Dépistage de la Covid-19 : bilan des opérations pilotes menées dans les lycées d’Île-de-France

Visite lycée-Colbert tests-antigéniques (7)

Le 23 novembre dernier, les rectorats de Paris, Créteil et Versailles et l’ARS Île-de-France lançaient, avec l’appui de l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris, des opérations pilotes de dépistage de la Covid-19 dans des lycées franciliens, à destination des personnels et des élèves volontaires.

Ces opérations avaient pour objectif de conduire une surveillance épidémiologique dans les lycées, mais aussi de sensibiliser l’ensemble des élèves et personnels sur les gestes barrières pour mieux protéger les jeunes, leurs familles et l’ensemble de la communauté éducative.

À l’issue de cette expérimentation dans une trentaine de lycées franciliens, 5750 personnes, dont 4473 élèves et 1277 personnels se sont portées volontaires pour effectuer un test antigénique. Si le taux de participation aux tests est très variable d’un établissement à l’autre, cela représente en moyenne 20 % de personnes dépistées par lycée :  37 % des personnels et 19 % des élèves de ces lycées.

La forte participation des personnels confirme la pertinence de la mise en œuvre du dépistage par tests antigéniques pour tous les personnels de l’Éducation nationale qui se poursuivra à partir de la rentrée de janvier 2021.

Le taux de positivité s’est révélé dans sa globalité très faible (0,42 % en moyenne), ce qui va dans le sens d’une faible circulation du virus au sein des établissements scolaires. Les sujets symptomatiques et les cas contacts n’ont toutefois pas été testés dans le cadre de ces opérations, conformément aux préconisations d’utilisation des tests antigéniques, ce qui peut expliquer en partie le faible taux de positivité relevé. Néanmoins, la possibilité d’engager le contact tracing immédiatement par les équipes, a permis de briser des chaînes de contamination au plus tôt.

Les trois recteurs de la région académique, le directeur général de l’ARS et le directeur général de l’AP-HP saluent l’engagement et la mobilisation des chefs d’établissements, des équipes Covisan, des médecins et infirmières scolaires, des équipes de l’Assurance Maladie et du contact tracing de l’ARS ainsi que le concours indispensable des étudiants en service sanitaire de la Faculté de médecine de Créteil qui ont permis la réussite de ces opérations dans des délais records. Au-delà du dépistage, elles ont été l’occasion de réaliser un important travail de pédagogie et de prévention sur la circulation et les modes de transmission du virus, à quelques jours des fêtes de fin d’année, toujours dans le souci de mieux protéger.

Forte de cette expérience commune qui a su démontrer son efficacité, la région académique envisage de redéployer de telles opérations de dépistages dans les semaines et les mois à venir en fonction de la circulation virale.

 

Contacts presse : Région académique communication.sorbonne@ac-paris.fr 01 40 46 20 26-25 / ARS Alizee Feauvaux 01 44 02 05 78 alizee.feauveaux@ars.sante.fr / APHP 01 40 27 30 00 - servic