.

Bien qu’il n’y ait pas de définition homologuée de la "classe dehors", cette pratique implique généralement d'emmener les élèves dans un "coin de nature" de façon régulière et pour une durée assez longue : au moins une demi-journée. Le jeu libre, la (re)connexion à la nature sont à la base des apprentissages, mais pas seulement...

De l'accompagnement de projet à l'initiation d'un groupe d'échanges interdegrés et intermétiers

A la rentrée 2020, la Cardie souhaite faire évoluer son accompagnement de manière coopérative dans le cadre des RDV du Lab afin de repérer de nouvelles actions, impulser et faire réseau entre des praticiens de faire la classe dehors et d'autres souhaitant se lancer dans cette pratique.

  • Un premier rendez-vous "Faire classe dehors" réunit des enseignants du premier et second degré, conseillers pédagogiques, médiateurs auprès d'élèves en situation de décrochage, partenaires associatifs...  qui partagent leurs pratiques et réflexions à partir du témoignage inspirant d'Alexandre Ribeaud. Les échanges fructueux entre ces différents acteurs révèlent des approches riches et variées, questionnant le regard que l'enseignant porte sur ses élèves et sa pratique en extérieur. Cela a été aussi l'occasion d'évoquer les nombreux bénéfices observés, tant sur le plan des apprentissages que du bien-être des élèves et des adultes.
  • Pour la deuxième rencontre, Crystèle Ferjou, pionnière de "l'Ecole du dehors" en France et Moïna Fauchier-Delavigne, journaliste et consultante plaidant pour l'enseignement dans la nature, nous rappellent que faire classe dehors ne consiste donc pas simplement à sortir des tables et des chaises... Une pratique réfléchie, organisée et pratiquée dans la régularité, une démarche d’éducation globale dans laquelle toutes les compétences du programme peuvent être travaillées, en soulignant l'importance des temps de jeu libre, d’autant plus nécessaire face à la perte de la mobilité autonome des enfants renforcée par la situation actuelle.
  • Lors du troisième RDV, nous avons le plaisir d'accueillir Aurélie Zwang, enseignante-chercheuse en sciences de l'éducation LIRDEF, Université de Montpellier) ainsi que Clément Charleux, coordinateur au groupement régional d’animation et d’information sur la nature et l’environnement (Graine) d'Ile de France.
  • Aurélie Zwang revient sur  la recherche-action participative nationale « Grandir avec la nature » initiée en 2018 par le Réseau Ecole et nature (FRENE), en particulier sur l'implication des enseignants et le rôle des éducateurs à l'environnement dans ce processus coopératif. Clément Charleux resitue l’importance de la "dynamique Sortir" et son ancrage, dès 2008, dans l'éducation et la formation "au dehors".
  • Pour clôturer l'année 2021, Corinne Pierotti et Annie Sébire nous invitent à vivre une séance de pratiques corporelles de bien-être en extérieur, pratiques s'inscrivant tout naturellement dans la démarche de "classe dehors".
  • Accompagner les équipes, c'est formaliser, aider à la mise en oeuvre, évaluer. C'est aussi mettre en relation des équipes, ressourcer. Ainsi toutes les captations des RDV du Lab et les ressources partagées sont à la disposition de tous sur un padlet de la cardie.
  • La Cardie collabore également au groupe de travail académique du 1er degré dont les ressources pédagogiques sont compilées dans cet espace.

Engagement dans une recherche-action participative et dans une réflexion entre pairs

Le projet de l'école Bollaert d'Alexandre Ribeaud engagé dans la classe du dehors depuis 2019, a intégré la soixantaine de classes de la recherche-action participative nationale (RAP). Cette recherche se finalisera par la publication des résultats en 2022. C'est le premier enseignant parisien à rejoindre la RAP, selon les perspectives et les moyens financiers, il pourrait être rejoint par d'autres enseignants de l'académie...
Des perspectives et un partenariat à construire entre chercheurs, enseignants et éducateurs à l'environnement  inauguré à la rentrée 2021 par le lancement d'un groupe de réflexion et d'analyse entre pairs accompagné par la chercheuse Aurélie Zwang, avec la participation du GRAINE ainsi que de Canopé75.

Les rendez-vous  "Faire classe dehors à Paris", ouverts à tous, se poursuive en 2021/2022 en partenariat avec Canopé75.

Les Rendez-vous "Classe dehors à Paris"

Mise à jour : avril 2022

Un groupe d'échanges et de développement entre pairs en interdegré et intermétier a été initié le 15/12/2020 autour de la thématique : "Faire classe dehors... à Paris".

Mise à jour : avril 2022

Le 11 mars 2021, nous accueillons Crystèle Ferjou, pionnière de "l'Ecole du dehors" en France et Moïna Fauchier-Delavigne, journaliste et consultante plaidant pour l'enseignement dans la nature.

Mise à jour : avril 2022

"Faire classe dehors... à Paris", quelle "plus-value" ? Comment cette pratique pédagogique interroge-t-elle le métier d'enseignant ? Avec Aurélie Zwang et Clément Charleux.

Mise à jour : avril 2022

Pratique de la "classe dehors à Paris" : la CARDIE inaugure, le 11 octobre 2021, un groupe de réflexion, d'analyse et d'échanges accompagné par Aurélie Zwang, enseignante-chercheuse en sciences de l'éducation.

Mise à jour : avril 2022

Second rendez-vous à l'Académie du climat le 1er/12/2021 : nous poursuivons la réflexion et accueillons Virginie Racine, directrice de l'atelier Canopé 75, et Clément Charleux, coordinateur au Graine d'Ile de France

Mise à jour : avril 2022

Comment aider les élèves à canaliser leur énergie et leurs émotions, à développer et maintenir leur attention pour mieux apprendre ? Réfléchir et pratiquer en extérieur avec Corinne Pierotti et Annie Sébire.